Quel traceur GPS utilisez-vous ?

commentaire(s)

Les nouvelles technologies permettent désormais de tracer n’importe quel objet et le localiser géographiquement à tout moment, et ce depuis déjà des années. Le traceur GPS est un usage désormais très courant, et même votre téléphone est tracé (donc vous aussi d’ailleurs, mais bon, c’est pas le sujet), occasionnant des faits divers amusants de voleurs de bas étages retrouvés par la géolocalisation de l’appareil qu’ils ont volé. Il en va de même pour les véhicules, tous ceux qui ont une moto ou une voiture à laquelle il tienne un peu se sont penchés à un moment sur l’idée d’y planquer un traceur « au cas où »…

L’objectif de cet article est de recenser différentes solutions que vous avez pu trouver, car je n’ai pas encore trouver LA solution qui écrase toutes les autres. N’hésitez pas à balancer en commentaires ci-dessous le nom du produit que vous connaissez et le feedback que vous avez dessus, positif ou négatif… de ce retex, nous trouverons peut être quelques produits intéressants.

Il y a une bonne dizaine d’années, lors d’un voyage à Los Angeles, un ami m’expliquait qu’il venait de faire installer un LoJack sur son véhicule tout neuf. Il ne savait lui-même pas où été localisé le traceur, qui avait été posé par un technicien habilité, qui avait glissé ça quelque part entre la carrosserie de l’habillage de l’habitacle a priori… et sûrement relayé le système au réseau électrique de l’auto. L’ami me disait que LoJack fonctionnait a priori par satellite, mais je pense qu’il confondait avec la partie GPS.

Il faut comprendre en effet que ces traceurs intègrent tous un GPS (technologie satellite) pour identifier la longitude/latitude courante, mais qu’ensuite la variété des traceurs tient de comment cette information est communiquée à l’utilisateur.

La plupart du temps, un détecteur de mouvement ou de secousses réveille le traceur et lui donne l’ordre d’enregistrer la position GPS, et de l’envoyer au « back-end », le système de gestion des traceurs qui reçoit des flots d’informations « N° de traceur / date / heure / position GPS » de toute sa flotte sans arrêt… et ensuite chaque utilisateur peut se connecter à une application ou un site web qui permet de lire les informations associées à son N° de traceur à lui.

Toute la complexité réside donc dans cet envoi d’information du traceur au « back-end ». C’est le nerf de la guerre, car il faut que le traceur puisse communiquer dans un maximum d’endroits. Mais plus le système de communication embarqué est puissant, plus il est couteux et repérable par les voleurs un peu équipés.

Le réseau de communication le plus courant est le réseau GSM. Le traceur intègre une carte SIM, comme votre téléphone, et peut communiquer sur le réseau téléphonique sa position. Vue la couverture du réseau téléphonique, c’est une très bonne couverture, et pour un véhicule par exemple, dès lors qu’il sera à l’extérieur, son traceur pourra communiquer sa position au back-end (donc à son utilisateur indirectement).

Un autre réseau intéressant pour un traceur GPS est le réseau Sigfox des objets connectés. Je vous laisse le découvrir sur Wikipédia si vous n’en avez jamais entendu parler. Son gros avantage est qu’il consomme peu d’énergie, et permet donc au traceur une autonomie bien plus longue qu’avec la technologie GSM.

Pour un usage professionnel, il existe pas mal de solution de traceurs sur le marché ; ces solutions sont souvent particulièrement onéreuses.

Pour un usage civil, et si chaque civil voulait pouvoir suivre plusieurs objets (voiture, vélos, valise/sac, etc.), les critères de choix semblent être les suivants :

  • Achat du traceur sans abonnement mensuel ensuite (à la limite un abonnement annuel minime de quelques euros pour le service d’accès au site / app de suivi, mais pas un abonnement du prix d’une box telecom !)
  • Autonomie de plus de 6 mois avec indicateur de batterie dans l’application de suivi. Certains traceurs Sigfox sur le marché ont des autonomies de 10 ans…

J’ai pour ma part pu tester un traceur GPS en Sigfox (de chez Solem) sur une voiture et les mesures étaient très pertinentes et relativement précises.

Et vous, avez-vous déjà utilisé des traceurs sans abonnement qui vous ont apporté satisfaction ?

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

2 Comments

  1. chris

    27 juillet 2020 at 15:45

    Bjr,
    je vais aller à contre-courant:pourquoi ne pas anticiper et prévoir des moyens adéquats et efficaces pour sécuriser son bien, non?
    Cela évite d’enrichir des sociétés commerciales….les ruses à l’ancienne sont plus pragmatiques que mes moyens technologiques coûteux et…contournables!

    • Stan

      28 juillet 2020 at 10:23

      Plutôt d’accord avec vous. D’ailleurs ça pourrait être intéressant d’avoir une énumération de de ruses Low Tech pour protéger de personnes et biens.

      Après, la puce GPS et autre système de sécurité sophistiqué interviennent en complément, quand la vigilance et/ou que le système de sécurité a été déjoué. Vu le coût investi, cela doit être mis en place pour des personnes (susceptible d’être enlevée) ou des objets de grande valeur (valeur supérieur au cout système de sécurité sur la période que l’on souhaite le conservé).

      Car le malfaiteur mettra toute son intelligence et son énergie à commettre son méfait (rapt et vol). Il aura souvent une longueur d’avance.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :