Hugo Tronche, expert de Penchak Silat

24 commentaires

J’ai rencontré Hugo Tronche lors du 1e King Of Self-Defense, et il est vraiment impressionnant d’efficacité… attitude explosive, techniques simples & impactantes. Je vous recommande cet excellent reportage sur cet expert de Penchak Silat, de l’Académie Franck Ropers.

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

24 Comments

  1. Kushti

    2 février 2014 at 15:53

    Impressionnant d’efficacité et d’explosivité!
    belle gueule en plus, ça m’énerve des types comme ça!:) L’école de Roper est vraiment un modèle. Je conseille vivement son petit livre sur la self. Parfaite extension des techniques de « protegor » selon moi.

  2. sébastien

    3 février 2014 at 20:29

    Bonjour,
    Hugo est indéniablement un athlète remarquable, on reconnait le style Ropers dans l’explosivité, et par filiation le style Joussot dans l’impact et la surenchère de coups de finition.
    Mais qu’en est-il d’une personne souhaitant apprendre une méthode self défense de ce genre (3h par jour, dont 1 heure de condition physique) ?
    On retombe sur les discussions précédentes sur le rapport investissement/efficacité pour une personne de 15 à 60 ans, de 40 à 120 kg, de condition physique standard, maigre ou enveloppée, n’ayant pas comme vocation ce type de profil.
    Je reste sceptique sur une mise en pratique par le grand public, par contre pour un professionnel civil ou militaire, c’est évidemment un atout au combat. On ne voit par contre le travail au sol, ou encombré avec un équipement militaire ou de force de l’ordre (gilet tactique, pare balle, ceinture porte matériel, armement).

    Cordialement.

    Sébastien.

    • Guillaume [admin]

      4 février 2014 at 12:00

      Sébastien, je ne comprends pas ton commentaire. Quand on montre un expert & son parcours, le message derrière n’est pas forcément « il faut que vous fassiez pareil ».

      Hugo est un professionnel de la sécurité. Il y a beaucoup de professionnels de la sécurité sur ce blog, et certains passionnés d’arts martiaux. Ceux-là peuvent vouloir suivre le rythme/modèle de Hugo.

      Après, il y a en effet les personnes (et une majorité) qui ne veulent pas s’entraîner tous les jours, et veulent un entraînement « efficace » avec un seul objectif : « optimiser leurs chances de bien réagir en cas d’agression ».

      Pour atteindre cet objectif, il y a plusieurs options. L’option idéale, mais que j’ai rarement vu développée, c’est du coaching par un instructeur suffisamment pédagogue & capable dans un premier temps d’identifier les points forts/faibles naturels de l’élève, et lui faire travailler un set réduit de techniques/enchaînements, qui colleront à la personne (morphologie, réflexes, attitude, points forts…), et qui lui permettront de se sortir d’un grand nombre de situation. Là c’est l’option coaching spécialisé minimaliste. Rare/Elitiste.

      Une autre option, plus classique, est de pratiquer dans un cours de self-défense (type Krav, ADAC, ACDS, etc.), et de rester ouvert sur d’autres disciplines, faire des stages… pour construire soi-même son arsenal efficace. Et dans cette approche, je trouve que voir / rencontrer un Hugo Tronche ou tout autre expert qui s’entraîne à un tel rythme est à la fois inspirationnel (ça donne envie, ça motive), pragmatique (on peut voir les enchaînements qu’il a choisi pour lui et voir si certains peuvent coller à soi) & enrichissant (toujours bon de voir les spécificités des autres styles).

      En conclusion, je ne vois pas en quoi s’intéresser à des personnes pro (alors que soi-même on ne souhaite s’investir autant) peut contribuer négativement à son entraînement perso. Je pense même que ça peut contribuer positivement (sur les 3 points situés plus haut).

      Cheers 🙂

  3. sébastien

    4 février 2014 at 13:10

    Bonjour,
    loin de moi la critique du parcours et de l’entrainement de Hugo, au contraire.
    Que ce soit le premier ou le dernier paragraphe de mon post, je salue justement l’efficacité et l’usage de cette méthode de combat.
    Par contre je reste sceptique sur l’appropriation d’une pratique similaire par une personne qui n’aurait ni le temps, ni une réelle motivation de se dédier à un tel entrainement.
    C’est la même chose pour tous les maitres d’arts martiaux traditionnels ou contemporains. Ils peuvent s’entrainer chaque jour, et démontrer des aptitudes supérieurs indéniables, mais on voit rarement leur élèves, ce qu’un pratiquant moyen (4h/semaine), ayant 1 an, 2 an ou 3 ans de pratiques peut vraiment mettre en œuvre.
    Encore une fois je trouve l’athlète remarquable, aussi bien son attitude que son style.
    Mais à qui s’adresse la finition avec un coup de tibia dans la gorge, ou un coup de pied retourné ?
    Que ce soit un quadra un peu empatté, un frêle lycéen, une dame bien habillée de 35 ans, ou encore un militaire au corps à corps avec un équipement de combat de 15 à 20 kg, encombré d’un fusil d’assaut, ou un officier de la BAC avec son gilet, sa matraque, son flashball ou son remington 870, aucun ne pourra mettre en œuvre une telle technique. C’est spectaculaire, mais ce n ‘est pas utile.
    Et si les gens précités ne peuvent le mettre en pratique, alors autant se concentrer sur ce qui est utile dans le Penchak Silat, notamment les attaques sur les points vitaux que Franck Ropers a très bien montré

    Cordialement.

    Sébastien.

    • Guillaume [admin]

      4 février 2014 at 15:02

      J’ai l’impression que tu reformules ton 1e post là (en plus long) 😉

      Bah moi, je vais reformuler le mien (en plus court) : qu’est-ce qui te suggère l’idée (dans la vidéo de Hugo ou le texte qui accompagne) que le quadra un peu empatté doit faire comme Hugo Tronche ? :p

      Mais sinon on est d’accord sur le fait que la self est segmentée en différents pratiquants (le pro/passionné qui s’entraîne comme un fou, le pro pas passionné mais qui a besoin, le lambda qui a envie de savoir se défendre à minima, …).

  4. sébastien

    4 février 2014 at 15:34

    en fait je ne voulais pas du tout polémiquer.
    J’ai peut être mal compris le sens de la vidéo, mais pendant le cours en salle, il montre la technique avec le coup de tibia dans la gorge, alors qu’effectivement sur l’application dans la cabine téléphonique il est beaucoup plus sobre.
    Je souhaitais juste souligner que les techniques spectaculaires, sont justement une sorte de vitrine, alors que le commun de pratiquants, y compris les professionnels, mettront en pratique des solutions plus simple comme la démonstration de la cabine téléphonique.

    Mais bon il a un œil de lynx pour voir la lame cachée dans la manche, je ne l’ai pas vu au premier visionnage, et je m’apprêtais à poster sur le fait que c’était un peu trop violent comme riposte à une demande cigarette.

    Après un second visionnage au ralenti, il n’y avait en effet pas de lame du tout (le gars à les deux mains libre), mais lors de l’explication, il a une lame dans la main droite, qui explique le niveau de riposte sévère employé par Hugo.

    A bientôt.

    Sébastien.

  5. bruno

    4 février 2014 at 22:32

    Nous ne sommes pas tous destinés à être garde du corps, par contre la self défense, boxe servira à M.Toulemonde à gérer son stress en cas de confrontation et c’est déjà beaucoup.
    Ne pas paniquer, garder son sang froid, analyser la situation et repérer les points faibles c’est 50 % de la self défense. Le reste, c’est du bonus

  6. eddy

    5 février 2014 at 19:15

    a l’evidence, il s’agit de la demonstration d’une technique par un enseignant lors d’un cours, donc destinée a etre pratiquée et utilisée. Je suis d’accord sur le fait que ce coupe de tibia a la gorge est irréaliste. En jean, chaussures d’hiver, matos pour les pros, c’est tout simplement impossible. En 25 ans de carriere, je n’ai pas souvenir d’avoir levé la jambe plus haut que la ceinture. C’est d’ailleurs un reproche que l’on peut faire a l’ecole ropers, l’abus de coups de pied haut.

    • Kushti

      7 février 2014 at 14:40

      C’est vrai, les coups de pieds hauts sont très rarement utiles, voir jamais utiles dans la rue et dangereux pour soi même. Je trouve qu’une méthode comme le panuntukan avec des coups de pieds très bas est un peu plus pertinente. Mais le soucis de réalisme et les concepts de Ropers sont toujours extrêmement intéressants.

    • dudziak

      11 novembre 2014 at 12:06

      OUI , mais il faut savoir que Mr ROPERS a pratiqué le viet vo dao la boxe française avant le PS. il es dommage que le style TRUPIJN finis comme cela .
      Car tous ce qu’il a enseigner, es dilué par l’incompétence et l’avarice.
      Chacun mes sa sauce et a la fin ont vous fait croire au PÈRE NOEL.
      Enseigner c’est apprendre une technique à n’importe quel élève , et l’adapter a lui seul ,

  7. eddy

    5 février 2014 at 19:17

    Question : hugo tronche dit s’entrainer trois heures par jour ? Q mange-t-il, se repose-t-il, dort-il ?

  8. Bill

    16 février 2014 at 18:57

    @Kushti et Eddy
    Vous avez tout à fait raison!
    Le coup de pieds ne sont pas utiles et plutôt prescrit dans une self défense car … irréaliste en condition réelle. Quand aux techniques vues dans cette vidéo, où s’arrête la réalité et où commence le spectacle?
    Quand à la véracité du discours réfléchissons un peu! 1/ première règle: un soit disant garde du corps,… et bien justement dans les « règles » la discrétion est de mise et une personne qui est garde du corps et bien personne ne la sait!
    2/ deuxième règle: une personne qui essaie soit disant ses techniques doit en être marqué physiquement. Une personne dans l’arêne du milieu de la sécurité à au moins rencontré un jour des épreuves qui l’auront marquées! on garde ainsi des marques d’une lutte, d’un coup de poing etc…
    3/ Les techniques vues dans cette vidéo sont des mouvements qui sont réalisés sur des personnes complètement inertes ET la réalité se n’est vraiment pas ça du tout. Autant prendre un mannequin, l’effet est identique. et pas besoin de passer 3 heures dans un gym / jour pour réaliser…ça! vous en êtes tous capable après quelques heures.
    Pour finir je pratique de la self sur Grenoble et connait très bien tous le « interlocuteurs ». Certains feraient mieux de ne pas oublier d’où ils viennent, et tout se sait un jour où l’autre. Dans le milieux de la sécurité on a pas la droit de mentir…

  9. sébastien

    19 février 2014 at 17:17

    Salut, j’ai laissé passé quelques jours, parce que je ne cherchais pas la polémique.
    Je vois que d’autres posteurs Franck Ropers et Hugo Tronche sont de remarquables pratiquants, il n’y a aucun sarcasmes derrière ces mots. Mais je pense qu’ils peuvent se le permettre de part leur conditions physiques et l’entrainement hebdomadaire conséquent qu’ils consentent.
    Comme je l’ai suggéré, j’ai testé cette technique avec des amis lors d’un entrainement en tenue militaire (gilet de combat, arme de poing et arme d’épaule, 6 chargeurs M4, tenue pantalon cargo et combat shirt, chaussures GSG9 adidas). Pas moyen de lever le pied plus haut que la hanche à cause de l’équipement et du pantalon porté trop bas. Je suis habituellement capable de frappé avec le pied dans la gorge en tenue de sport, mais là j’étais comme un papy tout coincé dans mon barda.
    Je suis d’accord avec la plupart es commentaires précédents.
    Moins de spectaculaire, et plus de faisable par tout le monde.
    Pour le Panatukan il concerne plutôt les techniques de poings/avant-bras/coudes (dans le kali Inosanto par exemple), pour les pieds/tibia/genoux c’est le Pananjakman (low line kicking), très dévastateur pour l’adversaire, et très économique physiquement

    Cordialement.

    Sébastien.

    • Guillaume [admin]

      19 février 2014 at 18:00

      Merci de ces retex, et on est d’accord sur les coups de pied hauts, ils n’entrent pas dans l’arsenal recommandé de self. Et ce n’est pas nouveau.

      Un Hugo Tronche ou Franck Ropers ont l’expertise (entraînement quotidien, vie dédiée à la self) de pouvoir utiliser certaines techniques de pied hautes en self. Une démo au KOSD ou à Bercy n’est pas un cours, mais une démo justement… démontrer ce qu’un expert peut faire. Ca peut inspirer, mais à chacun de voir ce qu’il peut faire. Il y a des choses à « absorber », d’autre à « rejeter » car pas pour soi 🙂

      Comparer la self pour tous & ces démos, c’est un peu (je vais exagérer un peu par plaisir) comparer le passage du permis de conduire à une vidéo de Ken Block (http://www.youtube.com/watch?v=LuDN2bCIyus) 🙂

      En tous cas, tes propos « make sense ».

  10. Bill

    19 février 2014 at 21:50

    Seb,
    Une vidéo qui peu t’intéressé avec du vécu VRAI et testé! et pour avoir pratiqué avec Lui…
    (http://www.youtube.com/watch?v=L6ZjEk3lUCk#t=0)

  11. eddy

    20 février 2014 at 15:54

    je ne suis pas d’accord avec guillaume sur ce que doit etre une demo, a bercy ou au kosd. Une demo de self doit etre realiste et presenter une vision juste de ce qu’est la discipline enseignée. Robert PATUREL, avec qui j’ai beaucoup pratiqué, disait souvent qu’il fallait toujours s’abstenir de montrer, même en demo, des choses irréalisables et en reel et par l’eleve lambda.
    Je suis assez d’accord avec un commentateur de la video de demo d’hugo TRONCHE a bercy, sur you tube, qui qualifie celle-ci de show a la KIM SILVER. Je n’ai rien contre, tant j’ai apprécier kim silver et ses shows. Mais les choses etaient claires : c’etait du spectacle pur. C’est pourquoi le KOSD n’est pas de la self. Je suis d’ailleurs convaincu que ni un PATUREL, ni un JOUSSOT ne s’y serait compromis. Au final, je pense que le KOSD est une denaturation de l’esprit qui doit etre celui de la self et qu’il lui porte prejudice. Ca n’enlève par ailleurs rien aux qualités intrinsèques d’ HUGO TRONCHE.

  12. Face

    23 février 2014 at 0:20

    Sebastien,
    Suis en ecole Ropers et croit moi, mais les gens pas motivés assistent a un cours ou deux et ne reviennent pas, car leur vision se limite a ce qu’ils voient et pas o potentiel qu’il peuvent en tirer!
    A chaque cours je decouvrent parfois des techniques qui le donnent envie d’aller plus loin!
    Le self te permet de développer ta technique… Ta technique te permet d’etre plus a l’aise en self!

  13. eddy

    23 février 2014 at 12:22

    @face
    vous commettez une erreur fondamentale. La technique, c’est justement l’ennemi de la defense personnelle. Trop de techniques tuent la technique et vous met au contraire en difficulté en situtation reelle. Comme je l’ai appris et l’enseigne, la defense personnelle, c’est tout, sauf de la technique !

  14. wasson pascal

    23 février 2014 at 18:41

    Bonjour,

    J’ai regardé la retransmission de Bercy, ce que fait M. TRONCHE est visuellement joli cependant il serait bon de ne pas mélanger le côté militaire, la protection rapprochée, le travail de portier et la self de rue. J’ai vu un show à l’américaine mais en aucun cas un travail de self défense de rue et encore moins de professionnel de la sécurité et je vous passe les détails du contrôle de la lame qui est inexistant et du partenaire qui attend patiemment les enchainements.
    ARNISESKRIMA

    • Petit

      5 août 2015 at 0:35

      Avis partagé avec Pascal Wasson dont je vous conseille les stages, l’ambiance y est excellente. J’aurais juste aimé connaître le cursus de Mr Tronche ? A t’il un passé de compétiteur dans une discipline ? Nombre de combats ? Quel est son expérience des situations à haut degré de stress ? Merci

  15. eddy

    23 février 2014 at 20:17

    vous avez tout resumé. La self, la rue, le combat reel, la protection personnelle n’ont pas leur place dans un show sous peine de denaturer leurs raisons d’être. Même l’aspect commercial et la gueguerre des diverses ecoles ne sont pas etrangers a la presence de certaines d’entre elles a BERCY. Dommage a mon sens.

  16. Guillaume [admin]

    23 février 2014 at 20:39

    Bercy a l’avantage de médiatiser, donc de faire connaître les arts martiaux à plus de gens, et notamment à des gens qui ne connaissent pas, et à certains qui ne s’y seraient jamais intéressés s’ils n’avaient pas été invités au spectacle ou n’étaient tombés sur la diffusion TV.

    Je comprends bien tous les points de critique sur le mélange entre self & spectacle. Ce sont les mêmes qu’entre self & compétitions, peu ou prou. C’est puriste, j’aime bien, et suis d’accord.

    Mais, avec Protegor, depuis le début, mon objectif est aussi que de plus en plus de gens s’intéressent à la self & à leur sécu perso. C’est pour cet objectif premier que je soutiens Bercy, le KOSD et les manifestations qui peuvent faire parler de la self, même si parfois les techniques ne sont pas « ce qu’il faudrait faire en vrai par un individu lambda »… mais quand derrière ces manifestations, il y a des gens que j’estime sérieux qui participent / organisent.

    Encore une fois, je comprends tous vos points et vous remercie tous d’être pointus, ne changez pas. Comprenez juste que j’ai besoin de faire parler largement de la self si je veux atteindre mon objectif, et que parfois cela entraînera des « spectacles » et « compétitions » dans ces colonnes. Et vous pourrez toujours dire que les techniques sont too-much, pas de soucis.

  17. eddy

    23 février 2014 at 21:23

    c’est effectivement une voie. Certains l’ont choisie. Personnellement, je pense qu’elle va a l’encontre de l’objectif recherche. L’avenir nous le dira.

  18. DUDZIAK jm

    28 mars 2014 at 14:17

    bien décevant tout sa , ne cofondé pas ce qui es beau et ce qui es efficace.
    rien n’a voir? tout comme le style du maitre turpjin et ce que je vois faire par certains (et leur égo )
    une bonne self défense .. LES PIEDS RESTE PAR TERRE ? Il faut croire que les instructeurs de PS ne sont pas capable de voir leurs propre erreurs ???? mais continu a enseigner ?????????????

Laisser un commentaire