TSA, Transportation Security Administration

6 commentaires


Ceux qui ont déjà voyagé aux Etats-Unis connaissent la TSA, la police en charge de la sécurité dans les transports. On retrouve d’ailleurs le logo « TSA » sur certains articles de voyages, par exemple des cadenas qui peuvent être ouverts par une clé spéciale (détenue en théorie que par les agents de la TSA…).

La TSA tient son blog où elle poste les différents objets dangereux qu’elle a été amenée à confisquer.

Ces objets sont visibles sur le compte Instagram de la TSA.

On y trouve certains objets vus sur ce blog (le couteau Iain Sinclair par exemple sur la photo ci-dessus), et parfois des créations assez uniques. Bon surf, soyez aware de la complexité de protéger un avion, émerveillez-vous de la créativité de certains, et ne portez rien de tout ça sur vous quand vous voyagez en avion.

Merci à Emmanuel pour l’info

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

6 Comments

  1. Kushti

    23 juillet 2013 at 18:37

    Guillaume, tu me disais dans un message sur ce blog même que l’on pouvais voyager au Etats Unis avec un couteau (par ex.) dans le bagage de soute. Est-ce que cet article concerne les bagages de cabine, ce n’est pas précisé il me semble? J’aurai toujours un doute, je crois!

    • Guillaume [admin]

      24 juillet 2013 at 9:53

      Je te reconfirme… rien en bagages à mains (ils sont très sensibles à ça), mais en soute, aux US, tu peux même transporter des armes à feu (il y a une déclaration spéciale à faire).

      Je suis allé plus de 20 fois aux US, j’ai toujours eu 1 ou 2 couteaux dans le bagage en soute, jamais confisqués (et pourtant les bagages ont été inspectés plusieurs fois… la TSA laisse un papier pour indiquer quand ils ont ouvert & inspecté un bagage en soute).

      • Kushti

        24 juillet 2013 at 20:38

        Merci pour ta réponse! On a vu récemment que « l’ennemi » est surtout à l’intérieur et qu’il est armé autrement et autrement plus pervers…Donc une petite lame à côté…

  2. Curieux

    25 juillet 2013 at 11:33

    Je pense que c’est le cas pour la plupart des aéroports. J’ai déjà perdu deux mini-couteaux suisses pour avoir oublié de les enlever de mon porte clé. La lame doit faire 3 cm au moins…
    Je me souviens même d’un agent de sécurité à Dubai qui examinait d’un air soupçonneux mon badge vigik (métal recouvert de bakelite). Il était à deux doigts de me le confisquer.
    Ensuite on monte dans l’avion et dine avec des couverts en métal…

  3. YannC

    26 juillet 2013 at 21:05

    Pris l’avion sur air france, il y a peu sur une liaison intérieure, une paire de ciseau fiskars parfaitement utilisable en push-dagger à été laissé dans le bagage cabine même après avoir été contrôlé par un préposé.

    Mieux encore, un ami, cadre commercial dans l’airsoft a pris un avion avec un gun à bille !!
    De part son métier il a toujours avec lui un « arsenal » pour ses démos pro.

    Il en avait 2 dans une malette type PC portable !
    Evidemment vu aux X-ray, mais les préposés n’en ont trouver qu’un (qui fût confisquer sur le champs !)

    Une fois dans l’avion, en déballant son portable, il s’est aperçu de la présence du deuxième qui était donc « passer à l’as » lors du contrôle physique de son bagage !!!

  4. Marcello

    29 juillet 2013 at 14:35

    Le problème des agents TSA où des boites privées en France c’est qu’ils sont souvent mal payés et mal formés. Soit on tombe sur un incapable qui n’est pas à même de reconnaitre au scan un article réellement dangereux, soit sur un Zorro qui va tatillonner pour n’importe quoi. Sinon, je tiens à signaler que lors de mon dernier vol retour des USA, un agent du TSA (non identifié alors qu’ils doivent laisser dans chaque bagage contrôlé un formulaire avec l’ID de l’agent) a carrément sectionné au coupe-boulons 4 de mes cadenas pourtant « TSA Approved » au lieu d’utiliser son passe pour les ouvrir proprement. La mauvaise surprise de de retrouver les morceaux à l’intérieur des sacs, 35 Euros de foutus, un formulaire de plainte au TSA resté sans réponse et heureusement, pas de disparitions des affaires à l’arrivée à CDG…

Laisser un commentaire