Vous êtes sur la messagerie du 06…

9 commentaires

Ne plus être esclave de son téléphone« Vous êtes sur la messagerie du 06 …, je ne suis pas disponible pour l’instant, merci de laisser un message après le bip » est un format classique de mévo.
Il va de soi que l’on ne va pas donner son nom dans ce message (cela évite qu’une personne n’ayant que votre numéro et utilisant un appel au répondeur puisse connaître votre nom — technique connue des annuaires inversés). Mais ce n’est pas l’objet de cette brève.

Je ne sais pas vous, mais moi, je déteste le téléphone (pas l’objet, la fonction). Je trouve que c’est un outil souvent peu efficace (beaucoup de paroles inutiles, pas de trace de ce qui est dit), dérangeant (il ne sonne que rarement au bon moment) et chronophage (il peut faire perdre énormément de temps).

Du coup, j’applique quelques règles mixes entre management & sécurité personnelle à l’usage du téléphone, et peut-être que ça intéressera certains d’entre vous :
– je ne suis pas esclave du téléphone, donc n’hésite pas à refuser un appel (je vois tellement de gens décrocher systématiquement, quitte à être mal poli avec la personne présente qui discute avec eux !)
– je filtre au maximum les appels risquant d’être chronophages ou mal venus, et limite  les risques d’appels importuns
– je vérifie bien évidemment toujours l’affichage avant de décrocher
– si le numéro est masqué, je ne réponds jamais
– si le numéro n’est pas masqué, mais non reconnu par mon téléphone ou reconnaissable (par ma mémoire ou un préfixe/début connu), je ne réponds pas
– si le numéro m’est connu, je décide de décrocher en fonction de la personne qui appelle, de la situation dans laquelle je me trouve (à part quelques exceptions : pas si je suis en réunion, dans les transports, dans la rue, en discussion avec quelqu’un, etc.) et surtout du temps que j’ai devant moi
– j’enregistre tous les numéros identifiés qui m’ont appelé ou que j’ai appelé au moins une fois (oui, ça fait un méchant annuaire, mais avec les smartphones, la recherche est devenue simple)
– je réponds souvent par un SMS aux mévo

Et vous ?

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

9 Comments

  1. Alexis

    21 octobre 2010 at 11:32

    Pour ma part j’ai exactement le même usage de mon téléphone. Si je ne connais pas le numéro ou qu’il est masqué, je laisse le répondeur.
    Je ne suis pas un super addict du téléphone comme certains qui semblent reliés à une perfusion vitale grâce à lui !

  2. david

    21 octobre 2010 at 15:57

    pareil pour moi! (sauf que je ne me prend pas le temps de répertorier les num entrant…)

  3. Barbie

    21 octobre 2010 at 18:15

    J’enregistre également les numéros inconnus qui m’appellent.

  4. nfkb

    21 octobre 2010 at 19:18

    Bonjour,

    j’utilise à peu près comme vous le téléphone

    je ne le précise jamais sur les sites de petites annonces style LebonCoin, tout par mail, téléphone si contact sérieux.

    Par ailleurs vous m’aviez demandé un jour après une discussion sur le regretté XM une petite prose sur les vitamines et les compléments, et bien je ne sais pas pourquoi mais je l’ai pondue hier là
    http://nfkb0.wordpress.com/2010/10/20/le-sport-et-les-vitamines/
    et là :
    http://nfkb0.wordpress.com/2010/10/20/les-complements-alimentaires-billet-introductif/

    bonne journée

  5. zzz

    21 octobre 2010 at 19:24

    j ai aussi de mauvaises relations avec le telephone

    je prefere de tres loin la messagerie asynchrone type email(bien plus pratique a gerer niveau temps et suffisante pour l echange de certaines infos, et moins cheres que le tel)

    messagerie synchrone type msn pour les choses qui necessite un peu de discussion

    telephone en dernier dernier dernier ressort

  6. vince

    22 octobre 2010 at 13:42

    Pour compléter votre article, j’ajouterais que :

    – les applications du mobiles ont bien évoluées : utilisation pour les mails, vidéos, facebook, twitter , réseau sociaux…Ces nouveaux usages déclenchent une nouvelle dépendance !

    – les prix des terminaux , qui sont de véritable bijou de technologie et un attrait pour des vols

    Dans les services utiles, une sauvegarde de son répertoire n’est pas à oublier ( sur son pc ou son opérateur ). Il existe des services tiers pour ce besoin, mais je pense que la confidentialité des données n’est pas fiable à 100 %

  7. chris

    23 octobre 2010 at 14:11

    Bjr,
    Le principal il me semble c’est de ne pas laisser trainer son n° n’importe où et de ne pas le donner à n’importe qui.

    Concernant les nouveaux tel avec plein d’applications, cela plait aux jeunes…mais en ce qui me concerne j’ai un vieux téléphone de 9 ans avec sa batterie d’origine et cela me suffit largement pour sa fonction initiale: téléphoner 😀

    Puis les factures rappellent vite que son usage doit être utilisé avec parcimonie.

    @+

  8. Louve Normande

    1 février 2011 at 9:47

    Ah tiens, j’ai le même comportement que toi… déjà que je me suis « forcée » y’a 3 ans à en prendre un… à cause de mes activités associatives !

Laisser un commentaire