Londres : les poubelles vous espionnent

3 commentaires

C’est l’été et certaines news passent inaperçues. Celle-là, je souhaitais la remettre en avant car elle illustre bien un aspect du futur qui nous attend : de la collecte de nos données personnelles à tout va, partout.

La plupart des grandes entreprises travaillent aujourd’hui sur le « Big Data » et l’ « Analytics », à savoir récolter un maximum de données sur leurs clients et/ou prospects, pour être le plus pertinent possible. Cela part d’un bon sentiment… arrêter de nous inonder de publicités/promotions qui ne correspondent pas à ce que l’on aime/recherche. Le mauvais côté de ça, c’est que des millions d’informations vous concernant sont stockées ; je dis millions car quand vous appuyez sur une touche de votre téléphone, ordinateur, télécommande, etc. c’est une information personnelle, car elle est contextualisée (heure, application…) : on peut tirer de ces nombreuses données des conclusions exploitables commercialement.

En théorie, en France, ces données sont sensées être anonymisées. Elles ne le sont pas toujours. L’existence même de ces données récoltées, même si l’entreprise récoltante n’a en apparence aucune mauvaise intention, est un problème. Le principal problème c’est la sécurisation de ces données. Un employé de l’entreprise en question pourrait revendre certaines données à des tiers moins scrupuleux, ou bien il pourrait lui même utiliser des données contre certains utilisateurs qu’il connaîtrait et à qui il souhaiterait du mal, et ce, à l’insu de l’entreprise. Et si ce n’est pas un employé de la-dite entreprise, ça peut être un hacker.

L’objet de ce billet n’est pas de se lamenter sur cette tendance du futur, d’autant que l’exploitation de ces données faciliteront une bonne partie de notre vie. Et puis, rien n’arrêtera les poubelles Wifi londoniennes même si ce coup-ci elles ont été ou vont être retirées.

Ce sera donc à nous de contrôler toujours plus nos données.
Certains ne veulent pas de portable (pourquoi pas, moi je ne pourrais pas). D’autres ne veulent qu’un mobile simple (fonctions téléphone & SMS) et pas de smartphone. Une autre solution se trouve dans l’utilisation des housses bloquant les ondes (déjà discuté ici) ; d’ailleurs ce seront nos poches de vêtements qui demain couperont les ondes.

Et je n’ai pas regardé encore si des app permettaient de sécuriser un mobile en coupant sur demande toutes les app & émissions diverses (mais j’ai un doute a-priori sur l’efficacité d’un tel procédé).

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

3 Comments

  1. alefe

    18 août 2013 at 11:55

    « app permettaient de sécuriser un mobile en coupant sur demande toutes les (…) émissions diverses »
    QUESTION : n’est ce pas ce que fait le « mode avion » ?

  2. Etienne du Nord

    18 août 2013 at 13:08

    Concernant la question de la téléphonie, sur android il existe différentes .apk qui permettent une gestion assez fine et individuelle des autorisations et de la connectivité et moins radicale que le mode avion qui lui coupe tout accès entrée/sortie au réseau voix et data.

    • Etienne du Nord

      18 août 2013 at 13:13

      J’ai oublié d’en citer quelques unes ^^

      – LBE SECURITY MASTER
      – Avast! free mobile security.

      A noter que dans la plupart des cas, le root est indispensable pour avoir un accès complet sur la gestion des permissions et du téléphone.

Laisser un commentaire