Le LASER vomitif… une nouvelle arme « non létale »

5 commentaires

Les problèmes de pirates dans différentes mers du monde, et l’intervention de forces de sécurité militaires internationales ou privées, a conduit des entreprises comme Lasersec Systems ou Profrom Marine à réfléchir à des armes non létales & de longue distance.

Leurs recherches ont conduit au produit ci-dessus (fiche technique sur le site de Lasersec), à destination principalement militaire : un LASER efficace jusqu’à 1500m, très gênant pour la/les personnes visées (éblouissant et générateur de nausées fortes) et non létal (pas de blessure aux yeux par exemple).

Je n’ai pas de feedbacks/retex d’utilisation (peut-être certains lecteurs pro ont-ils vu cet engin en exercice ?), mais le concept est intéressant à suivre… en se demandant si un tel produit pourrait un jour arriver en milieu urbain (avec une distance de couverture moindre), pour les forces de l’ordre voire en arme de défense de son habitat*. A voir aussi ce qu’il se passe dans la « Hazard Distance », à très courte distance — a priori, ça doit laisser quelques lésions…

* bon ok, certains vont s’amuser avec depuis leur fenêtre d’immeuble pour faire vomir les passants… bad idea

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

5 Comments

  1. Robert Marchenoir

    21 janvier 2012 at 18:50

    Sans être le moins du monde un spécialiste des armes, je dirais qu’un tel objet :

    – Serait effectivement davantage adapté au maintien de l’ordre en banlieue ;

    – Ne serait pas du tout adapté à la défense du domicile par des civils, où la violence extrême de bien des attaquants et l’impossibilité de savoir à qui on a affaire oblige à utiliser des armes mortelles (oui, je sais, c’est en pratique interdit en Europe, mais je ne parle que de l’aspect technique du problème) ;

    – Ne serait pas du tout adaptée à la piraterie en mer, où, bien évidemment, il faut utiliser des armes mortelles — ce que les attaquants ne se privent pas de faire.

  2. Franc Say

    22 janvier 2012 at 9:07

    Robert, utiliser la force létale, c’est bon pour les pays normaux ! En France, on va arrêter les pirates afin de faire un procès… pas trop sévère car l’otage est atteint du syndrome de Stockholm.

    • G

      18 juillet 2014 at 13:49

      Oui mais si des pirates voient des petits rigolos avec un laser ils vont y aller aux AK-47 sans hésiter!

  3. YannC

    22 janvier 2012 at 15:06

    Il y a longtemps, j’avais eu vent d’une arme comme celle là mais léthale, (comprendre bruler définitivement la rétine de la cible)développée par l’armée israélienne pour contrer les pilotes d’hélicoptères ennemis.

    Le laser est une arme à ne pas prendre à la légère.
    Voir les derniers incidents sur Orly, je crois avec des lasers verts surpuissants (sup à 5 mw) capable, apparemment, d’embraser des poubelles et d’aveugler des pilotes de ligne.
    Article dans le parisien de mémoire !

  4. George Smiley

    3 mars 2012 at 4:38

    C’est pas sur le principe d’une lampe tactique avec un strobe dans le 15 ou 20hz? Je crois me souvenir que la MTE M2-3 à un mode pour ce genre de truc.

Laisser un commentaire