Quelques notions de prévention NRBC

11 commentaires

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

11 Comments

  1. Pierre ANTONINI

    21 mars 2011 at 10:02

    Salut Guillaume,

    Intéressant comme article mais quel est la logique de ce dernier paragraphe?

    « L’auteur décline toutes responsabilités en cas d’incidents ou d’accidents résultant de la mauvaise interprétation et ou usage des techniques, procédures et matériels exposés dans cet article. »

    Par ailleurs si l’on ne sait pas qui écrit, quel crédit peut-on apporter à ses recommandations?

    Amicalement,
    Pierre

  2. Yann C.

    21 mars 2011 at 13:26

    Cher M. ANTONINI,
    L’article n’est pas totalement anonyme il y a un mail pour me contacter.

    Un simple mail de votre part et je me ferais un plaisir de vous préciser le pourquoi du comment du paragraphe litigieux. (raisons techniques, éthiques et juridiques en autre !!!!)

    Concernant l’anonymat, il m’est imposé par mes activités professionnelles.

    Cordialement.

    Yann C.

  3. Aurélien

    21 mars 2011 at 14:48

    Bonjour!

    Par ailleurs je vous précise qu’un nuage radioactive provenant du japon de particules fines radioactive d’une densité minime va atteindre la france sous 48h.

    Quel sera l’objectif de ce stage NRBC ?

    Un article sur la prévention des risques nucléaire est mis sur mon blog PROTEKS.

    Cordialement
    Aurélien

  4. Aurélien

    21 mars 2011 at 14:51

    désolé j’ai fais une faute de frappe…quel sera l’objectif du stage TCCC et non NRBC pour des civils ?

    Cordialement
    Aurélien

  5. Yann C.

    21 mars 2011 at 15:50

    Cher Aurélien,
    Sans faire paranoïa excessive, le risque est partout, surtout depuis ce WE (voir l’actualité).
    Le risque d’actions terroristes va être au maximum pour longtemps.
    La principale différence entre premiers secours et TCCC c’est le contexte de menace toujours active au moment où l’on porte secours.
    Ce qui implique un training spécifique de l’intervenant.
    C’est autant la démo de gestes qui sauvent que l’apprentissage d’une MRT spécifique (méthode de raisonnement tactique).
    Une grosse partie du training vise aussi à s’auto-gérer car personne ne viendra vous aider et parfois 5 mn avant que le samu arrive ou les pompiers c’est long, très long…

    Sinon la rubrique fait divers suffit : coup de couteau ici et là, mitraillage à l’AK 47 en pleine rue, en plein autoroute, même une mamie qui a pris une balle alors qu’elle promenait son chien à 6h du matin certes trop près d’une boite de nuit où les esprits ont chauffé….
    Sinon un simple trekking en montagne qui part en sucette….

    Cordialement.
    Yann C

  6. oueb

    21 mars 2011 at 21:32

    Bonjour,

    Yann C !!!

    Organisez vous différents stages?

    Avez vous un site internet ?

    Merci à Guillaume pour son blog très intéressant.

    Cordialement.

  7. admin

    21 mars 2011 at 22:02

    Je pars qq jours en Auvergne moi (et il faisait super beau ;-)) et pendant ce temps, on s’énerve, lol.

    Pierre : je comprends ta remarque initiale… pour tout t’avouer, je me suis posé bcp de questions sur comment gérer le sujet nucléaire sur le blog, car je ne suis pas personnellement pointu sur le sujet, que je n’aime pas donner des conseils à 10 000km de gens qui sont dans un drame (qui me touche, plusieurs amis là-bas), et qu’inversement c’est aussi un sujet d’actualités avec beaucoup d’attente des lecteurs.

    Je connais très bien Yann (qui a même quelques lignes à lui dans Protegor, le guide), et qui est très très porté, à titre personnel & professionnel, sur la « preparedness ». Il est très organisé pour lui et sa famille, et il avait qq conseils de base « NRBC », j’ai trouvé que c’était une bonne idée de lui donner la main. J’ai relu l’article avant publication, et rien ne m’a paru choquant.

    Pour l’anonymat… Yann n’est pas le premier sur le blog à rester anonyme, c’est un choix personnel légitime sur le web. Je peux juste te garantir qu’il existe bien, et qu’il a du fond sur les sujets « préparation aux catastrophes ».

    Quant à la mention en bas d’article (décharge de responsabilité)… elle peut sonner « too much », mais que veux-tu, elle va dans le sens de l’américanisation de la société 😉

    Oueb : oui, Yann était au stage Protegor, il donne des stages de tir depuis plusieurs années, a suivi des formations & instructorat TCCC et souhaite développer ce concept. Pour son site internet, je crois qu’il est encore au stade de projet (si tu veux l’aider ;-)). N’hésite pas à l’emailer avec l’email mentionné dans l’article, c’est fait pour.

    a+ et merci de vos commentaires, c’est toujours mieux que de rien dire quand il y a un truc pas clair ou qui ne vous plait pas !

  8. Thomas

    21 mars 2011 at 22:03

    Il me semble que les pastilles d’Iode se trouvent dans certaines pharmacies aux abord de centrales nucleaires… il y avait un reportage sur un village français ou le pharmacien a dit qu’il en vendait et qu’il avait deja eu quelques demandes pour des personnes souhaitant en envoyer à des proches au Japon.

  9. Yann C.

    21 mars 2011 at 22:42

    Cher OUEB,

    Pas encore de site à ce jour, c’est dans les cartons !

    Pour les stages TCCC, je suis joignable sur :
    tcccfrance@gmail.com

    Prochain stage le samedi 28 mai à maison-alfort (94)
    Cordialement,

  10. Pierre A.

    21 mars 2011 at 22:52

    Cher Monsieur C.,

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre.

    Le point que je soulève est le suivant, dans la mesure où votre identité doit rester confidentielle, votre responsabilité peut difficilement être engagée…

    Par ailleurs il y a une sorte d’injonction contradictoire dans ce papier : vous donnez un conseil et dans le même temps vous vous déchargez de votre responsabilité. Ce qui a tendance à m’inquiéter parce qu’à première lecture (et même après plusieurs lectures) je ne comprends ce qui peut être dangereux dans ce que vous écrivez…mais malgré tout cette décharge de responsabilité rajoute un risque supplémentaire au risque initial (je risque de me tromper en essayant de me protéger…) ce qui est surement l’inverse de votre propos et potentiellement anxiogène.

    Ma crainte c’est que trop de sécurité tue la sécurité pour reprendre une formule populaire.

    Par ailleurs la question ne vous était d’ailleurs pas directement adressée (parce que l’objectif de ce commentaire n’était pas de mettre en cause votre compétence). C’est à Guillaume que je souhaitais soumettre ce point de « déontologie ou d’éthique éditoriale »… btw Merci Guillaume de ta réponse.

    Pour ma part, si j’ai trouvé le début de l’article intéressant, ce dernier paragraphe et cette « dissimulation » de votre identité (on dirait Monsieur X sur France Inter) me mettent mal à l’aise.

    Il a suffit que Guillaume remette les choses en contexte (en expliquant qui vous êtes et ce que vous faites…sans plus de détails) et me voilà rassuré.

    Cela dit j’aurais plaisir à vous écouter sur le sujet de la preparedness peut être lors d’un stage.

    Bien à vous.

    Pierre A.

  11. Yann C.

    21 mars 2011 at 23:25

    A votre disposition ! cher monsieur A ;-))

Laisser un commentaire