Kits chauds pour véhicule

13 commentaires

lyophilise.fr est une société française qui fournit de l’alimentation lyophilisée et longue conservation. Basée à Lorient, elle est ouverte au milieu sportif (navigation, trail) mais aussi au domaine de la survie pour les randonneurs et autres amateurs d’efforts extrêmes.

Il y a quelques temps, cette société s’est inquiétée sur le moyen de « survivre » dans son véhicule d’un point de vue alimentaire, en prenant en compte certaines difficultés :
– ne pas avoir à sortir de son véhicule pour chauffer le repas,
– ne pas avoir besoin de feu pour chauffer le repas,
– ne pas prendre trop d’espace de stockage dans le véhicule,
– ne pas nécessiter de manipulation complexe (ie simple à utiliser).

Ainsi est né le kit EDV.

Présenté dans un sachet plastique type « zip-loc », il se compose d’un plat et de son kit auto-chauffant, d’une barre de céréales, et d’une boisson chaude. Niveau encombrement, le kit EDV a les dimensions suivantes : 20cmx10cm sur 5cm d’épaisseur.

Il est pratique, dans le sens où, pour réchauffer le plat, il suffit juste de le placer dans la pochette de réchauffe et d’y couler les 45ml d’eau fournie. Ainsi, une simple réaction chimique avec le sachet de réactif permettra de monter la température à 80°C, et, en 10mn, vous offrira un bon plat chaud.

Pour ma part, je mets plusieurs kit alimentaires dans mon véhicule (il faut penser aux autres aussi). D’ailleurs, lyophilise.fr offre un choix de menus différents, ce qui permet de varier les produits. Pour ranger ces kits, j’utilise une caisse à munitions militaire, dans laquelle il est possible de stocker 4 kits EDV. Un stockage solide, simple et pratique.

Kevin B., sapeur pompier militaire

13 Comments

  1. Cyril

    5 mars 2013 at 20:04

    Attention, le lien vers le site du fabricant est incomplet. Il manque le ‘s’ dans l’URL.

  2. Cyril

    5 mars 2013 at 23:15

    Ça c’est de l’efficacité.
    Cela dit ça a l’air bien sympa ce repas auto-chauffant. Dans la voiture je transporte pour l’instant des aliments assez caloriques (pain d’épice, pâtes de fruits, etc) et de l’eau.
    J’envisageais d’ajouter des plats déshydratés, voire tout simplement des sachets de café ou de thé, mais je butais sur la source de chaleur.
    Là pour le coup, je crois que je vais tester les 4 recettes proposées.

  3. Kévin

    5 mars 2013 at 23:27

    Cette source de chaleur, peut d’ailleurs chauffer très dure…
    Faut y faire attention quand même, à ne pas garder sur les genoux…

    Sinon, oui, c’est une méthode très facile et simple à utiliser.
    Egalement, les plats de ce kit sont nettement meilleurs (niveau gustatif) que les plats déshydraté (nous avons ici un vrai plat prêt à être dégusté…).

    A découvrir par soi-même…

  4. AC

    6 mars 2013 at 9:37

    Cyril,

    Attention avec le pain d’épice, pâtes de fruits etc… Car en cas de situation de survie c’est l’inverse de ce qu’il faudrait prendre.
    Ce que tu site sont des « bombes glucidique » qui vont te faire monter en flèche ton insuline pour ensuite la faire redescendre en flèche et t’épuiser…
    Il faut plutôt privilégier les faible charge glucidique pour garder ton niveau d’insuline stable !

    Alex

    • Christophe

      6 mars 2013 at 10:18

      Oui mais dans une situation de crise où des efforts intenses sont possibles, avoir des glucides rapides sous la main est quand même utile.
      Après pour une conso sensé remplacer un repas « normal », il est plus indiqué de prendre des plats avec un index gucidique plus faible, en effet.

      • AC

        6 mars 2013 at 16:35

        Faut quand même y aller doucement sur ces sucres là, je tenais juste à le préciser que si quelqu’un est un jour dans la vrai merde, qu’il se gave pas de sucre de se type car sa lui portera plus préjudice qu’autre chose et ré alimentera sont cercle vicieux de la faim en même temps…

        Alex

        • Christophe

          7 mars 2013 at 20:43

          C’est sûr que si son alimentation n’est qu’à base de sucre rapide, faudra pas qu’il s’étonne de finir diabétique…

  5. thco

    6 mars 2013 at 19:06

    ya du cheval dedans?

    • AC

      7 mars 2013 at 11:59

      HAHAHA ! J’ai craché sur l’écran tellement que j’ai rigolé sur le coup !

  6. carlos

    8 mars 2013 at 18:31

    Je ne vois pas la différence avec les rations auto-chanffantes existantes, notamment de l armée américaine depuis trente ans

    • kevin

      9 mars 2013 at 0:50

      Il n’y a pas de différence.
      Il s’agit d’un produit identique.
      À noter quand même que le goût est meilleur sur ce produit que dans les ratios US (j’ai testé les deux)
      Également, à noter qu’en France les rations US sont difficiles d’accès.

  7. YannC

    20 mars 2013 at 11:07

    Tout à fait d’actualité quand on voit les « naufragés » de la route ces dernières semaines sur nos autoroutes enneigées.

    Mais bon ! le citoyen français prévoyant c pas pour demain…

    Pour compléter la réponse à Carlos, il n’y a pas QUE des produits innovants, 75% des outils évoqués dans le blog sont des variations sur des concepts anciens voir antiques.

    Maintenant le soucis constant du « survivalgeek » ou du « citoyen prévoyant » (c selon votre humeur !) c’est « l’accès au matériel », comme le souligne Kévin.

    Comprendre est-il importé en france, si oui de manière régulière ? la gamme est-elle dispo dans son intégralité ? peut-on avoir accès à des pièces de rechange ? les consommables (piles par exemeple) sont-ils d’un type courant sous nos latitudes (éternel match AA contre CR123)etc etc…

    Pour mon humble avis , c’est un point-clé dans la démarche survival/Preparedness et j’y consacre toujours une large part dans les stages.

Laisser un commentaire