Révèle, équipement spécialisé pour les femmes qui font des sports de contact

commentaire(s)

Le monde des arts martiaux, des sports de combat et de la self-défense est beaucoup trop masculin. Les chiffres des fédérations le montrent (le Wushu (grâce au Tai Ji) et la Boxe Française Savate sont les plus féminins). Et dans la self-défense, c’est quelque chose qui semble être en train de changer un peu… mais nous sommes encore loin d’un équilibre de mixité. Et la conséquence de cela, c’est que le matériel d’entraînement est fait avant tout pour les mecs… et les produits féminins sont souvent de mauvaises adaptations pensées par des mecs. Une très grande majorité des femmes pratiquant des sports de contact en compétition connaissent des bleus et des lésions abîmant le buste et la poitrine.

Il y a quelques semaines, j’ai rencontré les fondatrices de la marque à peine lancée « RÉVÈLE » et j’ai envie que les professeurs d’arts martiaux & sports de combat soient au courant de ces produits et en parlent aux pratiquantes de leurs clubs, car enfin, il y a une gamme pensée pour les filles.

RÉVÈLE, c’est la première marque d’équipements dédié spécialement pour les femmes qui font des sports de contact (combat, mais aussi Rugby, Handball et autres sports où ça fritte). Les produits proposés sont techniques, innovants, adaptées aux morphologies des femmes.

Pour démocratiser la pratique des sports de contact par les femmes qui prend une ampleur sans précédent depuis 10 ans (croissance de +25%/an), la start-up française RÉVÈLE a décidé de remédier à ce problème en lançant le 1er mars 2017 son premier produit de protection souple pour la poitrine, nommé « la Revelia » accompagné d’une collection d’entrainement innovante, le tout en précommandes. La start­‐up avait besoin d’au moins 10 000 euros pour enclencher une petite production et il aura fallu moins de 24h pour qu’une vague de sportives françaises et internationales soutiennent leur combat et précommandent leur protection du buste !

En effet, le manque actuel d’équipements techniques et de protections pose plusieurs problèmes majeurs pour les sportives : au delà du style, un manque de confort évident, des risques importants de lésions sur les zones sensibles du corps, une entrave à la pratique de ces sports et une forme de décrédibilisation de la pratique des sportives : l’impression d’être des sportives « par défaut ».

La campagne & le site web. Faites tourner pour aider les 2 fondatrices qui ont 25 ans et se lancent dans leur 1e business !

 

3 Comments

  1. LEA DELAPIERRE

    4 avril 2017 at 10:51

    Je fais du Krav Maga donc ça m’intéresse ! Merci beaucoup pour la présentation 🙂

  2. chris

    4 avril 2017 at 15:42

    Bsr,
    Excellente initiative 😉

  3. Bertrand

    16 avril 2017 at 18:25

    Bonjour, je fais aussi du Krav Maga. Pourquoi le ventre n’est-il pas inclus dans la protection ? En tout cas, super idée déjà.

Laisser un commentaire