Défenses pour femmes, le travail des mises en situation

8 commentaires

Une grande partie du travail de self-défense, qui distingue d’ailleurs souvent les disciplines de self-défense des arts martiaux traditionnels ou des sports de combat, est le travail des « mises en situation ». L’objectif dans ces mises en situation est d’essayer de s’approcher des sensations d’une agression réelle, en créant des conditions qui augmentent le stress chez le défenseur.

Pas du tout évident de trouver le bon exercice qui crée un stress similaire à celui d’une agression, et à ce stress doit s’ajouter une absence totale ou partielle de retenue des coups (encore une fois, il faut être au plus près de ce qu’il pourrait arriver en vrai).

Gesivi / Transfaq propose des exercices avec casques à leur stagiaires féminines, et j’ai trouvé intéressant de partager cette vidéo :


Défense pour femmes par transfaq

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

8 Comments

  1. Kato

    14 mai 2014 at 21:51

    C est une énorme escroquerie. Comme la très grande majorité des cours, systèmes ou clubs de self défense.
    Faire croire à des femmes qu elles peuvent se sortir d une agression sans porter de coups et en particuliers dans les zones les plus sensibles est dangereux, inconscient, malhonnête et stupide.
    Encore des profs qui n ont jamais connu la rue, jamais fait face à une agression réelle ou à une bagarre.

    Fuyez mesdames, ces gens vous volent et vous mentent. Mais ça peut être dangereux le jour où l on se croira prêt et que l on va prendre la branlée de sa vie ( voire pire malheureusement).

    Il n y en France que deux styles de self réalistes et efficaces, en l occurrence le penchak de joussot et ropers et le krav maga de Douieb.

  2. chris

    18 mai 2014 at 18:00

    Bsr,
    Kato +1

  3. dragonchi

    6 juin 2014 at 10:16

    Salut Guillaume (Morel),
    D ordinaire je suis plutôt ouvert, mais la je dois t’avouer que je me range plutôt de l’avis de Kato, surtout quand on voit le contenu de la vidéo que tu viens de poster.
    je développe : niveau technique mis en avant : zéro
    mise en situation proche du réaliste : zéro
    niveau de défense de la femme dîte « niveau formateur » : nul.

    et je te dis ça sans aigreur, de façon objective.
    bref, je serai moins catégorique sur « les deux styles de défense efficaces en France » bien que je sois issu de 2 profs cités. J’ai rencontré des pédagogues très efficaces dans d’autres styles.

    En revanche, je suis surpris que tu mettes en avant de pareilles vidéos, qui n’ont qu’une valeur de défouloir à des yeux expérimentés (j’ai pas dit expert ;-).

    sur ce…
    bonne continuation

  4. Guillaume [admin]

    6 juin 2014 at 10:58

    Oki, je prends bonne note les gars !

    Le blog est très masculin et dans l’optique général du développement de la sécu perso & self-défense, je trouve que les initiatives pour les femmes (qui plus est, sont plus exposées que les hommes) sont très peu nombreuses… c’est la raison pour laquelle je souhaite pousser des approches « femmes-specific ».

    Si vous en connaissez des bonnes, je suis preneur. Merci !

  5. Musy

    21 juillet 2014 at 20:37

    Bonsoir, un petit avis féminin. Je n’ai jamais fait de self-défense en club ni en cours particulier. J’ai juste été adjoint de sécurité de police il y a 14 ans et déjà là je trouvais que leur formation n’était pas adapté aux femmes notamment les techniques d’immobilisation pour interpeller un individu sous adrénaline le plus souvent. Le seul truc que j’ai trouvé on va dire relativement efficace ce sont les menottes au poignet car en serrant bien on peut faire mal mais bon il faut immobiliser quand même l’individu avant !Bref, ce n’était pas gagné ! 😉
    Pour en revenir à la vidéo, je constate ne chose : pourquoi n’y a t’il pas de coup dans les parties génitales avec les pieds, les genoux voire les mains selon la taille du gars ! Encore une fois je n’ai aucune expérience dans ce domaine mais je me dis que cette zone ou encore les yeux si l’agresseur n’est pas trop grand cela peut peut être être efficace !
    Je suis peut être un peu trop bourrin mais c’est spontanément les seuls choses qui me paraîtraient efficace au regard de mon petit gabarit …

  6. martin

    1 août 2014 at 11:21

    Bonjour, je trouve les mises en situation interessantes. D’après ce que j’ai pu lire sur les agressions de pervers sexuels et autres psychopates,c’est que le fait même de résister, de crier et de se débattre peut permettre parfois de sauver sa peau et de mettre en fuite l’agresseur. En effet, lors d’une agression violente, inattendue, il apparait que le choc émotionnelle peut générer un état de stupeur incapacitant voire jusqu’au un malaise cardiaque. Il me semble qu’a ce titre, les chances de survire à ce type d’agression reposent en grande partie sur la capacité physique, psychologique et émotive de la victime en situation et non seulement sur les techniques apprises en salles et ce quelques soit le style ou l’école pratiqués, ou l’on sous estime d’ailleurs parfois l’effet du stress sur la capacité à réagir en cas d’agression.

  7. kori

    22 août 2017 at 16:04

    Bonjour à tous,
    l’avis d’une fille que je suis. Je trouve la vidéo vraiment nulle. Et les conseils donnés dangereux ….

    Perso j’ai suivi des cours de LSD à Paris, prof gendarmes, des Anciens du raid … bénévoles je crois … et franchement ce sont des cours excellents. Pas cher et d’excellents conseils et de la pratique. rien à voir avec ce que montre votre vidéo.
    Il y a un marché juteux sur ce genre de cours mais certains devraient s’abstenir, vraiment et cette structure, je ne la connais pas mais je ne la recommanderai pas du tout.

  8. Guillaume [admin]

    22 août 2017 at 18:23

    Merci de ce feedback Kori.
    Oui LSD est super ! https://www.protegor.net/blog/2016/04/self-defense-pour-les-femmes/

Laisser un commentaire