Mon « home survival kit », ou caisse de survie

38 commentaires


caisse-surviePour le cas d’un problème d’approvisionnement des supermarchés alentours (et les raisons sont nombreuses), j’ai une « Caisse de survie » à la maison, dans une valise étanche transportable.

Ce n’est pas un « BOB » (bug out bag, ou sac d’alerte) car la caisse se focalise principalement sur la nourriture. Tous les ans (environ), je remets à jour cette caisse. Il y a quelques week-ends de celà, direction Carrefour… et j’en ai profité pour noter son contenu, me disant que ça pourrait être utile à certains.

Ce fichier Excel détaille donc le contenu de la caisse, la valeur de chaque élément (ce qui vous donne une idée du budget : 60€ environ pour 2 personnes), les délais de péremption (et du coup, j’ai scotché ce tableau dans la caisse pour un aperçu rapide dans 1 an… ou plus tôt, hopefully not).



COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

38 Comments

  1. Pi

    19 juin 2011 at 9:44

    J’aime bien cette idée de la caisse solide étanche. J’y ajouterai juste un filtre ou autres purificateur d’eau.

  2. YannC.

    19 juin 2011 at 10:42

    Impératif !
    Vu que les supérettes de paris tourne avec un stock à 12h (en mode normal et non en cas de grève ou tempête de neige ou pire…)

  3. admin

    19 juin 2011 at 11:17

    @Pi : tu as raison, très bonne idée. En fait, j’en ai dans mon « BOB », mais autant en avoir dans les deux vu la place que ça prend.

    @Yann : bien vrai, il y a 1 mois environ, je vais à mon Carrefour Market préféré, le magasin était à 70% vide, ça faisait vraiment un sacré effet… et ça permet de voir à quel point on peut vite manquer de nourriture. Et c’était juste une grève de je-sais-pas-quelle-partie de la chaîne logistique…

  4. Pi

    19 juin 2011 at 11:32

    + 1 avec YannC quand ma grand mère était encore de se monde j’allais faire ses courses la semaine et quand j y allais le vendredi le magasin était vide! Il refaisait les stock le samedi matin pour le w-e.

  5. admin

    19 juin 2011 at 11:48

    A noter que pour donner un peu de goût à certains aliments, j’ai mis une bouteille de sauce soja, ça permet de saler aussi…

    Aux US (et pas que), il est usuel de prendre du Tabasco, qui permet de masquer plus efficacement les goûts forts (dans le cas un peu plus poussé où l’on aurait à manger de sa chasse par exemple).

  6. admin

    19 juin 2011 at 11:54

    Le fichier Excel s’ouvre bien pour tous ?

    J’ai mis la version Excel pour un copier-coller plus rapide, plutôt qu’un PDF non modifiable — il intègre une mise en forme des couleurs pour les dates de péremption, en fonction de la date du jour.

    Si certains ne peuvent pas l’ouvrir (c’est un format récent de Excel), emailez-moi, je vous enverrai un Excel moins récent — ou un PDF ou RTF (mais là, la mise en forme conditionnelle ne marchera plus).

  7. aaa

    19 juin 2011 at 13:08

    sur la partie alimentaire on peut faire moins cher : suffit de prendre des paquets de farine(3500kcal/kilo) et environ 1euro le paquet de mémoire

    l’eau on peut prendre de la noname moins chere, mais c est vrai qu on perd le format pratique de 3L

    on peut rajouter des proteines en achetant de la poudre à musclor chez decath 😀
    (25euros le kilo=1mois de proteines en mode survie)

  8. Pi

    19 juin 2011 at 13:14

    Tu parle de BOB dans ton article, ca fait quelques mois que tu m’avais dit que tu ferai un article dessus car sa m’intéresse beaucoup.

  9. YannC.

    19 juin 2011 at 14:04

    @ aaa :
    Tu as raison mais point particulier ne pas oublier de se faire plaisir en mangeant car en période de stress intense ça aide beaucoup !
    La survie passe aussi par l’assiette !!!

    @ Pi : le BOB c’est un sujet hyper riche, perso je rédige le PPT pour mon cours « introduction à la survie urbaine » prévu pour la rentrée et je m’arrache le peu de cheveux que j’ai encore pour sortir quelque chose de cohérent !!!!
    Accessoirement nos grand-mères avaient certainement en mémoire les privations des années de guerre alors que c’est une notion inconnu des nouvelles générations.

    @ admin : ça y est ! je parle comme un vieux con !!!

  10. admin

    19 juin 2011 at 14:57

    @aaa : oui on peut faire moins cher, tout dépend du budget de chacun… là j’ai quand même pris plutôt des marques « d’entrée de gamme » (ça se voit sur la photo)… et je suis piètre cuistot, donc je privilégie le « facile à consommer ». Et comme Yann, le côté motivation est pris en compte dans mes choix (très personnels). C’est plus la méthodo & le tableau Excel qu’il faut prendre de l’article et après y mettre sa touche perso de sélection de contenu, de rapport Q/P, etc. (absorb what is useful :))

    @Pi : absolument, mais je voulais pas que Yann me le pique pour son PPT, donc j’attends ;-))) Non sérieusement, c’est un sujet qui m’est cher et que je je vais traiter, mais je manque un peu de temps… patience

  11. Pi

    19 juin 2011 at 16:18

    Sinon la boite que tu utilise c’est quoi comme marque et modèle?

  12. brunob

    19 juin 2011 at 16:55

    Perso j’aurai ajouté un lampe torche dynamo, un rechaud alcool avec alcool à brulée et petite radio dynamo pour ecouter france inter ( la radio officielle en cas incident grave qui distillerait les consigne du gouvernement si etat d’urgence)

  13. aaa

    19 juin 2011 at 18:09

    @admin

    ouais ce genre de kit on pourrait disserter pendant des pages et des pages sur la meilleure manière de le constituer

    en plus selon que l on veut faire un kit 3jours,1semaine ou 1 mois , ca ne se compose pas pareil 🙂

  14. RATATOSK

    19 juin 2011 at 18:23

    Des astuces bouffe:

    1 Les « trekking kekse » de la marque Katadyn réputée pour ses légendaires filtres de purification d’eau. Ces gâteaux ne coûtent rien, sont énergétiques, se conservent 5 ans et sont emballés dans un paquet « anti choc » (je déconne pas). Très bien pour couvrir les besoins en sucres lents.

    2 L’eau en bouteille plastique porte une date de péremption. Pourquoi ? A cause des perturbateurs endocriniens contenus dans le plastique qui passent dans l’eau au fur et à mesure du temps. L’eau stockée dans des bouteilles en verre se conserve beaucoup, beaucoup plus longtemps.

    3 Les pots de protéine en poudre pour la nutrition des sportifs se conservent très longtemps et permettent de couvrir une autre partie des besoins énergétiques.

    4 Tu as mis le miel dans la liste. Excellent choix… Sauf que le « vrai miel » ne périme pas car il contient naturellement des antiseptiques. On a retrouvé du miel, je dis bien du miel et non pas des traces de, dans les offrandes faites aux pharaons morts. Tu parles d’une date de péremption XD. Peut être que ton miel est conservé dans un pot en plastique. Dans ce cas: préférer les pots en verre.

    5 ne surtout pas oublier de stocker des vitamines et sels minéraux. Les produits de parapharmacie proposent des dates de péremption intéressantes.

    6 En milieu rural, la bouffe est *assez* facile à trouver pour qui sait quoi ramasser ; )

    7 T’as pensé à mettre une bobine de fil laiton pour poser des collets afin de bouffer des rats ? Non je déconne là.

    Sinon dans ta liste, les assiettes en carton me font vraiment sourire.

    @+

  15. RATATOSK

    19 juin 2011 at 18:33

    N’oubliez pas que ce que nous appelons aujourd’hui « gastronomie » était autrefois rien d’autre que du recyclage et de la survie. Exemple:

    Le canard confit, le petit salé et la choucroute, c’est délicieux n’est ce pas. Pourtant ce ne sont rien d’autre que des saumures destinées à la conservation de très longue durée.

    La confiture, c’est super au petit déjeuner… Et pourtant ce n’est rien d’autre qu’un moyen de conserver l’excédent de fruit pour l’hiver.

    Le fromage ? Ce n’est rien d’autre que du lait pourri … Ou du lait en format conservation longue durée si vous préférez. Tiens d’ailleurs, mr Admin, tu peux acheter une tome entière de fromage dur : ça s’affine pendant des années.

    Les saucisses… Le pâté… la viande séchée… toute cette bouffe qui sent bon la France qui a de la terre sous les ongles… c’est à la base des plats de survie.

    AMHA, pour la survie, je ne me tournerai pas entièrement que vers l’esprit tactique. Nous avons beaucoup plus à apprendre de nos aieux pour qui la survie était synonyme de vie quotidienne et ma foi, ils n’en étaient pas moins heureux.

  16. Manu

    19 juin 2011 at 18:33

    Salut!
    Sympa ce kit!! Je vois que tu as mis l’accent sur lénergie.

    -Combien de temps estimes-tu pouvoir tenir en te basant uniquement sur ton food kit? (-Pas de réserve d’eau?)

    -Perso concernant les pâtes je préfère stocker des paquets de pâtes ou de riz prés-cuits à réchauffer (un sachet = 2 portions) pour la facilité et la rapidité de mise en oeuvre et surtout pour économiser l’eau de cuisson.

    my two cents 😉

  17. admin

    19 juin 2011 at 18:36

    @PI : là c’est une HPRC AMRE 2500 que j’ai récupérée au taf

    @brunob : j’ai la petite radio dans une autre caisse (faut que j’arrête avec les caisses en fait je crois, lol), damned, et là elle va pas tenir dans celle-là… 😉 zou, dans le BOB

    @aaa : absolument, ça fait partie des sujets sans fin 🙂 là, j’ai fait pour du court (3 jours à 2)

    @RATASTOK : thanks pour les astuces, et j’ai évité tout ce qui était en verre pour des raisons de fragilité (si la caisse est balancée de haut). J’ai que la bouteille de soja en verre, et du coup je l’ai fermée dans un ziplock au cas où elle pète. Je vais creuser le sujet protéines, très pertinent. J’ai des tubes de vitamines C un peu partout dans mes autres sacs, il me manque des sels minéraux, mais sur 3 jours, est-ce pertinent ?
    (pour les assiettes… on peut être avec des femmes, des enfants, des chieurs… ça va avec le chocolat et autres « petits conforts » qui prennent peu de place/poids — les fourchettes aussi que j’ai classées optionnelles, je les ai mises car ça rentrait, lol)

  18. admin

    19 juin 2011 at 18:41

    @Manu
    – 3 jours, 2 personnes, j’ai bien de l’eau à part, mais pas sur la photo (cf dans le tableau Excel)
    – tu as entièrement raison sur les conditionnements, je m’en suis rendu compte en particulier pour l’eau, les bouteilles de 3L d’eau sont efficaces quand tu calcules les besoins, mais trop lourdes/volumiques et pas pratiques à partager à l’usage… je vais progressivement les remplacer par plein de petites bouteilles de 50cl, bien plus pratiques à l’usage. Et idem comme tu dis pour le riz/pâtes… ça permet d’éviter les « accidents » (zut, j’ai tout benné dans la boue :S) 😉

  19. RATATOSK

    19 juin 2011 at 18:53

    hum. C’est une caisse 3 jours. Au temps pour moi.

    en effet, les sels, vitamines et compagnie ne sont pas pertinents.

  20. Manu

    19 juin 2011 at 19:00

    …. »idem comme tu dis pour le riz/pâtes… ça permet d’éviter les « accidents » (zut, j’ai tout benné dans la boue « ….

    HéHéHé… ça sent le vécu ;D (ça me rassure je suis pas le seul…. surtout que ça peut mal tourner quand tu t’occupes de faire la bouffe pour quelques gros morfales affamés et que ce sont tes dernières denrées 🙁 )

  21. Manu

    19 juin 2011 at 19:24

    Pour le conditionement de l’eau j’ai opté pour les sachets plastiques que l’on trouve à l’intérieure des cubis carton (3L) de vin.

    Bon ça oblige à boire du pinard (mais pour survivre il faut parfois donner de sa personne n’est-ce pas?!! 😀 )
    Ce n’est pas trés pratique à rinçer ou à remplir quand on à pas d’entonoire… Par contre pour le stockage, le transport et l’utilisation c’est plus tôt pas mal et résistant!! (si tu as quelques craintes de fuites tu peux toujours le mettre à l’intérieur d’un sac plastique épais)

  22. Yann C

    19 juin 2011 at 23:22

    Le kit c’est plus pour de la survie urbaine au domicile ! tenir le temps que….
    Si on doit bouger, c’est plus un kit véhicule et là c’est une autre histoire !

    Pour les cases voir chez ABYLON (www.abylon.fr) équipe sympa , show room petit mais plein de matos et toute gamme sur commande (pelican, storm, zarge etc…)
    Sinon really usefull boxe 64L chez office dépôt et container sundis chez casto pratique sans plus !

  23. Emmanuel

    20 juin 2011 at 0:00

    Bonne idée la caisse dédiée alimentation.
    valise étanche pour trois jour facile à transporter: très bien.

    Juste quelques remarques:
    qu’as-tu prévu pour cuire les coquillettes?
    brosse à dents mais pas de dentifrice?
    pas de savon?
    Beaucoup de gobelets, assiette, fourchette en rapport avec le nombre de personne et de jours.

  24. admin

    20 juin 2011 at 0:12

    – qu’as-tu prévu pour cuire les coquillettes ? => rien (tous les cas de pb de nourriture ne s’accompagnent pas d’un pb d’énergie), c’est le seul aliment à cuire

    – brosse à dents mais pas de dentifrice ? => bah oui… on est en mode survie, c’est du luxe le dentifrice, l’action mécanique de la brosse fait le gros du boulot 🙂

    – pas de savon ? => non plus (juste du gel hydro-alcoolique dans le BOB), et pour 3 jours, je pense qu’on peut tenir sans douche savonnée

    – beaucoup de gobelets, assiette, fourchette en rapport avec le nombre de personne et de jours => oui, because conditionnement (et encore une fois, les fourchettes sont très optionnelles)

  25. Yann C

    20 juin 2011 at 0:24

    Ah bravo les gars ! je vous félicite pas !

    Au moins on pourra vous repérer à l’odeur ! :-))

  26. chap

    20 juin 2011 at 18:39

    Je remplace le taboulé, coquillette, beurre lu et barre céréales par du pain de seigle bio sous plastique 50 gr : par exemple marque evernat.
    ingrédients farine complete de seigle, eau, graines de lin, sel marin, levure. Validité 01/02/2011. Cela cale bien…

  27. Robert Marchenoir

    21 juin 2011 at 19:29

    On peut envisager de remplacer les nouilles par des légumes secs, qui offrent des possibilités nutritives très intéressantes.

    En particulier, je conseille les pois cassés. Non seulement c’est très bon (petit goût de noisette), mais ils présentent le gros avantage d’être à la fois une source importante de glucides et de protéines imputrescibles.

    Les pois cassés se conservent indéfiniment, ne coûtent presque rien et peuvent s’acheter en demi-gros pour vos stocks « stratégiques ».

    Petit inconvénient : il faut les cuire 40 mn dans l’eau bouillante (moins en autocuiseur). Faites varier la durée de cuisson en fonction de vos goûts (pois fondants, ou encore un peu croquants). Délicieux avec de l’huile d’olive et un hachis d’oignons. Peut aussi se préparer en soupe ou en purée.

    C’est pas parce que la fin du monde approche qu’on va se priver de bouffer correctement, bordel de merde !

  28. Jerem'

    22 juin 2011 at 10:08

    Bonjour a tous, perso j.ai opté pour des Rations de combat individuelles rechaufables(RCIR) de l’armée Française.
    Elles sont plutôt faciles a stocker de par leurs formes, étanches , plutôt complètes(repas pour 24h, réchaud , pastilles de purification…), et en plus elles sont bonnes!.
    Le seul inconvénient est qu’il n’est pas toujours facile de s’en procurer en quantités.
    J’ai réussi a trouver un carton de 12 rations pour 40€, soit moins de 3,50€ la ration, ce qui me semble correct.
    http://www.defense.gouv.fr/terre/equipements/materiel-individuel-et-alimentation/ration-de-combat-individuelle-rechauffable-rcir

  29. YannC.

    22 juin 2011 at 23:48

    @ jerem : tu en as déjà manger plusieurs jours de suite ?
    sinon fait l’essai ! et tu vois si tu supportes gastrique-ment parlant !!

  30. Jerem

    23 juin 2011 at 7:34

    @ Yann C , j ai testé sur 2 jours, pas plus.C est bon a savoir Que ce n’est pas forcément le top gastriquement parlant!…

  31. YannC.

    23 juin 2011 at 23:06

    Le risque c’est la perte d’eau (déshydratation) par diarrhée ! alors ça dépend des gens !!

    Perso dans mon team, on prenait que des rations maison avec des produits en dosette individuel c sûr c plus lourd mais vraiment meilleur et comme je dis toujours en cas de crise y déjà suffisamment de stress à cause de la situation que c’est pas la peine de mal manger en plus !!!

    être rustique c bien mais se faire mal pour rien c de la bêtise !

  32. Gilles

    27 juin 2011 at 23:53

    j’ai un peu de mal à adhérer au concept. Je ne vois pas quel risque on cherche à couvrir avec une valise de nouriture.

    – si c’est en cas grève/intempérie/rupture de la chaine logisitque / obligation de se calfeutrer pour cause de pandémie ou de risque bacterio/chimique, le stock de nouriture présent dans le logement reste entièrement mobilisable, donc pas besoin de valise.
    – si c’est à cause d’un sinistre chez soi (incendie, dégat des eaux …), le reste de notre environnement reste normal, donc de la nouriture sera facilement récupérable ailleurs
    – si c’est une méga catastrophe qui sinistre toute une région (tsunami, désastre nucléaire, tremblement de terre, incendie géant …), sauver la boite de taboulé sera le cadet de nos soucis.

    Par contre, maitriser un stock de nouriture et d’eau sur le mode de l’économat, en faisant tourner les stocks et en s’assurant une bonne autonomie, cela a du sens, mais c’est à réflechir à l’échelle du logement je pense.

  33. admin

    28 juin 2011 at 0:39

    Réflexion intéressante !
    Oui tout est bien question d’échelle de logement.

    Dans mon cas, je suis dans un (petit) appartement parisien, sans place pour stocker de la nourriture (comme on pourrait le faire plus largement dans une maison ou un grand appart). Cette caisse est donc un addendum au « stock de nourriture mobilisable dans le logement » (qui est tout petit chez moi).
    Et plutôt que de condamner ça dans un tiroir, je l’ai mis dans une valise que je peux prendre rapidement si je dois bouger, type « bug out food kit »… car si ya catastrophe pas méga mais grosse (et même si méga d’ailleurs), c’est toujours pas mal de pouvoir manger / faire manger.

    Gilles, si tu habites dans une grande maison à la campagne, en effet, tu peux prévoir plus gros et pas mobile… ça permet de tenir plus longtemps. Moi dans ce cas, je pense que j’aurais quand même une caisse de ce genre dans le garage, prêt à mettre dans la voiture (voir toujours dans la voiture si c’est un Ford Suburban, lol).

  34. YannC.

    30 juin 2011 at 0:17

    @ gilles :
    En fait ta remarque nous fais revenir aux fondements de la logique de survie urbaine ou des preppers.
    Si on applique une MRS ( méthode de raisonnement stratégique) on identifie deux axes de travail :

    Hypo A : l’attente sera de courte durée de part la mobilisation des secours (pompiers ,edf ,sécurité civil ) et la mise en place de plan d’urgence adapté. Ensuite prise en charge dans un camp d’urgence etc… Et donc dans ce cas pas besoin de grosses réserves ni de support médical car cela sera pris en charge par les services spécialisés

    Hyp B : la soudaineté et la violence de la crise surprend (alors qu’on est d’accord hein ??!! tout est prévu !! Bien sûr ! cf fukushima)
    de plus le matériel, les procédures se révèlent hors service (comme 60% des véhicules de combat de notre armée Ah oupss ! ) et les personnels restent chez eux pour protéger leur famille ! (on est plus en 1968 quand les forces de l’ordre sont venus bossés 3 mois sans être payer )
    Et cette hypothèse là ! déclinologues que nous sommes !! Que nous retenons !

    Et en cas de méga catastrophe, il est fondamentale de sauver sa boîte de taboulé parce c’est peut être le seul truc à se mettre sous la dent pendant 1 semaine !
    Recherche combien de temps les secours et la FEMA (dont c le boulot !!!) ont mis pour intervenir sur la nouvelle-orléans !! moi ça me fait froid dans le dos !

    Remarque subsidiaire : 70% de la population mondiale vit dans une ville donc dans le futur la survie sera d’abord urbaine ! ( ce qui ne retire en rien son intérêt au bushcraft ! qui est totalement complémentaire )

  35. chap

    22 juillet 2011 at 10:41

    J’avais cité le pain de seigle bio evernat sous sachet plastique mais il fallait lire 500 gr au lieu de 50 gr.
    Petite précision mais qui peut avoir de l’importance, c’est un pain lourd qui peut être difficile à digérer si on n’en a pas l’habitude !
    http://www.bjorg.fr/produits/galettes-riz-pains-speciaux/pains-speciaux/pain-complet-seigle.htm

  36. john pecore

    14 novembre 2011 at 10:08

    boinjour, le fichier excel ne semble plus « trouvable ». c’est bie dommage !
    Encore féléicitations pour votre excellent site.
    John

  37. Guillaume [admin]

    17 novembre 2011 at 8:36

    Oops… c’est réparé 🙂

  38. Simon95

    28 mai 2013 at 1:36

    Certes, mais il faut savoir qu’un individu de 1m70, pesant 75 kg, peut rester sans manger pendant … 42 jours.
    On imagine pour ceux qui ont des poids supérieurs…

    Moi, je me suis amusé à jeuner 19 jours : je ne me suis jamais autant senti en forme.

    Sans boire, c’est une semaine dans un milieu urbain pas hostile, ou 3 jours.

    Ce qui compte avant tout, c’est d’avoir de l’eau.

COMMENTAIRES BLOG

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *