Leatherman Skeletool CX

15 commentaires

Leatherman Skeleton CX

La pince multi-tool figure parmi les EDC ( « every-day carry ») les plus pratiques & populaires. Non agressif (contrairement à certains couteaux), elle permet à la fois de couper, de pincer, de faire levier, de visser, de décapsuler,… Leatherman est la marque qui s’est imposée historiquement sur cet outil palliatif au Swiss Army Knife ; c’est d’ailleurs un vieux modèle Leatherman que j’utilisais encore récemment, quand j’ai décidé de passer à l’un de leur tout dernier modèle, le Skeletool CX, un peu attiré par le design (je dois l’avouer), et par une recherche de légèreté.

Avec moins de 150g, le Leatherman Skeletool CX pèse moins que mon vieux Leatherman, et ça se sent… en plus il dispose d’un clip de poche, ce qui permet de l’avoir simple d’accès dans une poche du pantalon (je n’utilise pas l’étui Cordura fourni avec). L’objet fait environ 10cm plié, ce qui reste dans les standards du multitool.

Côté fonctionnalités, c’est la fin de l’empilement d’une multitude de tournevis… deux embouts amovibles (venant se fixer à l’extrémité de l’un des 2 branches) permettent 4 types de visserie, 2 plates (1/4 et 3/16), 2 cruciformes de tailles différentes. L’un des embouts reste en place et le second peut être stocké dans l’un des manches, où il se clipse. Ce genre de petit embout se perd facilement, et au début je stressais un peu sur le jeu qu’il pouvait prendre dans son logement… je ne l’ai pas encore assez utilisé pour qu’il prenne un quelconque jeu et reste confiant sur le fait qu’il reste à sa place quelque soient les conditions. Mais cela restera mon point de vigilance.

Les pinces sont relativement fines et comprennent toujours une zone de section à leur base, pour couper tout ce qui est fil électrique, serflex, etc.

L’une des branches se termine par un clip de type mousqueton qui permet d’accrocher le multi-tool à l’intérieur d’un sac (ou à l’extérieur si l’on est confiant dans son environnement). C’est très pratique, et fonctionnalité amusante… ce mousqueton cache aussi un décapsuleur. On regrettera juste l’ouvre-boîte.

Pour finir, la construction du tout est très moderne, sur base d’acier inoxydable bien sûr, et de plaquettes en aluminium 6061-T6 (pour gagner en légèreté). Une finition Tungsten permet d’éviter les rayures. La lame quant à elle est en inox HC420. Bon c’est clair, il ne va pas me quitter de si tôt 🙂

Plus de photos ici.

Depuis la parution de cet article, le produit se comporte toujours bien, et du coup le Leatherman Skeletool CX est disponible dans la boutique Protegor 🙂

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

15 Comments

  1. zzz

    5 novembre 2010 at 15:48

    a voir sur la duree
    mais c est une belle bete en tout cas 🙂

    en multitool de toutes facons il n ‘y a pas trop de choix : c est leatherman ou victorinox

  2. Gustave 1er

    5 novembre 2010 at 22:28

    Commentaire intéressant, mais il ne faut pas privilégier le poids pour la qualitée j ai vu un skeletool se casser sur un fil d’ électricité en cuivre… le mien est passer a la poubelle. il vaudrais mieux privilégier les voisins Suisse… ABE

  3. admin

    5 novembre 2010 at 23:00

    Comment s’est-il cassé ? je suis curieux de savoir.
    Savez-vous si le propriétaire a contacté Leatherman ensuite et ce qu’ils ont répondu ?

  4. Chris

    6 novembre 2010 at 8:53

    Salut,

    je confirme j’ai perdu les deux embouts,
    j’utilise le skeletool de manière journalière.

  5. chris

    7 novembre 2010 at 11:16

    Bjr,
    De mon coté, j’ai la version de chez Toe= Nickel

    Mes Miss et moi grace à cet outil, nous avons sauvé un chiot qui a été abandonné dans des vignes et qui s’est retrouvé attaché dans des fils de fer.

    Et hop le chiot sauvé à la maison 🙂

    @+

  6. antoine

    7 novembre 2010 at 20:06

    La lame est marquée 154cm et non HC420, a moins qu’il s’agisse de la même chose.

  7. Galaad G.

    8 novembre 2010 at 17:38

    Pour ma part j’ai un Gerber M600 version Army.
    J’aime bien ce genre de multitool. En plus de fournir une pince, dont on a plus souvent besoin qu’on ne le pense, ils fournissent une flopper d’outils: tournevis, lime, scie, plutôt efficace quand le besoin s’en fait sentir.

    Mais selon moi un des avantages c’est aussi la lame de couteau perdu autour des autres outils. Elle passe pas pour une lame offensive/agressive et permet d’économiser l’encombrement et le poids d’un couteau plus robuste lorsque c’est nécessaire ou que son port est trop risqué.

    Bref les multitool permettent de gagner en place et en légèreté pour ceux qui aiment pouvoir voyager léger et le cœur léger.

  8. Altor

    9 novembre 2010 at 16:10

    En multitools un peu plus « Light » au niveau des outils mais bien pratique l’été en ballade c’est Le Guppie de chez CRKT (qu’il s’agisse de la petite version ou de la version traditionnelle) et je ne dis pas ça que pour le décapsuleur…

    J’ai pas encore eu de soucis avec bien que je l’utilise régulièrement par contre j’ai du l’affûté dès sa réception parce que ça allait pas du tout!

  9. chris

    13 novembre 2010 at 17:43

    Bsr,
    Et un avantage en sus c’est au niveau légal, le caractère offensif ne sera pas mis en avance que si c’était une simple dague ou lame.
    @+

  10. navigateur

    28 janvier 2011 at 14:46

    superb multitool! J’ai parlé beaucoup de bien de cette marque. J’ai trouvé ici:
    http://www.topbateaux.com/tienda/accesorios/navajas_cuchillos/multiusos-leatherman/leatherman-skeletool-cx-y-maglite-solitaire
    pour 89€

  11. Vinz

    15 juin 2011 at 16:27

    Salut,

    Je l’ai acheté suite à ton post. Effectivement, le look a fait la différence, il a vraiment de la gueule pour un multitool.

    J’ai utilisé les embouts tournevis, et pour l’instant pas de problème particulier. Je vérifie de temps en temps que le second embouts n’est pas bougé.

    La pochette livrée avec en revanche ne conviens pas du tout, elle est trop grande et le velcro est déjà mort (4mois). As-tu un conseil pour une pochette-ceinture plus adaptée?

    Je ne le quitte plus et il me résout deux ou trois problèmes par jour.

  12. admin

    15 juin 2011 at 16:33

    Je t’avoue que j’ai viré la pochette directement, lol, et que je le porte clippé sur mon pantalon (ou dans une petite poche de mon sac (urban assault))… une autre solution est de te faire-faire un étui Kydex adhoc par un « customizer » français comme Nikaia ou TapRackBang… je sais que Tony Lopes aussi peut en faire, la plupart des artisans-couteliers d’ailleurs.

    Sur un vieux Leatherman, je m’étais amusé à me faire un étui Kydex moi-même mais ça prend un peu de temps quand on n’est pas pro de la chose (c’est amusant cela dit) et surtout c’est bien moins propre que ce que font ces gars là 🙂

  13. Alexis

    15 octobre 2011 at 21:56

    je recherches un multitool le plus polyvalent possible !

    Mais entre leatherman, victorinox ou autres et tous les différents modèles…

    Quelqu’un pourrait-il m’orienter vers un produit ?

  14. Curieux

    16 octobre 2011 at 0:30

    Il faut fouiner, acumuler les avis et faire soi-même sa synthèse. Je vais egalement en acheter un et en me renseignant, j’ai vu que les avis etaient très nombreux et variés…

    Leatherman est une marque très connue mais les modèles « légers » sont à éviter à mon sens. On trouve une photo de skeletool cassé en trois morceaux sur le web fr…
    Les outils leatherman sont apparement plus faciles à sortir que sur un Victorinox.

    Victorinox a moins de produits que leatherman mais même les américains reconnaissent que la qualité est meilleure. Moins de jeu entre les pièces et produit mieux fini. Il traine aussi une vidéo de comparaison entre pinces coupantes ou suisstool s’en sort mieux.

    Sog est une marque confidentielle en France. La partie pince semble être de très bonne facture avec un système démultiplicateur de Force. Mais il y a nettement moins d’outils que chez victorinox ou leatherman.

    Enfin Gerber propose des pinces un peu moins chères avec une qualité qui reste honnète.

    Je m’oriente vers le victorinox spirit qui allie qualité a une taille et un poids en dessous du leatherman charge

    • Jack

      12 mai 2013 at 23:48

      Je possède un leatherman skeletool associé à un style cs.
      Le premier m’offre une pince ergonomique, légère et solide. Qui pince, coupe et se manipule facilement.
      Il m’offre aussi une lame acier courte de 6cm qui sort sans déplier la pince.
      Enfin il me propose un tournevis avec 4 embouts robustes et durables.
      J’ai ajouté à cela le bit drive extender et le rack d’embouts leathermann http://www.leatherman.com/accessories/product/Bit_Driver_Extender

      Pour y adapter tous les embouts du marché et allonger mon tournevis.

      J’ai donc un multitool léger fiable et polyvalent.

      Le style cs est son petit frère et m’offre des ciseaux, une lime résistante et une lame un peu courte.

      Le gros et le petit , la rallonge de vissage et les embouts tiennent dans un étui.

      Rajoutons à ça un vrai couteau à lame pliante ( Ontario RAT-1 pour moi) et nous avons ( pour peu qu’on y ajoute une lampe torche Fénix pour moi) une boîte à outils

Laisser un commentaire