5.11 PUSH Pack, le sac qui me suit partout

18 commentaires

Sac 5.11 PUSH (Chicago)J’aime vadrouiller en ville, à la campagne, j’aime voyager, que ce soit des week-ends en Europe ou des aventures plus longues et plus lointaines. Étant assez minimaliste dans mon approche des EDC, j’ai toujours fait confiance aux pantalons Carharrt et 5.11 pour loger mes EDC de déplacements quotidiens, et à un bon sac à dos (historiquement, un Blackhawk 3 Day Pack, un Tactical Tailor multicam et maintenant un Camelbak Urban Assault) pour le transport des affaires de voyage.

Il me manquait un sac intermédiaire pour le quotidien, permettant de porter un appareil réflex de bonne taille, un vêtement de complément « au cas-où » et une mini trousse de secours (bon, et quelques accessoires de défense, on ne se refait pas :)). Ayant enchaîné plusieurs semaines en Chine puis aux US, j’ai opté pour le 5.11 PUSH Pack.

Ce sac 5.11 PUSH ne m’a pas quitté en 5 semaines de voyages et continue à accompagner mes week-ends parisiens. Très pratique comme sac à appareil photo minimaliste (un gros appareil & son objectif — je n’aime pas transporter des kilos de matériel photo quand je suis à l’étranger et que je ne sais pas vraiment comment va se dérouler la journée), permettant aussi d’avoir toujours soit un petit coupe-vent North Face, soit un Stoaway Arktis. Un « FAK » (first aid kit) REI avait sa place dans l’une des poche latérale, avec une petite bouteille de solution hydro-alcoolique (très utile en Chine) ainsi qu’un rouleau d’adhésif médical (type élastoplaste) pour son rôle multi-usage. Un carnet Moleskine, un Leatherman & un ASP Key Defender étaient aussi invités en VIP dans le sac PUSH. Le reste dépendait de la journée & de l’encombrement des poches du pantalon utilisé : bouteille d’eau ou de soda (les poches latérales sont parfaites pour ça), vêtement additionnel, livre, lecteur mp3, etc.

Le PUSH Pack 5.11 m’a été très utile et je n’ai jamais hésité à le prendre en début de journée, ce qui est déjà bon signe quand on teste un produit. La qualité des fermetures éclair YKK et du Nylon 1050D utilisé fût sans faille, même si les puristes regretteront le Cordura et les grosses fermetures « à la Maxpedition ». C’est un choix de 5.11 pour réduire les coûts et pouvoir ainsi proposer un produit plancher sur le marché des sacs-bandoulières. Au final, ce choix est efficace puisque le produit reste très solide & résistant.

Les éléments pour rendre le port confortable (mousse sur l’arrière et renfort de bretelle) fonctionnent bien, même si un renfort de bretelle un peu plus large et molletonné ne m’aurait pas gêné, surtout en fin de journée. La bandoulière est très aisément réglable selon si l’on souhaite porter le sac très haut ou sur la cuisse. Une attache velcro large peut servir à « amarrer » le sac à la ceinture pour limiter son mouvement. Une boucle de fermeture permet de décrocher la bandoulière en cas d’urgence ; la boucle est dissimulée/protégée par un élastique large pratique une fois en place, mais à surveiller (ou relever) lors du fermeture de la boucle pour éviter qu’il ne se prenne dans la boucle et que cette dernière ne soit pas correctement verrouillée.

Côté poches, le design est sans faute :
– 1 large poche principale d’une contenance de plus de 4 litres, avec rangements internes sobres,  fermée par une grosse boucle réglable,
– 1 « poche à carnet » intérieure située sur le devant de cette poche principale,
– 2 poches zippées sur le capot de cette poche principale,
– 2 poches latérales avec double zip & filet « mesh », permettant de placer des objets larges, des bouteilles… ou des petits objets sans risque de les perdre
– 1 large poche plate zippée sur l’arrière du sac, de taille permettant de transporter un livre comme PROTEGOR (ou un autre hein…), voire un Glock 17 (testé aux US dans le respect de la législation de l’état visité). 2 bandes velcro intérieures permettent d’y fixer un holster ou porte-accessoires (5.11 appelle cela le « Back-up-Belt system »)
– plusieurs bandes de type MOLLE (5.11 a uniformisé cela sur ses produits sous le nom de « SlickStick ») cela permettant d’accrocher au besoin des poches supplémentaires
– 2 ouvertures au niveau de l’accroche de la bretelle permettant d’accrocher un couteau ou un outil par son clip… sachant que cette ouverture peut s’agrandir par le retrait d’une couture (mais là on commence à tomber dans la customisation du sac) pour y placer un objet long (parapluie plié, bâton court de défense type Kali, etc.)
– 2 zones velcro apparentes permettant de porter un ou plusieurs écussons (très à la mode aux US)

En conclusion, je conseille sans hésitation ce sac, que ce soit en noir ou dans une autre couleur proposée par 5.11 (un très joli « khaki » ( « Tactical Olive Drab ») et un marron de plus en plus à la mode (que 5.11 baptise « Flat Dark Earth »), car le rapport qualité/prix est exceptionnel.

Le mien vient du magasin parisien de Terräng,
et peut se commander en ligne ici.

Sac 5.11 PUSHPlus de photos ici

Détail
Ce sac s’appelle P.U.S.H. pour « Practical Utility Shoulder Hold » (sac bandoulière utilitaire & pratique).

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

18 Comments

  1. Edmund

    12 septembre 2010 at 15:20

    Pour ma pars, je préfère le sac : HAZARD4
    site officiel com

    Il est plus confortable, et dérange moins au niveau des sangles. j’ai essayer les deux.

    Toute fois, il offre un acces moins immédiat, il faut le faire pivoter, c’est moins pratique.

  2. Edmund

    12 septembre 2010 at 15:22

    erreur de manipulation : suite commentaire :

    Site officiel : http://www.hazard4.com
    page du sac : http://www.hazard4.com/products_evac_plan_b.html

    Je vous conseil de le tester, pour ma pars je ne le quitte plus non plus, très pratique et permet lors déplacement d’avoir son nécessaire et toute sa capacité de mouvement.

    • admin

      12 septembre 2010 at 15:35

      J’ai pu aussi tester le EVAC-PLAN-B en Chine cet été (et en France auparavant bien sûr, mais je voulais l’emmener en voyage pour bien mesurer ses limites), et ce n’est pas vraiment comparable. J’aime beaucoup ce sac pour son port original & assez pratique, et je publierai une review bientôt… mais il a d’autres avantages et d’autres inconvénients, je ne le comparerais pas au PUSH. Ce n’est par exemple pas le même budget, ni la même capacité de transport, ni le même choix de matériaux. A suivre donc 🙂

  3. JC

    12 septembre 2010 at 19:44

    Bonjour, vous ne parler jamais des chaussures, c’est pourtant important non ?

  4. admin

    13 septembre 2010 at 2:00

    Bonne remarque… et c’est bien prévu dans le planning de l’année. Pour le moment, j’utilise des Oakley « standard issue » (une version haute et une version basse), et j’en suis assez content — j’aimerais bien tester du Magnum ou des Bates prochainement, à suivre…

  5. J.

    16 septembre 2010 at 16:30

    J’ai une trouvaille à partager concernant les chaussures justement…
    Je marche beaucoup et donc ce sujet m’interesse. Un jour las de souffrir de « l’inconfort » aux mollets avec les chaussures montantes je googlize avec comme argument « lacet autobloquant » puisque je cherchais un laçage me permettant de moduler le serrage sur les parties de la chaussure. Et paff…
    http://www.xtenex.fr/FR/index_FR_actu.html
    Couplé à une paire de montantes à zip, mhmmm…. Le pieds !
    Depuis j’ai l’impression de marcher en pantoufle dans la rue.

    En fait, ce truc est déjà dispo’ sur des OTB Ferdelance mais je n’imaginais pas faire l’acquisition de nouvelles chaussures juste pour avoir des lacets.

    Bon tout ça pour contribuer à un (peut-être)-future article sur les chaussures.

    Personnellement je marche avec des Magnum Stealth2 (à double-zip justement, mais plus en vente) et des Amazon 8″ desert.
    Attention, trouver chaussure à son pieds n’est pas le pieds…
    Par expériences j’ai constaté que Bates = pieds étroits et pour pieds larges préférer Lowa ou OTB…

    J.

  6. admin

    16 septembre 2010 at 16:34

    super intéressant, merci, je vais creuser ça !

  7. Pingback: PROTEGOR, blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine » Archive du blog » 5.11 Sabre Jacket, blouson tactique & pratique

  8. Pingback: PROTEGOR, blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine » Archive du blog » Mon kit « EDC cabine » en avion

  9. VigiMatth

    15 mai 2011 at 11:57

    / Partage d’expérience chaussures

    Après avoir testé différents modèles de chaussures orienté « intervention » (GK, Magnum, ABL, …) Mes pieds ont choisis la marque HAIX et plus particulièrement les Airpower P6.

    Confort, respirant, résistant, stabilité sur sols glissant, …

    Un « must have » dans un test comparatif ! 🙂

    http://www.haix.com/france/police-militaire/haix-airpower-p6-high

    / Fin de partage d’expérience chaussures

  10. Sam

    4 août 2011 at 16:41

    Retour d’Exp pour moi sur le PUSH :

    Après lecture de ton blog, et avis consultés ici et là sur le Net, j’ai acquis à mon tour le 5.11 PUSH.

    Je confirme tout le bien qu’on a pu en dire (ça c’est fait, rapide !).

    Par contre, grand reproche à lui faire : j’aurais apprécié qu’il y ait une sorte de « poignée » pour le saisir lorsqu’on sort rapidement d’un véhicule ou précipitamment de chez soi.
    Il n’est pas très confortable à saisir, ou à transporter à la main (mode sacoche par exemple) lorsque le port en bandoulière n’est pas possible (port d’un costume ou d’une sacoche d’ordinateur portable par exemple).

    Bref, je pense le customiser pour réparer ce seul et unique défaut que je lui trouve personnellement…

    Etant motard, mon précédent EDC était conservé dans ceci : http://images.motofan.com/PN/4/2/9/bolsas-magneticas-shoei-bagster-handy_fi_4405819.jpg

    Le Bagster Handy (bagster est une marque archi connue de matos pour motards, en particuliers ses sacoches diverses)

    On notera sur la photo la poignée dont je parlais qui est archi pratique, la sacoche se portant habituellement en bandoulière tout comme le PUSH…

    Je gagne en capacité d’emport avec le PUSH (et aussi en facilité d’accès au matos) mais par contre je déplore cette absence de « saisie » facile…

  11. admin

    4 août 2011 at 16:49

    Pas faux pour la poignée, récemment moi j’ai mis un mousqueton léger « tactical link » (https://www.protegor.net/blog/2011/05/tactical-link-lautre-mousqueton-ditw/) dans les passants MOLLE qui sont à la base de la bandoulière, ça peut aider à l’attraper, sans remplacer complètement une poignée il est vrai. Le mousqueton m’a par exemple servi à accrocher provisoirement mon Arktis Stowaway mouillé ou un sac plastique (bouffe).

    J’ai comme toi qq envies de custo : un oeillet pour y « serflexiser » un nametag (là je l’ai serflexisé sur la fermeture éclair arrière mais bof), et surtout découdre la doublure arrière au niveau des bandoulières, pour pouvoir glisser un objet long là où s’engouffre la bandoulière — un ami américain l’a fait pour y glisser un bâton de Kali (raccourci), et ça le fait bien 🙂

  12. Sam

    5 août 2011 at 11:31

    C’est amusant, je viens de commander les mousquetons « tactical link » sur asmc.de 😀
    Je comptais mettre 2 mousquetons de chaque côté via les passants MOLLE et mettre une lanière/un bracelet en paracorde entre les 2 (double utilité pour la corde, et double utilité pour chaque mousqueton !)

    Les grands esprits se rencontrent…

    Pour le baton de kali, même idée et même envie mais avec les matraques télescopiques que tu avais présenté ici : https://www.protegor.net/blog/2011/06/baton-telescopique-asp-airweight/

    Je pense que pour le plus petit, voir le moyen, ça passe !

  13. admin

    5 août 2011 at 11:34

    oui ça passe une fois la couture d’arrêt décousue… mon pote avait mis un bâton en bois bien plus long même…

  14. Sam

    5 août 2011 at 11:51

    Bon à savoir, j’ai plus qu’à commander…

    Tiens si tu peux me conseiller entre un sac Evac Plan B de Hazard 4 et un « Sniper II » de Defcon 5… (j’ai posté sur le billet du Evac Plan B…)

  15. Pingback: 5.11 Sabre Jacket, blouson tactique & pratique | PROTEGOR, blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine

  16. Pingback: 5.11 Stryke Pant, treillis moderne - PROTEGOR® guide & blog de sécurité personnelle, self-défense & survie urbaine

  17. Pingback: Hazard 4, sac innovant Evac-Plan-B – PROTEGOR® sécurité personnelle, self défense & survie urbaine

Laisser un commentaire