Protéger & blesser ?

Pas de commentaire

« To protect & to hurt » était une devise pas très PROTEGOR (nous ce serait plutôt « to protect & to run ») de Pepper Knuckles, le concept d’un jeune designer israelien, Idan Arbel. Excellent boulot marketing (voir le visuel ci-dessous) pour un prototype mélangeant en un seul accessoire, un poing américain & une bombe lacrymogène. Mais finalement, produit peu intéressant pour la self-défense : il prend plus de place qu’une simple bombe (voir mieux, un key-defender ou un palm-defender), et encourage à frapper, ce qui n’est plus de la self-défense. En tout cas, l’exercice intellectuel de fusionner différents accessoires de défense en un reste une approche intéressante !

Laisser un commentaire