Le bouclier « Defender » pour la défense du domicile

commentaire(s)

La défense du domicile est toute une thématique de la sécurité personnelle, avec de nombreux aspects. Sur la partie « comment se défendre » en cas d’intrusion (on est dans la partie panique, code Cooper rouge là ^^), il y a de nombreuses réponses :
– le concept de la Panic Room, très connu, décrit aussi dans Protegor
– les armes à feu, souvent promues aux Etats-Unis où la conception de la protection de la propriété est différente d’en Europe, et les lois sur la détention d’arme très variables d’un état à l’autre (parfois très libertariennes, parfois très coercitives)
– les armes non létales, et c’est là où le Flashball français de Verney-Carron ou un FAP (fusil à pompe ; il faut soit être chasseur, soit être tireur sportif pour pouvoir l’acquérir) avec des munitions Gomme-Cogne, ou bien une arme dédiée Gomme-Cogne / projectiles en caoutchouc (il y en a de plus en plus, voir par exemple ceci) sont pour moi un must
… et ce nouveau concept dont on va parler : le bouclier de défense.

Retour aux temps des romains ?

Le bouclier de défense, c’est non létal aussi, on est dans la même idée que le Flashball ou toute autre solution de projectile en gomme/plastique (qui peuvent d’ailleurs très bien accompagner ce bouclier) : éviter de tuer une personne chez soi et de finir en prison à cause d’un no-body qui a voulu piquer votre TV.

D’un autre côté, le « home-jacking » pendant que les occupants sont présents est une pratique de certains cambrioleurs ; je n’ai pas les chiffres de son évolution récente, mais des exemples de connaissances ou de témoins qui l’ont vécu. Ca existe, c’est traumatisant. L’idéal est d’éviter le contact avec l’individu (on ne sait pas si c’est un loser qui va prendre peur au premier bruit, ou un détraqué qui va vouloir violer ou violenter), en s’enfermant mode Panic Room. Et puis des fois, on n’a pas le temps de se réfugier, ou bien une zone à parcourir pour se mettre à l’abri, ou bien des enfants à aller protéger, ou bien on est dans son lit et l’intrus monte les escaliers qui amènent à la chambre dont la porte est pas verrouillée et on a peu de temps, etc.

C’est pour ces cas-là que le bouclier de défense du domicile a été pensé par Special Options. Pour rappel, Special Options sont déjà à l’origine du développement de plusieurs produits balistiques, notamment les Shield Walls pour sacs à dos. Ils testent tous leurs produits en stand de tir pour s’assurer des qualités de production et des niveaux de protection balistique.

Le bouclier est un accessoire martial assez oublié. Il existe en Kobudo d’Okinawa (« Timbe »), mais même dans cette pratique, il reste une « arme » assez rare. Je dis « arme » car un bouclier, même s’il reste le symbole parfait de la protection (les puristes de Protegor auront gardé le vieux logo dont le 1e des trois icônes tenait un bouclier), c’est aussi une superbe arme contondante.

Les boucliers c’est aussi très occidental, des petites targes romaines (petit clin d’oeil à Philippe Choisy qui les choie) à l’aspis grec, en passant par les grands pavois des Francs, … on est très boucliers en Europe, coups d’épées & de masses obligent ^^

B. comme Bouclier Balistique

Et le Defender est balistique, de classe IIIA. Ce niveau balistique qui protège des munitions de calibre de pistolet (et pas de fusil d’assaut), en gros (le détail est donné sur la page de Special Options) peut s’atteindre avec différentes manières. Il a été choisi ici le poly-éthylène (PE) rigide plutôt que l’aramide (Kevlar) souple pour obtenir un bouclier très rigide.

L’objectif du Defender est donc de protéger à la fois des coups portés avec un objet (un bâton, une batte, etc.), une lame, un pic ou une arme de poing. Il ne protège ni d’une Kalash ni d’un RPG, mais il est à destination des civils en Europe, qui sont rarement menacés par de telles armes 😉

Le Defender a un design haut et large qui permet une très bonne zone de protection, tout en restant extrêmement léger (dans les 2kg), ce qui est souvent le soucis des boucliers balistiques (qu’utilisent beaucoup les forces de l’ordre, souvent dans une classe supérieure). Ce gain de poids est l’avantage de ce produit destiné aux civils, le bouclier devient alors maniable et très facile à utiliser.

Bouclier Defender de Special-Options : protection balistique et contre les coups contondants / d'estoc / de taille

B. comme Bélier Belliqueux

Non pas que l’on puisse enfoncer une porte comme un bélier, mais avec le Defender, on peut frapper efficacement en percussion de manière assez large et peu précise, puisque l’objet apporte une rallonge à son frappe et une largeur de frappe de plus de 25 cm. Un bon moyen pour repousser l’intrus.

Bouclier Special Options Defender en utilisation d'attaque

Au dos du bouclier, il est possible de rajouter des bandes velcro et disposer des accessoires de défense : lampe puissante pour les intrusions de nuit, bombe lacrymogène, etc.

Arrière du Defender : poignée & sangle horizontale pour une tenue "bras vertical" et solution de velcro pour disposer au dos du bouclier des accessoires de défense (ici pour illustration)

Si vous êtes intéressés par ce produit, tournez vous vers le créateur et pour le moment unique distributeur : https://www.special-options.com/index.php?route=product/product&product_id=172

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

2 Comments

  1. Chris

    4 juin 2019 at 14:24

    Bjr, le prix du bouclier ça calme! (quasi 500€)
    Je me suis tourné vers la poudre noire et ses armes en catégorie D (un sujet pour toi Guillaume ;))

  2. Bastoun

    18 juin 2019 at 11:08

    Je me demande bien quel est le marché pour ce genre de produit. Pour des pro dans leur taf, OK, maisj’ai du mal à voir qui peut sérieusement acheter ce genre d’équipement pour chez soi…

Laisser un commentaire