Guide de votre sécurité, 1986

Commentaire

Plusieurs d’entre vous m’ayant questionné sur quels livres acheter à part Protegor, j’ai pensé sortir certains livres de ma bibliothèque pour vous les présenter et vous dire ce que j’en pense.

Je possède des guides sur la sécurité et les thématiques connexes issus de nombreux pays (US, UK, Japon, Chine, …), mais j’ai quand même toujours une préférence pour nos bons vieux bouquins français, sûrement car cela rejoint aussi un intérêt pour les vieux livres.

Celui-ci n’est que moyennement vieux, il date de 1986 (bon OK, ça dépend de l’âge que l’on a :))… quoique quand on regarde l’intérieur (dominante de couleurs orange, que des références téléphoniques à 8 chiffres, des prix en Francs, etc.), on se dit que les choses évoluent vite.

L’éditeur Robert Laffont a publié des versions du « Guide de votre Sécurité » en 1984, 1986, 1992. Ces guides épais étaient signés du célèbre Jean-Claude Bourret (« et son équipe »… car vu la quantité d’informations & de références, et l’absence d’internet à l’époque, on l’imagine bien mal faire ça tout seul dans son coin).

C’est la version de 1986 que je détiens, sûrement trouvée lors de puces ou dans une librairie comme Boulinier.
Le livre est intéressant…
– pour la variété des sujets qu’il traite : cambriolages, sociétés de surveillance, gaz de défense, armes, gilets pare-balles, voitures blindées, accidents de la route, accidents domestiques, chiens de garde, morsures de chien, protection des personnes âgées, sécurité de l’enfant, viol, foudre, sports les plus pratiqués (?!), self-défense, sécurité maritime, se protéger du bruit (?!), chèques & cartes volés, les français à l’étranger, bronzage & protection du soleil, les animaux nuisibles, défense des consommateurs, survie (en 2 pages), la guerre nucléaire & les tremblements de terre
– pour la variété des photos & schémas, parfois choquantes (zoom sur des blessures d’enfants, je vous les épargne), parfois étranges (vous pensez qu’ils ont réellement fait un test sur cette charmante demoiselle pour voir si le GPB tenait le coup ? :))

La quantité d’infos fait que l’on n’est pas concerné par tous les chapitres (e.g. « protéger votre magasin contre le vol », « sécurité maritime »), et surtout, souligne un vrai problème d’organisation du livre : chapitres non homogènes (en taille, en contenu) et une ligne éditoriale surprenante… la protection solaire, les lésions classiques en tennis, lutter contre les nuisibles dans son jardin… sont certes des pré-occupations de beaucoup de familles, mais tout de même éloignés des gilets pare-balles & des voitures blindées !

 

Extraits sur les risques de cambriolages :

« Une astuce consiste à partager les risques : quelques bijoux et billets de banque dans un coffre-fort en vue. Le reste ailleurs ou dans un deuxième coffre plus discret. »

« Si vous habitez un appartement :
1 – demandez à un technicien serrurier agréé de vérifier que votre porte et votre serrure représentent une protection adaptée à la technique des cambrioleurs
2 – si vous souhaitez faire installer un système d’alarme, effectuez la même démarche
3 – gardez soigneusement toutes les factures de vos achats et regroupez-les dans un classeur
4 – s’il vous manque des factures, photographiez ou faites photographier les objets en question
5 – faite un inventaire précis de vos biens, pièce par pièce. Réactualisez cet inventaire tous les ans
6 – vérifiez auprès de votre assureur que vous êtes correctement assuré en cas de cambriolage »

 

En conclusion

Un guide de presque 600 pages qui se garde à la maison en mode « collection », car dépassé sur la plupart des sujets qu’il traite (à la fois les conseils techniques, car la techno a évolué, et sur toutes les références d’entreprises, fédérations, etc.).

– Contenu : 10/20
De très nombreuses illustrations (photos, dessins, schémas / plans), des encadrés avec des astuces ou exemples, quelques histoires glauques & photos d’enfants blessés pour stresser les parents, les armes à feu largement évoquées, quelques bons conseils à trouver de-ci de-là (quoique souvent dépassés :(). Il y a une volonté d’exhaustivité (d’où la note moyenne, pour la quantité des sujets abordés), mais on se perd dans l’enchaînement des sujets, trop éclectiques.

– Contenant : 8/20
Monochrome, à savoir noir & blanc + orange… ça vieillit mal (d’ailleurs c’était du look limite 70’s pour un bouquin des 80’s !). Couverture cartonnée & grande quantité de pages ; bonne lisibilité, et mise en page variée pour pas s’ennuyer.

Commentaire

  1. Robert Marchenoir

    2 décembre 2011 at 12:19

    Ca ressemble vraiment à un bouquin de remplissage, fait à la va-comme-je-te-pousse par un nègre, pour capitaliser vite fait mal fait sur le nom de Jean-Claude Bourret — un pipole de la télé à l’époque.

    Enfin ça nous permet quand même de voir des photos délicieusement kitsch, comme celle de cette petite fille sortant un fusil de chasse du placard — « photo ministère de l’Intérieur ».

    Ils en avaient des drôles de photographes, à l’époque, au ministère de l’Intérieur…

    C’est marrant, mais cette photo me fait penser à celle-ci, plus récente :

    http://2.bp.blogspot.com/-G9VgSy5zOTE/TZ-YqNyjfYI/AAAAAAAAAAQ/MF2mZGl7pXg/s1600/iamdagny1.jpg

    Mais je ne suis pas sûr que ce soit précisément ce que les chefs de la police française avaient en tête…

    (Note : contrairement aux apparences, le fusil d’assaut rose, sur la photo, n’est pas un jouet, et sa propriétaire américaine sait parfaitement s’en servir… googlez Ann Barnhardt.)

Laisser un commentaire