Comment on nous vole, comment on nous tue : vols & agressions du début du siècle

commentaire(s)

Ceux qui me suivent sur Instagram ont vu que j’avais dégotté ce livre en flânant dans des librairies du quartier latin : « Comment on nous vole, comment on nous tue ». L’ouvrage date de 1909 et a été signé par Eugène Villiod, Détective.

Inutile de vous dire que quand je l’ai vu, derrière d’autres livres au fond d’une vitrine verrouillée, dans une librairie d’occasions, mon sang n’a fait qu’un tour. Je me suis rué sur le vendeur qui ordonnait une caisse de bouquins pas loin, il m’a gentiment ouvert la vitrine, m’a confié le livre, j’ai ouvert, vu 2 pages, vu le prix très abordable et immédiatement : « je le garde ».

Eugène Villiod, détective et auteur

L’auteur étant décédé il y a plus de 70 ans, le livre est tombé dans le domaine public, et la géniale base Gallica de la BNF vous le propose en téléchargement PDF haute qualité du livre gratuitement ici.

Mais si vous aimez le papier, vous pouvez trouver le livre parfois sur Amazon ici.

Le livre fait 442 pages, c’est une « bible » car datant de 110 ans, il présente un grand nombre des vols, escroqueries et agressions « classiques »… certains sont désuets, le ton est parfois très critique sur la société, mais le travail est remarquable et une intéressante base de travail. On y apprend pleins de trucs… je ne connaissais pas le mot entolage (vol d’une prostituée sur son client) par exemple 😉

L'entolage (
Se faire « entôler » ou « entauler » c’est être séduit par une prostituée qui vous droguera pous vous faire les poches, ou bien qui vous attirera dans une chambre et où un/une complice fera les poches de vos vêtements retirés
Les voyoux du début du siècle étaient appelés "apaches", car "célèbres pour leur férocité"
Les apaches… souvenez-vous, Philippe Choisy en parlait ici

Jetez un oeil à cette table des matières qui vous donne un bel aperçu de la richesse des agressions décrites dans l’ouvrage du détective Eugène Villiod :

Table des matières de "Comment on nous vole, comment on nous tue"

Je ne vous en dis pas plus, déjà parce que j’ai pas fini de lire le livre et que je vais y replonger, mais aussi car le livre étant en accès libre et gratuit, je veux pas vous gâcher le plaisir de le découvrir 🙂

Bonne lecture !

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

Laisser un commentaire