Des lacets au fond des poches…

10 commentaires

J’avais l’habitude de ces systèmes de fixation inspirés des pinces crocodiles de nos bonnes vieilles bretelles (en anglais un « no slip suspender clip »), pour accrocher un étui ou autre au fond d’une poche… que ce soit pour faciliter l’extraction de ce qu’il contient, ou bien, comme Dupont & Dupond dans Tintin et le secret de la licorne, déjouer les tours des pickpockets.

Et le test du Kameleon Suburban m’a en fait convaincu d’installer des lacets (de la paracorde en l’occurrence), dans la poche droite de certains pantalons.

Plutôt que d’installer un clip de fixation à l’extrémité de la paracorde, j’ai préféré laisser les 2 extrémités libres pour plus de flexibilité de fixation (un noeud suffit), et surtout ne pas avoir de métal dans le pantalon quand je passe aux portiques de sécurité des aéroports.

L’utilisation est multiple, illustrée ci-dessous par :
– le port d’un couteau (ici un Neck Bowie Fred Perrin) ; attention à la législation de votre pays
– la sécurisation d’un portefeuille (ici un TheJimi)
– la sécurisation d’un trousseau de clés

10 Comments

  1. aramis

    22 avril 2012 at 16:44

    tu fais un trou dans la poche ? Quid de la fragilisation du tissu ?

  2. Guillaume [admin]

    22 avril 2012 at 17:03

    Nope, pas de trou (je m’étais posé la question, mais bof — plus de taf)… l’extrémité du fil plié en deux à sa moitié est cousue méticuleusement (sur 1cm, sur chaque pan du fil plié, ça fait 2 cm de coutures) et solidement sur le tissu.

    Je l’ai fait sur le bord de la poche, là où c’est encore le tissu épais du pantalon (et non le tissu plus léger de l’intérieur de la poche). A contrôler après quelques utilisations « fortes » pour voir si la couture tient le coup…

  3. Robert Marchenoir

    24 avril 2012 at 22:38

    Nouvelle tendance aux Etats-Unis :

    1. Des vêtements à la mode conçus pour abriter des armes ; de tels vêtements existaient déjà, mais ce qui est nouveau, c’est qu’ils sortent du marché des passionnés d’armes pour rentrer dans le marché de la mode.

    2. Cette tendance fait l’objet d’un article dans le New York Times, quotidien dont la ligne politique est à l’opposé des défenseurs du droit à porter des armes.

    http://www.nytimes.com/2012/04/24/us/fashion-statement-is-clear-the-gun-isnt.html

  4. rodrigue

    3 mai 2012 at 23:38

    Bonjour,

    Cela fais quelque temps que j’ai cousu un petit bout de sangle 1000D sur la couture dans le fond de certaines poches. Ca permet de passer un lacet (ou paracorde) si besoin.
    Avantages : Pas de passage de la paracorde en machine à laver.
    Démontage du dispositif si pas de besoin (low profile)
    Permet de mettre en place d’autres dispositifs (petit enrouleur ) , …

  5. Rodrigue

    9 mai 2012 at 11:27

    Bonjour Guillaume je me permet une petite question sur ce post car je n’est pas trouvé d’autre endroit.

    J’ai vu que tu portais des pantalon de la marque CARHARTT. Je voudrais en racheter connais tu des astuces ou lieu òu ce procurer ces pantalon à moindre cout ?

    Merci

    • Guillaume [admin]

      9 mai 2012 at 11:53

      Quelques infos ici :
      https://www.protegor.net/blog/2009/01/en-voyage-aux-us/

      Sinon, je les ai tous acheté aux US, où ça se trouve au Walmart ou Sears du coin (grandes surfaces de base), dans les 30$.

      J’ai l’impression que récemment Walmart ne les distribue plus et reste sur du Dickies. Mais ils sont encore au catalogue Sears… attention sur le site de Sears, il faut modifier le pays (il va détecter que tu es en France et du coup restreindre les résultats), et du coup pour la commande, ça marche peut être pas — à moins d’avoir un « ami » qui puisse réceptionner aux US. A tester.

      http://www.sears.com/shc/s/search_10153_12605?keyword=carharrt

  6. Rodrigue

    12 mai 2012 at 12:11

    Merci de ta réponse Guillaume

  7. Pingback: Commander, poignard signé Perotti+Thiel - PROTEGOR® guide & blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine

Laisser un commentaire