Mia Mobi, la pochette « silence radio »

15 commentaires

Le concept des produits Mia Mobi est d’isoler vos téléphones, tablettes & cartes dotées d’une puce RFID des ondes radio.

Partant du constat que les smartphones & tablettes, même « éteints » (non électriquement, mais mis en écran noir), continuaient à transmettre des informations tant que le réseau était présent, et que les cartes avec RFID étaient piratables par scan distant, l’entreprise a designé des pochettes qui bloquent ces échanges radio.

Après, ces housses ne sont pas d’une discrétion & praticité d’emport révolutionnaire, mais si cela pouvait être le début vers plus d’accessoires radio-isolant…

Merci à Gilles pour l’info !

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

15 Comments

  1. John

    27 décembre 2011 at 0:04

    Ce qui serait bien ce serait de créer un vêtement qui aurait la même particularité.

  2. aramis

    27 décembre 2011 at 12:47

    ça coûte cher la discrétion : de 67 à 150 dollars selon le modèle ! Mais certainement utile pour certains pro.

  3. YannC

    28 décembre 2011 at 16:53

    Un peu too much !
    mais quand on voit que la chine a ouvert 5 ou 6 universités d’espionnage cette année (pure constat !) on se dit que l’espionnage industriel va bouillonné dans les années à venir.

  4. Parisgo

    29 décembre 2011 at 10:51

    Bonjour,
    Intéressant merçi !
    Peut être est il possible de fabriquer soit même l’équivalent à moindre coût avec une fibre contenant du métal ou encore un doublage « métallique » (alu ?) entre deux tissus.

  5. chris

    1 janvier 2012 at 16:36

    Bjr,
    Le truc tout simple et qui coute pas cher 😉

    L’aluminium ménager et hop les ondes seront stoppées.

    C’est ce que font certains « visiteurs » de grande surface pour passer de la marchandise équipée de badges anti-vol.

    Imparable 😉 et pas cher 😀

    @+

  6. Baudi

    14 janvier 2012 at 11:13

    Bonjour,
    Cet article est fort intéressant pour les pros effectivement.
    De nos jours, nos données personnelles sont cooptées sans notre avis et nos informations distribuées aux plus offrants, marketeurs, publicitaires voire les grandes entreprises!
    C’est une idée intéressante pour se proteger.

    Franck « Baudi » de kravmaga-blog.fr

  7. Gilles

    4 février 2012 at 9:00

    sur ce même sujet :
    Lors d’une convention sur la sécurité informatique(Shmoocon), une hacker (Kristin Paget) a fait une démonstration qui fait actuellement le buzz dans la communauté de la sécurité informatique :
    • elle a demandé à un volontaire disposant d’une carte de crédit sans contact de lui prété un instant celle-ci
    • elle recopie les identifiants de la carte à l’aide d’un lecteur
    • puis elle a recopié ces informations sur une carte vierge
    • et enfin elle utilisa cette copie pour réaliser une vrai transaction à partir d’un lecteur branché sur un iPhone.
    Elle indique qu’il suffit d’un appareil portatif achété 50$ sur ebay, parcourir des lieux très fréquenté pour copier les informations des cartes de nombreuses personnes à leur insu, simplement en les frolant.
    Heureusement (si l’on peut dire), chaque vol ne peut conduire qu’à une seule transaction parce que la carte délivre un code CVV à usage unique. Mais comme l’attaque peut être facilement multiplié sur des dizaine ou des centaines de victimes …

    La société de Kristin Paget étudie actuellement un porte carte spécial (Guardbunny) qui non seulement bloque la lecture de la carte mais possède sa propre puce RFID destiné à perturber le signal. Par ailleurs, le porte carte émet un signal sonore et lumineux lors de la tentative du pickpoket …
    malheureusement, cet objet existe pour l’instant seulement à l’état de prototype.

    source : Hacker’s Demo Shows How Easily Credit Cards Can Be Read Through Clothes And Wallets
    http://www.forbes.com/sites/andygreenberg/2012/01/30/hackers-demo-shows-how-easily-credit-cards-can-be-read-through-clothes-and-wallets/

    • Guillaume

      4 février 2012 at 14:12

      merci de ce partage intéressant !

  8. Gilles

    4 février 2012 at 9:04

    ceci dit, le truc du papier d’alu fonctionne très bien. Je j’ai testé avec succès sur mon badge d’entreprise et sur mon pass Navigo.
    D’ailleurs, il n’est même pas nécessaire de l’envelopper. Une simple feuille d’alu très fine (du genre de celles qui emballent les tablettes de chocolat) posé au dessus de la carte empèche toute lecture (oui, oui, même posé dessus, ça fonctionne)

    • Guillaume

      4 février 2012 at 14:13

      Le problème c’est d’enlever-remettre le papier alu en question 4 fois par jour… :/

  9. alefe

    14 février 2012 at 11:22

    En cherchant un peu sur le net :

    Autres produits ici :
    http://www.epiguard.ch/pi/fr/Test-Sprache.html
    http://www.theftdefender.com/

    Comment le fabriquer soi-même :
    http://www.rpi-polymath.com/ducttape/RFIDWallet.php

  10. Etienne

    14 février 2012 at 19:42

    Je pense que les sachets qui enveloppent les carte électronique lors de leur achat avec un revêtement alu doivent fonctionner, je vais tester demain avec mon badge d’entreprise.

  11. brousse.ouillisse

    20 février 2012 at 15:25

    Concernant les portables, il me semble que le mode « avion » sur les Android, désactive immédiatement toute transmission wifi,GPS, bluetooth, 2G, 3G, etc.

    Après pour les puces RIFD, je ne sais pas, donc je vais essayer le truc de l’alu.
    C’est facile de découper un

    D’ailleurs, les Freenautes Révolution peuvent mettre de l’alu entre les 2 boxs pour limiter les interférences et améliorer leur débit de manière importante.

  12. Pingback: Cryptalloy, pour protéger ses documents RFID - PROTEGOR® guide & blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine

Laisser un commentaire