De Samsonite à Pelicase

17 commentaires

trolley samsoniteCela fait 10 ans que j’ai la chance de faire des « grands » voyages (+ de 8h de vol) plusieurs fois par an. J’ai donc l’habitude de gérer sacs en soute, sacs cabine…
– minimiser le nombre d’objets de valeur ou « importants » en soute,
– avoir quelques vêtements de rechange et EDC non agressifs en cabine (le sac Urban Assault est top comme bagage cabine),
– bien préparer les sacs (nombre / poids, chaque compagnie / vol a des politiques différentes, il faut bien se renseigner avant, j’ai souvent eu des surprises),
– les fermer avec un cadenas TSA (ou au pire un serflex),
– avoir un élément reconnaissable (un bandeau de couleur par ex, c’est pratique quand les bagages défilent),
– avoir ses coordonnées (carte de visite) à l’intérieur et à l’extérieur (mais non visible pour celui qui ne fait que voir votre sac passer),
… et tout cela a bien été utile lors de l’innommable « m****** » généré par quelques centimètres de neige à Roissy la semaine passée 🙂

Pour la petite histoire, j’ai un bagage très quelconque (trolley noir tellement classique que j’ai toujours peur que quelqu’un se trompe), un Samsonite acheté aux US il y a 10 ans. Ce trolley noir a eu une roue cassée dès son 2e voyage. A l’époque, j’avais contacté Samsonite France qui au début ne voulait pas réparer un produit acheté aux US. Mais devant mon insistance auprès du service clients (une spécialité), ils acceptèrent de le prendre en charge. Le bagage a été réparé à la main ; sous la doublure, j’ai découvert une plaque en bois et un renfort métallique tout autour du bagage. Il a tenu plusieurs dizaines de voyages en soute (et même quelques uns avec USPS)… avec du recul, je me rends compte qu’ils ont fait de l’excellent boulot et je profite de cette tribune pour le dire.

pelicase-1650

Cette fois, j’avais décidé, nombre de bagages oblige, de renvoyer ma Samsonite par la Poste américaine et de revenir avec une malle Pelican 1650, bien plus grande. Grand bien m’a pris, le bagage est resté 1 semaine bloqué à Roissy dans des conditions de froid, d’humidité et de logistique assez intenses (au passage Aéroport de Paris a su démontrer une capacité rare de désorganisation, suite à 20cm de neige ; une véritable catastrophe de management, malgré toute la bonne volonté des quelques employés qui affrontaient courageusement des hordes de passagers en furie — mais passons, ce n’est pas le sujet).

Grande, étanche, réputée incassable (disons qu’il faut y aller vraiment très fort), esthétique, pratique (roulettes, poignées multiples), facile à reconnaître sur le tapis à bagages… elle n’a qu’un défaut, elle n’est pas très « low profile » quand on passe devant les douaniers et peut faire des envieux !
Pratique pour stocker aussi du matériel chez soi, elle permet de bien protéger son contenu.

Plus de choix de Pelicase ici

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

17 Comments

  1. zzz

    2 janvier 2011 at 15:29

    Bonjour,

    Votre sac urban assault vous l’avez depuis combien de temps?
    Il resiste bien sur le long terme?

    Perso j ai un rush72 dans la meme gamme de prix, mais je trouve que la finition laisse un peu a desirer 🙁

    Mon prochain sera tres probablement un vulture de chez maxpe

    • admin

      2 janvier 2011 at 16:33

      Je l’ai depuis 1 an environ, et il m’a suivi 2 fois en Chine, 2 fois aux US, et en France (en train & voiture)… à chaque fois très chargé. Il a une bonne capacité et la poche pour l’ordi portable est très très pratique aux sécurités aéroportuaires. Aucune trace d’usure pour le moment.

      Camelbak a une bonne réputation de finition. C’est une grande marque de référence, comme 5.11, Blackhawk, Eagle, etc.
      Les marques plus modestes (en termes de taille d’entreprise) comme Maxpedition, Hazard4 & Tactical Taylor sont aussi très bien en termes de finitions & résistance. Ils fabriquent tous en Asie (sauf peut-être Tactical Taylor, il faudrait que je vérifie) avec des agents qui contrôlent coutures & matériaux sur la ligne de production, de manière très rigoureuse.

      J’ai des produits de toutes ces marques et la différence se fait principalement sur le caractère pratique du design (les créateurs de Maxpé et Hazard 4 par exemple, sont designers à la base, ils pensent à tous les détails et portent une grande attention à la qualité des matériaux employés… de plus, leur quantité étant moindre, le levier coût des matériaux est moindre, donc ils se font plus plaisir).

      Les marques plus connues, qui font plus de volume, ont une approche tout aussi pro en termes de design (le Urban Assault est vraiment bien pensé, avec la petite poche à iPod sur le haut, plein de rangements), mais une prod plus industrielle (parfois du nylon peut être préféré à un vrai Cordura, pour réduire les coûts), avec un prix généralement plus bas. Donc c’est toujours le même problème pour choisir : il faut peser le coût versus les éventuels petits détails de design/matériau/esthétique en plus qui feraient la différence.

      Je sais pas si je vous aide bien à choisir là — en résumé, je peux juste dire que l’Urban Assault me va bien pour le moment 🙂

  2. zzz

    2 janvier 2011 at 15:42

    (hors sujet avec l article): j ai oublié d ajouter ceci :

    dans une optique d anticipation des risques, j ai pensé au concept de « sondes »

    C’est a dire avoir des points strategiques bien choisis que l’on surveille et par où un « shit in the fan » passerait automatiquement.

    Il y a donc tout un domaine a developper : l’art et la maniere de poser des « sondes ».

    Quoi surveiller? Comment surveiller?Comment optimiser le traitement?

    Je ne parle pas de l environement immédiat , cela a deja ete abordé dans protegor.
    Je parle plutot de prospective.

    Surveiller les alertes sanitaires,medicales,economiques,politiques.

    Faire un travail de veille avec par exemple les outils internet dispo : forums bien choisis, flux rss sur certains sites clés(par exemple l’AFSSA, ou bien ceux qui surveillent les risques qui pesent sur la santé au travail(amiante,fibre ceramiques,nano materiaux…)

    Bon je m etale pas trop, mais ca me semble interessant à creuser!

    • admin

      2 janvier 2011 at 16:51

      cher zzz 🙂 c’est une bonne idée, un peu plus « survivalisme » que « sécurité personnelle » — un onglet igoogle ou netvibes de « sondes » sur les grands signaux de dangers (séismes, tornades, incendie, pannes électriques, la neige (grr ADP)… mais aussi cours du pétrole, les tensions diplomatiques, la dernière wikileak, lol) , à base de flux RSS serait intéressant en effet… après il ne faut pas, en suivant régulièrement une telle page, devenir parano et toujours croire qu’il va se passer quelque chose 🙂

      pour être honnête, j’ai des idées de méthodo de comment réaliser une telle « surveillance » (établir une liste de risques, un ou plusieurs KPI par risque, et une ou plusieurs façon de mesurer ce/ces KPI), mais dans le temps libre que j’ai pour la sécurité personnelle, je suis plus axé sur la préparation pratique/opérationnelle que sur une surveillance prospective / avec recul des dangers pouvant arriver… même si le sujet reste intéressant — si quelqu’un veut écrire là-dessus, je peux lui donner un peu de place ds le blog

  3. H.H.L

    2 janvier 2011 at 17:14

    Merci pour ce très bon article, comme toujours sur votre blog. Pour moi qui voyage régulièrement, je suis intéressé par la conception de votre EDC de cabine. Comment avoir sur soi un EDC pouvant répondre à une vaste sélection de situation problématique ET qu peut être transporté sans soupçon en cabine ?

  4. admin

    2 janvier 2011 at 17:39

    ok, je le note dans ma liste d’articles à paraître… « mon EDC cabine en avion » ! 🙂

  5. H.H.L

    2 janvier 2011 at 17:42

    Merci beaucoup, je n’osais pas le proposer..

  6. admin

    2 janvier 2011 at 17:52

    lol, pas de soucis c’est un travail relativement simple puisque juste un retex, pas de « recherche » nécessaire… par contre, j’ai déjà un gros backlog d’articles à publier, donc patience !

  7. zzz

    2 janvier 2011 at 18:40

    @admin

    perso je ne me vois pas faire un article complet sur la prospective, par contre je veux bien lacher les quelques idées que j ‘ai eues sur le sujet.

    D’autres personnes devront ensuite affiner la chose 😉

    methode:
    ————————————
    1) Deja definir les grand domaines a surveiller :
    sante , economie , politique , societe , …

    2) « viser » des categories dans chaque grand domaine :
    —sante : produits cancerigenes decouverts, maladies emergentes , medicaments decouverts comme dangereux , pollutions
    —economie : prix des denrees de base en bourse, evolution en gros euros/dollars/yuan , evolution du chomage , …
    —societe : manifestations prevues , conflits sociaux emergents , « temperature » du quartier/ville , …

    3) trouver des sources d information fiables et diversifiées pour chaque categorie surveillée :
    — sante : sites de gestion sanitaire, « news » medicales grand public , etc…
    –economie: site avec des statistique eco(des courbes toute betes)

    4) organiser tout ce boxon sur son ordinateur 😀

    je recommande d’utiliser un logiciel separé pour surveiller/lire les flux rss plutot que de filer encore des infos supplementaires a gogole 😉

    voila c est un brouillon à cogiter/ameliorer

  8. zzz

    2 janvier 2011 at 18:57

    concernant les sacs a dos

    tactical taylor je connaissais pas, mais je vais aller voir ca !

    mon rush72 de chez 5.11 a le rabas interieur de la fermeture eclair qui s effiloche 🙁
    le reste semble tenir le choc apres 6mois d utilisation urbaine avec pas mal de charge

    J ai eu un maxpe falcon2 entre les mains, et j ai trouve la finition meilleure(le tissu me semble plus epais aussi).
    Par contre ce modele est vraiment trop petit.
    Le vulture c est du 46L donc parfait 😀

    Les 2 modeles sont bien conçus, par contre pas assez low profile.
    Un jour un mec que je ne connaissais pas,voyant mon falcon2 est venu me demander ou je l avais acheté parce qu il le trouvait pas mal…
    Et ca niveau low profile,c’est pas bon signe du tout.

  9. Galaad G.

    2 janvier 2011 at 20:21

    De toute façon pour peu qu’il y ait de l’airsofteur ou fana de militaria dans les parage, tu te feras grillé dès le moment où ton sac possède le système MOLLE. Après pour le pékin moyen ça passe sans être plus dérangeant. La personne lambda croit encore que le matos militaire F1 en Vert Olive et les rangers font partie du top en matière de matos militaire.

    Et j’ajoute que dans la même gamme en terme de qualité et de technicité il existe Storm Case. Du matos génial pour transporter tout et n’importe quoi en sécurité.

    Il existe aussi un format pour Smartphone/mobile/Natel trouvable pour une dizaine de dollars sur Ebay. Pour les sports extrêmes et les activités aquatiques c’est très pratique.

  10. admin

    2 janvier 2011 at 20:29

    Yes… Storm Case & Peli Case c’est pareil désormais. Hardigg aussi d’ailleurs. Pelican a racheté toutes les marques du marché, c’est une bonne situation de monopole maintenant 🙂

  11. zzzzzzzzzz

    3 janvier 2011 at 13:17

    sur l’aspect surveillance, etc, je veux pas cafter mais il existe des méthodo rens, et il est inutile de réinventer. Et la base est bien d’identifier les points à surveiller et d’y mettre les bons capteurs. Que cela soit rens mil, IE, etc.

  12. david

    5 janvier 2011 at 18:52

    Bonjour! a quand un article sur la peur de l’avion et surtout sa gestion? (j’ai le syndrôme barracuda 😉 )

  13. admin

    5 janvier 2011 at 21:02

    pas sur de comprendre le lien 🙂

  14. Pingback: Mon kit « EDC cabine » en avion | PROTEGOR, blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine

  15. Pingback: Mon kit « EDC cabine » en avion - PROTEGOR® guide & blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine

Laisser un commentaire