Protéger & blesser ?

Pas de commentaire

« To protect & to hurt » était une devise pas très PROTEGOR (nous ce serait plutôt « to protect & to run ») de Pepper Knuckles, le concept d’un jeune designer israelien, Idan Arbel. Excellent boulot marketing (voir le visuel ci-dessous) pour un prototype mélangeant en un seul accessoire, un poing américain & une bombe lacrymogène. Mais finalement, produit peu intéressant pour la self-défense : il prend plus de place qu’une simple bombe (voir mieux, un key-defender ou un palm-defender), et encourage à frapper, ce qui n’est plus de la self-défense. En tout cas, l’exercice intellectuel de fusionner différents accessoires de défense en un reste une approche intéressante !

COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

Laisser un commentaire