Hugh MAC MANNERS, rock & adaptation !

Hugh McMannersHugh McManners est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages sur des sujets comme la survie, la sécurité, l’aventure, la vie dans la Nature, les sports en extérieur, l’élite militaire & leurs équipements, etc.

Profil très académique à la base, Hugh McManners est issu d’Oxford, fils d’un historien de renom, le révérend John McManners ; mais il fut élevé en Australie, dans un cursus privé puis militaire. Il passa 17 ans dans l’armée britannique cumulant des expériences de commando, parachutiste & spécialiste plongée. Il servit aussi pour l’armée américaine, en Californie, dans l’infanterie & plus ponctuellement en Irlande du Nord pour une mission d’anti-terrorisme et pour les Nations Unies à Chypre pendant l’invasion turque de 1974.

Hugh a eu l’extrême gentillesse d’accepter un entretien exclusif à PROTEGOR et y dévoile son caractère bien trempé et quelques conseils bien fondés.

Protegor: Mr McManners, Amazon.com renvoie 112 résultats de livre à votre nom, combien y en a-t-il eu en vrai ?
Hugh McManners:
Il y en a 18 ou 19 en tout, mais beaucoup ont été renommés selon le pays de publication, la langue, etc.

Protegor: Et question stupide, quel est votre préféré ?
Hugh McManners:
Ils sont tous mes préférés pour différentes raisons. « The Scars of War » par exemple donna lieu à 6 mois de procès à la Haute Cour de Londres et fut une bonne gifle dans le figure du Ministère de la Défense du Royaume Uni qui refusait de s’occuper de leurs blessés de manière appropriée. Ceci dit, peu de choses ont changé au final —  au Ministère de la Défense, ce sont plus des poules mouillées que des soldats, et ils pensent toujours qu’ils sont plus importants que ceux qui combattent.

Protegor: Quel fut votre parcours militaire ?
Hugh McManners:
Dix-sept ans, entre 1972 et 1989, à faire tout ce que la British Army faisait à cette période là. J’ai combattu pour le Special Boat Squadron pendant la guerre des îles Falklands, et j’ai pris ma retraite après avoir travaillé au Ministère de la Défense.

Protegor: Quel fut votre expérience la plus mémorable ?
Hugh McManners:
La guerre des Falklands… ce fût mon premier livre “Falklands Commando”.

Hugh McManners

Protegor: Vous êtes devenu expert en « survivalisme »… (Hugh intervient)
Hugh McManners:
Non, je n’ai rien d’un « survivaliste », et je ne m’intéresse pas à la vie en milieu sauvage dans le cas où l’humanité venait à s’auto-détruire. J’adore vivre dans des grandes villes comme Londres ou New York, pleines de la créativité, de la culture & de l’humanité apportées par les autres. Le survivalisme est comme tous les mots en « -isme », comme une religion, l’idée d’un d’autre sur comment vivre sa vie, et que certains essaient d’imiter. Ca ne m’intéresse pas. Je fais ce que j’ai envie de faire… et je sais exactement comment le faire, n’importe où dans le monde.

Protegor: En France, la chaîne NT1 diffuse depuis plusieurs mois “Man vs. Wild”. Vous connaissez ?
Hugh McManners:
Je ne regarde pas la télévision, c’est une perte de temps. Il faut toujours se rappeler que quand « n’importe quoi dans la nature sauvage » est filmé, une fois que la caméra est éteinte, ils retournent à l’hôtel pour recharger les batteries & prendre un bain chaud. J’ai fait assez de show télévisés, en tant que présentateur ou producteur, pour ne pas être pris à ce piège. Lisez des livres ou écoutez la radio quand vous faites quelque chose, mais ne regardez pas la télé, elle est faite par des gens intelligents qui pensent que les téléspectateurs sont stupides, et tirent tout vers le bas.

Hugh McManners

Protegor: Un de vos livres s’intitule “Commando: Winning the Green Beret” (1995). Quels sont vos conseils pour quelqu’un qui aimerait avoir une chance d’entrer dans les forces spéciales ?
Hugh McManners:
Soyez très en forme (« get really fit »). Portez des rangers lourdes & faites des marches partout. Apprenez à naviguer dans les montagnes de nuit. Ne vous sur-entrainez pas, mais réussissez à être heureux à marcher de longues distances avec 30kg sur le dos. Cultivez le sens de l’humour qui vous permettra de vous moquer de vous même et de vos sentiments. Ca vous servira 😉

Protegor: Et en dehors de la survie, de la marche, du backpacking, des voyages, des armes, des affaires militaires… quels sont vos centres d’intérêt ?
Hugh McManners:
Le Rock & les guitares, tout particulièrement « psychedelia », qui fût inventée en Angleterre. J’adore « overdriven valve amplifiers, modulation, Gibson Les Pauls & 345’s,  Fender Sratocasters & Telecasters ». Regardez cette vidéo et matez mon pantalon en cuir 🙂

Protegor: Et de quoi parlera votre prochain livre ?
Hugh McManners:
La mère de toutes les batailles… la Guerre du Golfe, 1990-91.

Merci beaucoup Hugh !

Plus de livres de Hugh McManners ici