Les compétences les + importantes en self-défense

Adam Boyce sur son compte Spartan.Mode publiait ce petit sondage « le + important dans votre plan de self-défense » que j’ai partagé en story de mon instagram et j’ai reçu des dizaines de réponses.

Publication de Spartan.mode "sondage, qu'est-ce qui est le plus important"
Publication de @spartan.mode « sondage, qu’est-ce qui est le plus important dans votre plan self-défense »

Debrief des réponses

Que ce soit sur la publication d’origine ou bien en réponse à ma story, la combinaison la + courante est de loin 3-4-2-1.

C’est assez logique, la vigilance & prise de conscience de son environnement permettant de réduire très fortement les risques d’agression / danger. C’est d’ailleurs Hugo qui m’a fait la meilleure explication : « la vigilance c’est ce qui va permettre d’éviter le plus de problèmes. Les premiers secours servent à plein de situations (pas que les agressions). Les arts martiaux contribuent à la confiance en soi et à la maîtrise de soi / son corps. Les armes enfin parce que selon les circonstances, ça peut être utile pour limiter les dégâts (e.g. lacrymo) et éviter d’être blessé. » C’est aussi mon avis personnel.

La 2e combinaison la plus courante est 3-4-1-2, avec juste une inversion entre « combat » et « arme », et c’est très compréhensible, car selon l’interprétation du type d’arme (ici publication américaine avec un énorme revolver qui ne parle pas trop à un français dans un cadre quotidien / légal), on peut plus ou moins prioriser l’importance de son usage… utiliser un accessoire de défense proportionné ou bien faire le cow-boy et finir au taule, that is the question. Autrement dit, on peut penser qu’il est plus efficace de se former à utiliser une lacrymo que de s’investir corps & âme pendant des années à une discipline martiale (qui demande un peu de passion quand même).

Contexte et énoncé

J’ai aussi eu quelques réponses uniques et complètement décalées, et parfois bien justifiées par leurs auteurs.

3124 par exemple m’a été proposé 3 fois. A première vue c’est le choix de prioriser par ordre chronologique (éviter, sinon utiliser une arme, sinon utiliser ses mains, puis secourir). Une des réponses venait d’un gendarme avec pour explication « l’intervention prime sur les secours » (pour réduire le nombre de victimes), et en effet ça peut se comprendre surtout avec le prisme FDO. Mais pour un civil, le 4 (secours) ayant tellement plus de probabilité d’occurrences d’être nécessaire que 1 & 2, il me semble trop peu priorisé ici. Un jeune policier m’a répondu 4321, coeur sur lui.

Après tout dépend aussi un peu de comment on comprend « ordre d’importance ». L’importance peut être celle des impacts / conséquences, ou bien des compétences à acquérir.

Nouveau sondage-débat

J’ai étendu la réflexion. 4 items c’est bien et efficace pour Instagram, mais il manque plein de choses pour la sécu perso / self-défense. J’ai rajouté 1 case de plus sur chaque axe, ce qui nous fait 9 choix maintenant…

Enoncé de l’exercice :
Dans quel ordre de priorité pensez-vous qu’un débutant lambda (sans prendre en compte là où il(elle) est déjà compétent(e)) doit organiser sa formation sécu perso / self-défense globale ?

Sondage Protegor : les 9 compétences clés de la sécu perso / self-défense
Sondage Protegor : les 9 compétences clés de la sécu perso / self-défense dans le désordre… quel est votre classement d’ordre de priorité ?

Je n’ai pas encore de « school solution » argumentée (franchement c’est pas simple ^^), mais je vais y bosser et vous en proposer une. Et elle sera sûrement influencée par ce que j’ai lu de vous, le travail en équipe étant bien plus efficace.

Réponses en commentaire ici, sur facebook ou insta, je prends tout, soit sous la forme d’un nombre 123456789 seul, soit commenté sur les positionnements relatifs qui vous ont le plus embêté (le mieux, mais si pas le temps, je comprends).


REPONSE(S)


J’ai pris les 25 premières réponses reçues suite à la publication de l’article et ça donne ce tableau de répartition moyenne des 9 items listés ci-dessous :

Poids moyen des réponses au sondage sur les compétences les plus importantes en self-défense
A gauche en gras, le numéro de chaque item, dans les cellules le nombre d’occurrences sur les 25 réponses par position. Lecture : plus c’est orange, plus c’est la zone de positionnement moyenne

En dernière ligne j’ai mis le classement un peu « moyen » qui ressort (avec quelques choix d’agencement personnel, je le reconnais) : 395487261 et qui peut faire office de « school solution » (même s’il n’y a évidemment pas 1 seule réponse et que l’objet de cet exercice est de discuter des positions relatives des compétences entre elles).


Proposition d’explication sur la school solution 3-9-5-4-8-7-2-6-1 :

3 en premier car la vigilance permet d’éviter très tôt beaucoup de situations foireuses

9 tout de suite après car on est souvent en partie responsable de s’énerver, de ne pas désescalader, poussé par son égo, son « honneur » et autres conneries de pseudo héro à trop regarder de films d’Hollywood

5 aussi tout de suite après car pour les cas où 3 n’a pas permis d’éviter (et des fois ça arrive sans que la compétence de vigilance ait failli, on ne peut pas tout prévoir hélas), c’est l’outil qui complète 9 pour désamorcer, désescalader, éviter que ça parte en c*

4 car le secourisme c’est fondamental bordel (formez-vous) et que si 3-9-5 ont merdé, on va fortement en avoir besoin (pour soi ou pour un/une autre)

8 car faire du sport et être un peu en forme et à l’aise avec son corps est aussi fondamental (4-8 pourraient être inversé d’ailleurs… le 4 aide soi & les autres, le 8 est plutôt pour soi, les deux servent bien au-delà des situations d’agressions, et la bonne santé physique plus souvent que le secourisme)

7 arrive un peu tard ici et pourrait coller au 9 pourtant d’une certaine manière, car c’est un moyen de trouver les solutions pour désamorcer une situation

2 les techniques de self arrivent en effet après tout ça… 😮

6 les connaissances juridiques sont directement à associer au point précédent

1 les accessoires de défense aussi, mais sont finalement secondaire par rapport aux bases techniques à mains nues et juridiques

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

7 Comments

  1. Guillaume [admin]

    16 avril 2021 at 17:22

    Quel est votre classement de ces 9 compétences de « self-défense » ?

  2. test1234567436

    17 avril 2021 at 11:03

    Très bonne réflexion.

    Je suis très influencé par le : Prévoir / Prévenir / Agir pour effectuer ce classement.

    9 : Gestion des émotions
    3 : Vigilance situationnelle

    J’ai hésité entre l’ordre du 9 et 3. Je pense que si les émotions (colère, peur …) prennent le dessus cela nuit à la vigilance. Mais une perception précoce peut permettre par exemple un évitement efficace.

    5 : Communication et négociation
    7 : Etudes des formes de violences et déclencheurs

    5 et 7 peuvent être liées : on ne communique / négocie pas de la même façon en fonction des motivations de la personne en face.

    4 : Secourisme

    2 : Maitriser les techniques de self défense

    8 : Condition physique : effet dissuasif et capacité à réagir certain. Mais il est important de s’entrainer en conditions physiques diminuées pour simuler fatigue, stress, blessure (les yeux bandés, travail avec un un bâton dans la manche ou dans la jambe du pantalon …)

    6 : Connaissances juridiques : elle devrait peut-être être plus haut dans mon classement

    1 : Utilisation d’accessoires : je mettrai les objets du quotidien (la chaise est pour moi en priorité à maitriser) avant les objets spécifiques

    —-

    Mes sources d’inspiration personnelles et compétences acquises :
    – Communication Non Violente (CNV) (5, 9, 3)
    – PNL (5, 9, 3), Sophrologie (9)
    – Théâtre (impro et classique) (5, 9, 3)
    – Systema (3, 9, 2, 8, 1) : super travail de développement de la vigilance situationnelle, notamment avec les exercices en groupes (mass attack …)
    – Krav-maga (2, 1, 8, 3, 9)

  3. Electron

    20 avril 2021 at 16:43

    Je vous propose mon classement personnel, je n’ai pris en compte que l’utilité des compétences dans le cadre de la self-défense sans tenir compte de l’utilité qu’elles peuvent avoir dans un autre contexte.

    7 – Étudier les formes de violence et ses déclencheurs: cela me semble la première étape indispensable dans le cas d’un travail sur la sécurité personnelle. Énormément de gens, y compris dans le milieu de la self-défense, ont une représentation totalement irréaliste de la violence, la faute probablement au cinéma. Essayer de se prémunir d’un danger dont on ignore tout est selon moi vain.

    3 – Développer sa vigilance situationnelle : je place cette compétence en second car c’est selon moi celle qui permet d’éviter le plus de danger et qu’elle est accessible à tous.

    9 – Gérer ses émotions, son stress, et son égo : parmi les compétences qui peuvent être utilisés au cours d’un agression, celle-ci est selon moi la plus importante car elle conditionne l’utilisation des compétences 1, 2, 4 et 5.

    5 – Savoir communiquer et négocier oralement : tout simplement parce que cette compétence permet souvent d’éviter qu’une situation conflictuelle ne tourne à l’agression physique.

    8 – Faire du sport et avoir de la condition physique : compétence indispensable lorsque qu’il faut fuir, que l’agression devient physique, ou pour simplement ne pas avoir l’air d’une proie facile.

    4 – Apprendre les bases du secourisme d’urgence : cette compétence peut-être acquise de manière raisonnablement efficace beaucoup plus rapidement que la suivante.

    2 – Maîtriser quelques techniques de self-défense : Parce que la fond de l’affaire reste quand même la baston.

    6 – Connaître la loi et avoir les bons réflexes juridiques : Bien que ce soit important, cela l’est moins à mes yeux que les compétences précédemment citées.

    1 – Savoir utiliser des accessoires de défense : Parce que c’est une compétence intéressante (et même indispensable) pour toute personne maîtrisant les compétences précédentes.

  4. Guillaume [admin]

    1 mai 2021 at 19:26

    Quelques réponses sur fb :

    Rudy Rudeboy
    397586214

    Jean-Louis Thebault
    Si je suis une personne lambda (sportive ou pas) : 976354218.

    Laurent Jaml Cédeuzailes
    Mon point de vue : 89 pour le bien être, le fonctionnel, la capacité de faire face aux situations du quotidien en général et pour l’apparence car en terme de défense, elle y fait beaucoup. 37 pour travailler sa vigilance, connaître son environnement, pouvoir écouter son intuition et apprendre à reconnaître les profils type des personnes avec qui on interagit. De là découle le 56, l’art de communiquer allié à une solide connaissance juridique qui pourra nous guider voire être un argument vis à vis de son interlocuteur. 4 qui vaut d’être souligné : en terme de respect et d’empathie, il faut savoir secourir. C’est aussi de pair avec la bienveillance car celle ci s’arrête quand il faut passer aux deux derniers points… Quitte à y revenir après. Enfin, 21 car, au fond, les techniques très commerciales fonctionnent surtout avec des agresseurs qui veulent bien être la victime et que dans le magnifique cadre de la légitime défense à la française, il vaudra toujours mieux éviter d’en venir à ces deux derniers points voire peut être même prétendre les ignorer.

    Alf Jul
    39524 Vigilance , gestion des émotions, négociation avec l’opposant, réplique approprié si …et on le soigne quand même , on est pas des bêtes !

  5. Guillaume [admin]

    1 mai 2021 at 19:36

    Quelques commentaires sur ig :

    hoplon_academie
    Disons qu’avec 9/5/7/3 tu t’en sors très tres bien mais personne ne vient nous voir pour ça 😂😂

    laurent_yp
    3-9-5-8-7-1-6-4-2

    christophefauconnier
    893467521

    nico_des_forets
    je dirais 8/3/7/2/1/4/9/5/6 bien que certains apprentissage se recoupent

    kravmaga_boxethai_kama_paris
    Mon choix serai tout en globalité car si l’instructeur est bon, tous ces points sont abordés et travaillés dans un cours. Sinon pour jouer le jeu, je dirai: 3 5 2 9 8 7 1 4 6

    geogeo7578_
    @protegor_parabellum enfait un débutant lambda n indique pas l’âge et l état physique, ce qui me semble important. Dans mon idée 8 ouvre la voie à 9 puis 2 à 3 et pour finir puis 4 et 6. 😁

    sam.jqn
    9! 9! 9…8, 3et2, (6,7,5 au même niveau) 1et4 c’est bonus…

    titiblazian
    Je dirais : 3/7/9/5/8/2/4/6/1 la priorité selon moi est la distance de la menace. Si on peut la gérer avant d’être au corps à corps, c’est le mieux

    archibald.edc
    Ouch hardos celui là… 5/3/4/7/9/8/2/1/6 je dirais….

    florian.sau
    9 5 7 3 8 2 1 4 6…

    archivesphoto
    … selon moi: 9 5 4 8 3 2 1 7 & 6 (9 & 5 au même niveau).

    bagdadvie
    8/3/4/9/7/5/2/1/6

    pmbonnaud
    Pour moi 9/3/5/8/7/4/2/1/6 – il s’agit de savoir d’abord éviter les situations puis de savoir les traiter pour enfin gérer leurs conséquences.

    m.rockatansky
    9/3/5/8/7/6/1/2/4

    canovasarnaud
    Je pense à : 5 9 3 2 8 4 7 6 1. Bien observer pour agir et par la suite approfondir selon ses besoin

    florent.stevens
    Je dirai le 9 et le 5 ou le 5 et le 9 😅

    survivalisme_ops
    9 8 7 6 5 4 3 2 1 ?

    gautiier.d
    1: développer la vigilance (pour moi), car celle-ci reste prioritaire même avec la connaissance et l’expertise de techniques

    jujudeparisig
    9 8 7 6 5 4 3 2 1 ?

    Et aussi
    894375621
    394562178
    375948621

  6. Fred

    2 mai 2021 at 20:24

    3-4-5-9-7-9-2-8-1

    Je suis parti de quelques fondamentaux…
    une méthode de self-défense doit être efficace dès les premières séances, le reste doit servir à pratiquer et automatiser,
    – Les accessoires en dernier : les outils sont une extension de nos compétences et nos incompétences donc vraiment le dernier des soucis. Comme disent les USMC : « One mind, any weapons »
    – Autrement dit le développement de compétences psychologiques (9), physiques (8), et techniques (2) sont intéressantes mais ne sont pas prioritaires, c’est le job des arts martiaux, ça! La self-défense c’est faire ce que l’on peut avec ce que l’on a comme compétences, là maintenant, pas dans 10 ans… La condition physique se travaille sur plusieurs mois, la technique sur plusieurs années, l’égo sur ??? tout une vie? 🙂 🙂
    Je privilégie donc les compétences mobilisables de manière très pragmatiques avec une formation courte et un travail de réactivation à intervalle régulier… les arts martiaux, c’est développer ses compétences psychologiques, physiques, techniques (bien sur celui qui a fait 25 ans d’arts martiaux n’a pas tout à fait les mêmes compétences en cas de situation critique, mais il peut aussi très bien ne jamais s’en servir)
    – vigilance (3), secourisme (4) et communication (5) sont les piliers dont tout le monde a besoin,
    90% de situations de merde peuvent être évitées avec de la vigilance…
    90% des 10% restants peuvent être évités par de la communication…
    donc on va dire que dans 1% des cas, ca va partir en live… Et qu’on soit balèze ou pas… Ca finit avec des petits ou des gros bobos, le secourisme d’urgence est essentielle !
    – Entre les 2 des connaissances sur les formes de violences (la violence que l’on peut subit et celle à soit que l’on peut utiliser comme un outil!) est très importante mais aussi sur la loi : « D’abord combats pour ta vie, ensuite combats pour ta liberté ».

    Après je me suis positionné comme un instructeur qui veut faire le job (pas comme un instructeur qui veut remplir sa salle… si c’était le cas j’enseignerai avec une enseigne lumineuse « apprenez à vous défendre à mains nues contre un couteau en moins de 10 min »… LOL

  7. Gilles

    3 mai 2021 at 2:20

    3 – 8 – 9 – 7 – 6 – 5 – 2 – 1 – 4: 3 en premier parce qu’évidemment un peu plus de vigilance sans verser dans la paranoïa permet d’éviter déjà pas mal de problèmes et puis je mettrais 8 tout de suite derrière, parce que l’activité physique a tellement de bénéfices: pour la santé (la sédentarité est un risque beaucoup plus concret qu’une hypothétique agression), pour la gestion du stress et des émotions (le fait d’évoluer régulièrement à un rythme cardiaque élevé) et qui précède le 9 en développant la confiance en soi et en ses capacités ce qui influe aussi sur la communication non verbale (silhouette, démarche, regard) qu’on retrouve au n°5 , la pratique de sports (8) de combats peu déjà introduire le n°2 même si le n°7 est à mon avis un préalable à un tryptique 5+2+1 réaliste (peut-être du scénario-training avec spartan-armour/high-gear ou redman?) et le 6 à un 5+2+1 modéré légalement défendable, mais un 8 qui serait un sport de combat d’opposition réelle avec sparring (type muay-thai/kick-boxing et Judo/JJB/sambo/grappling) permet aussi de calmer l’égo 9, j’ai mis le 4 en dernier parce que les premiers secours si on en a besoin c’est que tout le reste à échoué…

Laisser un commentaire