Laser Shot, un simulateur de tir chez Police Action Solidaire

commentaire(s)

Ceux qui me suivent moi (Guillaume Morel) ou Michael Illouz sur Instagram ont pu voir il y a quelques jours (semaines… le temps passe vite purée) que nous nous étions éclatés sur un simulateur de tir.

Via des amis des forces de l’ordre (grosse bise à Bernard), nous avons pu aller découvrir la toute nouvelle installation de Police Action Solidaire, la célèbre association qui aide les policiers blessés en intervention et les familles des policiers tués en service. « Aider ceux qui ont voulu aider » est leur devise, et leur aide ne se limite pas au soutien une fois qu’un malheur est arrivé, ils aident aussi en amont, pour éviter que les policiers ne soient blessés ou tués.

Police Action Solidaire est le département de soutien aux forces de l’ordre de l’UACPPSI (Union des Anciens Combattants de la Police et des Professionnels de la Sécurité Intérieure), une association créée en 1920 et reconnue Oeuvre de Bienfaisance.

Beaucoup de lecteurs de ce blog savent que nos forces de l’ordre, notamment les « gardiens de la paix » et tous ceux qui arrivent les premiers sur les situations compliquées, ces fameux « primo-intervenants » :
1 – sont ceux qui doivent faire face aux pires situations, les plus dangereuses, les plus compliquées à gérer,
2 – sont en très grande majorité ceux qui ont reçu le moins de formation pour cela… car ils sont nombreux et que les budgets formation ne suivent pas.

Une des formations qui fait gravement défaut dans la Police Nationale, c’est le tir. Les « hommes du rang » sont armés d’un pistolet semi-automatique et tirent quelques dizaines de munitions par an, dans des conditions de « stand de tir » très éloignées du stress et du mouvement d’une situation réelle. Ce défaut de formation est grave :
– les citoyens n’en sont pas conscients (ni du danger d’avoir des personnes armées non suffisamment formées dans les rues — et il faut qu’elles soient armées vues les situations qu’elles sont amenées à gérer),
– donner de l’argent à la Police est peu populaire et, cette foutue peur panique des armes à feu chez les citoyens français n’aide pas à développer leur entraînement,
– les policiers pas assez formés ne sont pas à l’aise avec leur outil de défense le plus efficace en cas de situation grave, ce qui les met personnellement en danger et leur rajoute un stress fort supplémentaire.

Pour pallier cela, l’UACPPSI a investi dans un outil américain très réaliste, spécialement conçu pour l’entraînement des forces de l’ordre, qui permet aux policiers de s’entraîner sans coût lié aux munitions : le simulateur d’entraînement aux armes à feu de LASERSHOT, qu’ils ont fait venir directement du Texas !

IPSC avec le Lasershot

Le dispositif est constitué de :
– un projecteur qui diffuse sur un écran de 3.50m de large, les cibles, parcours d’IPSC (TSV) en 3D, simulations CQC en 3D ou situations filmées, …
– des caméras situées près du projecteur, qui vont détecter précisément les impacts de vos tirs et les faisceaux des lampes,
– des répliques d’armes connues (certaines même avec un recul de culasse pour être au plus près de la réalité), dont le tir provoque un « impact » sur la cible via un laser infra-rouge (invisible) placé à la place du canon, ainsi que des répliques de Taser, gazeuse, etc.,
– un ensemble d’application installée sur un ordinateur très puissant constituant le coeur du simulateur,
– une tablette qui permet à l’instructeur de gérer la formation en proposant une grande variété d’exercices et d’entraînements ciblés, des progressions plus ou moins rapides, et de rajouter (ou enlever) des difficultés. Par exemple, pour les situations filmées, chacune peut être jouée de jour ou de nuit ; de nuit, il faut utiliser une lampe (une Surefire Infrarouge qui, grâce à la simulation, éclaire la scène exactement comme elle le ferait dans la réalité).

Les scènes filmées sont très nombreuses (des centaines disponibles) et mettent en scène des situations que peuvent rencontrer les policiers américains au quotidien, ou plus spécialisées. Des versions françaises seront tournées prochainement. Agresseur quand vous êtes assis au restaurant, différents familiaux, contrôles routiers qui dégénèrent, querelles de voisinage, cambrioleurs, propriétaire d’une maison qui vous a appelé car son ex-mari essaye de forcer sa fenêtre, terroriste avec un gilet explosif, braquage de caisse, prise d’otages, forcenés, ivrognes, tireurs fous dans des lycées ou campus… « you name it », comme on dit.

Scènes d'animations tactiques en Lasershot
Scènes réalistes filmées avec le Lasershot

Si vous faites partie des forces de l’ordre (et vous êtes un nombre croissant à suivre ce blog, je vous en remercie), n’hésitez pas à prendre contact avec l’UACPPSI pour voir comment pouvoir bénéficer de cet entraînement, et si vous êtes civils, parlez-en autour de vous… des stands vont forcément bientôt investir dans ce genre d’outil de formation hyper efficace !

Dans tous les cas, nous vous invitons à faire connaître et soutenir Police – Action Solidaire par vos adhésions et vos dons afin de les encourager dans leurs missions et leur donner les moyens d’aider ceux qui ont voulu aider 🙂

L’association est gérée au quotidien par une équipe, dont plusieurs sont des policiers blessés en service, vous pouvez les contacter via leur email : contact(at)police-actionsolidaire.fr.

Laisser un commentaire