SAIP, ça sent le SAIPin…

commentaire(s)


Désolé pour le mauvais jeu de mot, manque d’inspiration ^^

Vous avez du voir passer la news ces jours-ci, la fameuse application SAIP qui est sensée alerter quand une attaque terroriste est en cours, et qui a largement capoté pendant l’attentat du 14 Juillet 2016 à Nice, a été (enfin) déclarée obsolète « officiellement », par la voix du sénateur Jean-Pierre Vogel, dans un rapport (bientôt) disponible ici : https://www.senat.fr/rapports-senateur/vogel_jean_pierre14173t.html

Sans se lamenter sur le sort qui adviendra à cette application (un rapport du Sénat peut n’avoir aucun impact parfois), et en reconnaissant volontiers qu’un outil d’alerte administré par l’Etat pour les situations graves (de terrorisme ou aussi de catastrophes, etc.) est une très bonne idée à la base, quelle est la solution ?
– demander à plusieurs entreprises innovantes et jeunes de plancher sur le projet ?
– utiliser tous les canaux d’information disponible lors de l’alerte (app, sms, médias sociaux partenaires, TV, radio, etc.) ?
– garder tant que possible une localisation géographique de l’alerte comme SAIP le fait normalement ?
– avoir une éditorialisation de l’app qui en fait une app que l’on ne garde pas fermée, mais qui informe sur la gestion des risques et la sécurité personnelle simplement et le moins anxiogènement possible ?
… et vous, quelles sont vos idées pour rendre SAIP (ou sa prochaine version) efficace ?



COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

4 Comments

  1. chris

    8 août 2017 at 18:02

    Bsr,
    la meilleure astuce (ou principe) que l’Etat peut proposer: ne pas compter sur lui!

    Vraiment trop ubuesque pour être réellement pragmatique!

  2. Earl

    11 août 2017 at 18:31

    Bonjour à tous,

    Habitant à Paris, je trouve qu’un bon relais d’information « live » provient de la Brigade des Sapeurs Pompiers (assez réactifs sur les réseaux sociaux en cas d’événement) ou la préfecture de Police de Paris. Je creuserais de ce côté à mon avis pour une solution d’attente (peut être via aussi un partenariat avec Facebook qui fournit déjà des fonctionnalités de repérages et d’info en cas d’urgence), même c’est limité geographiquement malheureusement…

  3. j

    13 août 2017 at 0:58

    bonjour,
    en fait, la solution est connue: c’est les SMS géolocalisés (sauf erreur, ça existe entre autres aux USA). Bien moins exigeant côté citoyen lambda, car tous les portables, même mon vieux Siemens dans son tiroir, savent recevoir des SMS.
    L’idée traîne en France depuis au moins 2012, elle a été relancée en 2016 , mais semble embourbée dans les discussions avec les opérateurs (il faut une pincée de M€ pour modifier les bornes).
    Yaka diminuer les APL de 5,50 € 🙂

COMMENTAIRES BLOG

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *