Laurent-Franck Lienard sur la Légitime Défense

commentaire(s)

Le 31 janvier 2018, j’ai assisté à une conférence intéressante de Me Laurent-Franck Lienard, que beaucoup connaissent ici, puisque auteur d’un livre qui a beaucoup de lecteurs communs avec Protegor : Force à la loi. La conférence était organisée par l’Institut Mirabeau & le Cercle Droit & Liberté.

Me Laurent-Franck Lienard & Me Thibault De Montbrial sont les deux spécialistes de ce sujet clé dans la sécurité personnelle, et écouter leurs analyses est important pour comprendre, au-delà des textes de loi, de la réalité du fonctionnement de la justice autour de ces textes.

Dans cette conférence, vous allez découvrir une position qui me semble saine et transparente, qui reconnait que le texte de loi historique de la légitime défense (le « 122-5« ) n’est pas si mal que ça, que la présomption de légitime défense serait une bien mauvaise idée d’évolution, que les victimes de cas de légitime défense sont très mal traitées par la procédure judiciaire (même si in fine, la légitime défense leur est reconnue), qu’une arme à feu peut aussi s’appeler « outil lésionnel à caractère létal » :), le besoin d’attendre 10 ans pour que la jurisprudence du récent texte de loi 435-1 avant des’appuyer dessus, que la Justice est parfois une autre planète que celle de la réalité, qu’une situation de légitime défense c’est banal & brutal, de l’importance des caractères « indispensable » / « nécessité absolue » d’une réplique, etc.

La vidéo de la conférence a été mise en ligne : bon visionnage !

 

3 Comments

  1. AVEZ vincent

    10 février 2018 at 20:04

    Bonjour
    Effectivement bonne conférence, j’y étais aussi. Trop court pour poser mes questions de simple citoyen. Le port d’arme citoyen lambda n’est quand même pas pour demain.
    N’empêche, bonnes initiatives que ces discussions sur ces sujets.
    Dommage que je vous ai pas reconnu, je vous aurais aussi remercié pour votre travail.
    Cordialement, merci le CDL et l’intitut mirabeau

    • Guillaume [admin]

      10 février 2018 at 20:25

      C’était blindé de monde, j’ai du m’asseoir dans les escaliers, lol.

  2. chris

    5 mai 2018 at 0:16

    Bsr, indispensable à voir!
    Il nous est confirmé que la justice est une vieille sénile préférant protéger les délinquants que les citoyens.
    Heureux le citoyen/policier/gendarme qui n’arpente pas les méandres d’un tribunal!

Laisser un commentaire