Vehicle Safety Kit

17 commentaires

L’EDC (every-day-carry) ou nécessaire à toujours avoir sur soi pour parer aux imprévus, le FAK (first-aid-kit) ou kit de premier secours, ainsi que le BOB (bug-out-bag) ou sac d’évacuation, sont des concepts classiques et régulièrement abordés en matière de sécurité personnelle.

Et pour les moments que vous passez dans vos véhicules ? Autant voitures, camions que motos, beaucoup d’entre nous utilisent un véhicule personnel ou professionnel, avec des risques différents à prendre en compte (pannes, accidents, agressions spécifiques).

En prévision, on peut donc se créer un VSK (vehicle-safety-kit) qui comportera au même titre que notre EDC personnel, le minimum pour pallier à tout imprévu à bord de son véhicule.

Tout comme l’on organise et que l’on réfléchit à son EDC, il faut étudier les types de risques pour constituer son VSK.
J’ai scindé le mien en 4 parties distinctes :
1- Secours d’urgence
2- Sécurité personnelle
3- Dépannage automobile
4- Confort personnel & familial

A titre d’exemple, voici les items qui composent mon Vehicle Safety Kit personnel :

Secours d’urgence
– Trousse de secours (un prochain billet vous présentera cette trousse en détail)
– Couverture de survie
– Extincteur
– Brise-vitre

Sécurité personnelle
– Bombe de gaz OC (accessible proche du volant)
– Lampe tactique pouvant servir d’accessoire de frappe (proche du levier de vitesse)

Dépannage
– Câbles de démarrage
– Trousse à outils (avec une sélection d’outils spécifiques au véhicule)
– Sangle de tractage
– Jeux d’ampoules de rechange
– Gilet de signalisation (x4)
– Triangle de signalisation (x2, amont et aval) (*)

Confort
– Kit alimentaire (type EDV) (x4)
– Vêtements chauds
– Couverture en polaire
– Lunettes de soleil
– Cartes régionales (local) et nationales
– Couteau Multitool

Lors de la conception de votre VSK (qui vous sera personnelle), il faut toujours penser à l’utilité future de chaque item : y a-t-il un véritable usage ? est-ce suffisamment pratique à utiliser ? saurais-je m’en servir le moment venu ? et sur le long terme, l’objet va-t-il se périmer / dégrader ?

Ainsi, ce jeu de questions-réponses est un bon début de piste pour constituer son VSK, et ainsi maximiser les chances de pouvoir parer à toutes éventualités à bord de son véhicule.

Kévin B., sapeur pompier militaire

(*) sur la photo figure un cône de sécurité pliant, qui remplace parfois un de mes triangle de sécurité (1 étant obligatoire dans la voiture)

 

 

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

17 Comments

  1. George Smiley

    18 mars 2013 at 21:50

    Il manque un jeu de fusibles de rechange. J’en ai déjà grillé un avec un compresseur 12v… Très emmerdant de ne pas en avoir avec soi.

  2. Lajiss

    19 mars 2013 at 9:53

    Je laisse une bouteille d’eau de 50cl fermée et jamais utilisée dans la boite à gants

  3. chris

    19 mars 2013 at 9:55

    Bjr,

    Bon article, bravo 😉

    Dans ma trousse de secours j’ai des médicaments + bouteille d’eau + le nécessaire pour des petits soins.
    Si j’ai 2/3 cartes, il y a le GPS fort utile.
    @+

  4. vince

    19 mars 2013 at 12:57

    Bjr,

    en complément, je conseille d’avoir ces outils en + :

    Scotch multi usage ou tissé, ca sert à réparer
    Des gants souples résistants
    Sandows ( spécial IKEA )et quelques colliers de serrage
    cdt
    vince

  5. YannC

    20 mars 2013 at 12:43

    @ kévin :
    J’ai noté l’absence de bombe anti-crevaison, y a t’il une raison particulière ?

    Perso, j’en ai 4 dans la voiture ! non non !! ce n’est pas de la parano mais du vécu !!
    (chemin caillouteux un jour de vacances + taille de pneus sensible aux éclats de pierre et…3 pneus HS simultanément )
    Même cas version pro mais là c’était une « vandalisation » de la voiture VIP par des manifestants.

    • Kévin

      20 mars 2013 at 13:57

      Aïe…
      y’en a toujours qui mettent le doigt sur le truc qu’on parle pas…
      Pour la bombe anti-crevaison, j’en ai une dans mon véhicule en effet, j’ai omis d’en parler…

      Mais, en effet, c’est bon en posséder dans son véhicule…

      Après, quand la malchance s’acharne… Je compatis YannC…

  6. George Smiley

    20 mars 2013 at 14:40

    Un détail que je vois absent est la présence de tractions.

    L’hiver, nous avons toujours un jeu de traction en acier dans le coffre de la voiture, une pelle et un grattoir/balais à neige.

    Les tractions sont réellement utiles quand on reste pris dans la neige ou la glace.

  7. YannC

    22 mars 2013 at 20:14

    Sniff (sanglots)!! trop dure la vie .
    Merci Kévin 🙂

  8. JeanFrancois

    30 mars 2013 at 12:21

    Attention à la qualité des outils utilisés. Les câbles de démarrage par exemple. J’avais un jeu de câbles achetés en centre auto et ils ne sont d’aucunes utilités. La section est trop petite. Pourtant l’emballage indiquait une utilisation pour des moteurs jusque 3L de cylindrée. Un bon jeu de câbles vaut ~125€. Pareil pour la clé en croix. Certaines sont serties et cassent quand on force dessus. Un petit compresseur 12v de qualité (La aussi plus de 100€) est un bon complément des bombes anticrevaison. Une bâche en plastique transparent et un rouleau de tape sont très utiles aussi en cas de bris de vitres.

  9. Patrick

    30 mars 2013 at 21:53

    Idem que précédemment, il ne faut pas oublier la bombe anti-creuvaison, qui prend peu de place, pas chère et peut être très utile.
    Mais aussi, le scotch, la bouteille d’eau en cas de surchauffe moteur ou autre, les fusibles et quelques médicaments simples avec une liste des dates à la maison: doliprane, pour le mal de ventre etc, tous les petits médicaments bien sympas en déplacements, avec les enfants etc…

  10. Jeremy

    12 mai 2013 at 19:51

    Comme dit plus haut il manque la bombe anti-crevaison (j’en ai deux), une frontale et des gants de manutention en section dépannage (changer une roue…), des chaînes (en hiver), du cyalume peut-être utile, un rouleau de papier toilette et quelques outils de base (dont une pelle, du Duct Tape, cerflex, fusibles, clef en croix, mini scie pliante, wd40 et quelques fluide…), peut-être aussi un jerrican d’appoint (il existe des modèles souples) et évidement gratte-vitre, Ethylotest, eau, couverture EN LAINE…

    Je suis assez expérimenté concernant les kits voiture et si quelqu’un le désire je mettrai volontier ma liste ici !

    • Guillaume [admin]

      12 mai 2013 at 19:58

      Merci du feedback, makes sense… si tu as une liste complète de tes kits voiture, c’est bienvenue ici ! 🙂

  11. Jeremy

    12 mai 2013 at 20:14

    @Guillaume : Quelle réactivité !

    Dans mon habitacle…

    – Lacrymogène 25 ml gel cs
    – Eponge peau de chamois
    – Lunettes de soleil
    – Gants en cuir
    – Marteau brise vitre et coupe ceinture Life Hammer + porte-clefs resQme
    – Jetons de supermarché (x2)
    – Chargeur téléphone, etc.
    – Paquet de mouchoirs
    – Carnet d’entretien + 4 constats
    – Lampe à leds dynamo
    – Disque de stationnement européen
    – Gratte vitre pour le gel, la neige
    – Ethylotest
    – Couteau de poche Opinel n°8
    – Pièces de monnaie pour dépanner (12 euros)
    – Stylo
    – Carte assurance avec numéros utiles
    – Télécommandes de mon portail/celui de ma résidence
    – Cartes routières (Europe, France, IDF et Banlieue parisienne)
    – Lingettes
    – Doubleur allume cigare
    – 5 gilets jaunes
    – RTA du véhicule
    – Siège auto
    – 3 litres d’eau (6x50cl)
    – 5 barres de céréales
    – Parapluie
    – Couverture en laine
    – Mini sac à dos pliable

    …et dans le coffre :

    – Roue de secours avec outils d’origine
    – Câble de remorquage
    – Câbles de démarrage
    – 2 bombes anti-crevaison
    – Boite d’ampoules de rechange
    – Gants de manutention
    – Lampe frontale PETZL avec pile lithium + étui
    – 2 triangles
    – Trousse de secours (j’ai rajouté 4 couvertures de survie, 4 doses de sérum physiologique et 4 sachets de gel désinfectant, les 5e de ces 3 produits se trouvent dans mon EDC)
    – 5 bâtons lumineux type CYALUME
    – Extincteur poudre 1 kg type ABC
    – Huile, liquide de refroidissement, lave-glace, anti-fuite radiateur, wd40 (format mini)
    – Quelques outils de base comme tournevis, pinces, clefs diverses…
    – Couteau de poche Opinel Outdoor n°8
    – Pelle pliante
    – Clef en croix pliante
    – Bidon souple 8 litres
    – Fil de fer
    – Tendeurs
    – Sctoch (Duct Tape)
    – Rouleau papier toilette
    – Sacs de course
    – Des chaines en hiver (j’ai aussi des pneus hiver M+S de septembre à mars).

    Tout est pensé pour prendre le moins de place possible (rangement, format de l’article le plus petit possible…) et je vous garanti que rien ne traine ! Pourtant, je roule en citadine (Seat Ibiza)…

    Nb1 : La lacrymogène au gaz est une grave erreur (privilégier le gel pour les endroits confinés, comme l’habitacle de la voiture par exemple…). Je vais la remplacer par de l’OC comme dans l’article, plus efficace que du CS, mais toujours en 25 ml et toujours au gel.

    Nb2 : Avoir des médicaments dans sa voiture est également une grave erreur à mon sens, surtout avec les variations de température ! Les intégrer dans son EDC est bien plus judicieux !

    Si vous avez des questions, je reste à votre entière disposition…

  12. Pingback: Rétrospective 2013 en 10 thèmes - PROTEGOR® guide & blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine

  13. Chem

    19 octobre 2016 at 16:46

    Bonjour,

    Qu’en est-il du renforcement passive du véhicule contre l’effraction ou l’agression ? Exemple, vol à la roulotte, carjacking.. Étant donné qu’il y a du matériel à l’intérieur, le risque de devenir une cible est beaucoup plus élevée. Quels sont les points à renforcer priotairement ?

  14. Pingback: EVK - Emergency Vehicle Kit ou Kit Véhicule d'Urgence - PROTEGOR® sécurité personnelle, self défense & survie urbaine

Laisser un commentaire