Quel est le pays le plus « libre » ?

6 commentaires

DelacroixCeux qui se souviennent de leurs cours de philo sur l’Etat est-il l’ennemi de la liberté, et autres « liberté des uns qui s’arrête là où commence celle des autres », ont touché de près les concepts qui justifient les règles en vigueur dans notre pays sur la (non-)liberté d’avoir les outils pour se défendre et la (non-)liberté de se défendre.

C’est d’ailleurs l’un de la dizaine de critères qu’a utilisés le site FREEEXISTENCE pour effectuer un classement des pays les plus libres. Et il est plaisant de pouvoir y constater que la France est généralement plutôt bien placée. Bon alors ok, j’en entends déjà râler… mais il est amusant parfois de comparer et là, l’outil proposé est bien pratique.

Et pour les plus curieux, vous pourrez jeter un oeil à la liste des lois sur la détention d’armes dans tous les pays en accédant directement au fichier de données du site (format Excel).

6 Comments

  1. John Galt

    13 mai 2010 at 20:50

    La position, bonne ou mauvaise, de la France dépend surtout des critères sélectionnés. Par exemple, quand je mets en “crucial” le respect de la propriété privée (property rights), un étatisme limité (limited government), une taxation limitée (freedom from taxes) et le droit de porter une arme (gun rights), qui sont les plus fondamentaux pour moi, la France est à juste titre très loin derrière. Maintenant, chacun possède ses propres critères primordiaux, selon ses besoins et ses idées, et l’index des pays en variera d’autant.

  2. chris

    16 mai 2010 at 9:45

    Bjr,
    Tout à fait d’accord avec John.

    Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux.

    Thomas Jefferson

    @+

    • Jean

      28 mai 2013 at 9:25

      Merci pour ces mots. Avec le recul de mes 70 ans, je dois avouer que j’aurais aimé recevoir une éducation basée sur ces principes.

      J’aurais aimé qu’on me dise que je suis libre, et qu’on m’apprenne à vivre cette liberté et à assurer moi-même ma sécurité, dans le respect du vivant sur la terre. J’aurais aimé qu’on m’aide à élever ma conscience et l’amour de la vie.

      En échange j’ai été exploité, contrôlé, asservi, par des systèmes totalement inhumains et immoraux. Des systèmes qui n’avaient pour objectif que de m’exploiter au profit des puissants et des riches.

      Aujourd’hui je suis triste de voir l’évolution du monde et j’ai envie de dire aux plus jeunes: « Battez-vous pour vos libertés, réveillez vos consciences, exigez une éducation orientée vers l’épanouissement de l’individu et non pas vers l’asservissement à des systèmes qui contrôlent vos vies et vous exploitent. » Il me semble indispensable de penser, d’avoir un dialogue avec soi-même, de rester conscient afin d’éviter l’asservissement qui est le premier pas vers ce que Hannah Arendt appelait « la banalité du mal ».

      Ceci est une graine que je sème au gré du vent du web. Pour ma part je ne la verrai pas se développer, mon regard se porte déjà vers un autre avenir.

  3. Konrad Baumgarten

    24 mai 2010 at 20:08

    Merci pour cet excellent lien.

    @chris, attention, je crois que l’auteur réputé de cette phrase (très juste) est Benjamin Franklin.

  4. Pingback: Freedom Index « The Swiss Gun Blog

  5. Konrad Baumgarten

    24 mai 2010 at 21:00

    Pour ceux que ça pourrait intéresser, j’ai mis mon analyse de la situation légale en matière d’armes en Suisse sur mon site (en correction de l’analyse faite par Freedom Index qui me smeble en peu démodée):

    http://swissgunblog.wordpress.com/2010/05/24/freedom-index/

Laisser un commentaire