Le détecteur de coups de feu

commentaire(s)


Aux Etats-Unis, et dans plus en plus d’endroits, les « active shooters » ou « tueurs de masse », avec ou sans barbe mais toujours sans cerveau, commencent à faire plus de morts que les incendies ou les intoxications au CO2. Du coup, la société « ambrbox » a mis au point un détecteur vraiment pas bête qui déclenche une alerte et surtout un appel automatique aux forces de l’ordre en cas de détonation dans l’environnement du-dit détecteur. L’objectif est d’optimiser l’arrivée des forces de police sur une scène de tir. Le déclenchement se ferait sur base d’identification sonore (et les armes avec silencieux comme dans les films qui font pfiou-pfiou demanderont les curieux ? je sais pas, j’ai pas testé…) et avec un détecteur infra-rouge (wtf?).

Bon, il coûte un bras (50$ par mois…) pour un niveau d’électronique sûrement pas si révolutionnaire que ça, ce doit être le service de mise en relation avec les forces de l’ordre et surtout l’assurance si le système ne marche pas le jour J qui doit coûter 😉

Electroniciens du dimanche, une belle idée de Kickstarter à lancer… ^^
gunshot-detector



COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

Commentaire

  1. Alain

    14 septembre 2016 at 11:54

    L’infrarouge, c’est peut=être justement pour repérer la chaleur du coup de feu en cas d’utilisation d’un silencieux. Je crois d’ailleurs que les silencieux sont plus réglementés aux Etats-Unis qu’en France, mais c’est à vérifier.

COMMENTAIRES BLOG

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *