Sanchin Dachi, la bonne position de défense ?

commentaire(s)


J’ai commencé les arts martiaux adolescent par le Karaté, style Shôtôkan. C’était à l’Ecole Clermontoise de Karaté, le club historique de Patrick Brizon (un de nos grands champions de Boxe Thaïlandaise, le pionnier de la discipline en France avec Roger Paschy), décédé en 1983. L’école a été reprise par Pierre Damoiseau, élève de Brizon, qui l’avait suivi au Japon et avait pu aussi se former au Gôjû Ryû et au Tai Ji Quan (notamment via Tadahiko Ôtsuka, 8e dan). Au milieu de nos techniques Shôtôkan, on répétait aussi le kata Tensho (style Gôjû-Ryû), et l’éducation du Karaté se faisait en toute ouverture vers les autres styles. C’est là que j’ai découvert la position Sanchin-Dachi (三戦立), une position rare dans le style Shôtôkan (2 occurrences dans Unsû, dans Nijushiho aussi, des katas autrefois réservés aux 4e dan, mais que la compétition a pu rendre plus accessibles aux jeunes comme moi à l’époque).

Bon, puis j’ai changé de ville, je n’ai pas retrouvé de club de Karaté avec la même ambiance, j’ai essayé d’autres arts martiaux, puis je me suis installé à Paris, j’ai trouvé un boulot, la compétition était finie pour moi, et c’est la self-défense qui m’intéressait désormais. Et à force de pratiquer la self, via différentes disciplines (surtout différents profs, car je ne répéterais jamais assez que l’important c’est le professeur)… Sanchin-Dachi est revenu. Sanchin était pour moi une position théorique, exotique, pédagogique, plus destinée à l’entraînement qu’à un usage pragmatique. Et j’ai changé d’avis. Cela fait plusieurs années que, que ce soit en cours ou stage de self-défense ou de tir, je me trouve à adopter une posture proche de Sanchin Dachi. Je ne dis pas que Sanchin est LA bonne position à adopter en self-défense, je dis juste que plus je m’entraîne, plus je l’utilise (en tous cas MA version de Sanchin, elle est sûrement pas parfaite par rapport à une pratique Okinawaïenne) et la trouve stable, pratique, avec un vrai ressort dans la jambe pour lancer une frappe ou pivoter.

La bonne position en self-défense est la position qui vous permet de décocher la bonne technique, d’être stable pour éviter une chute, puis de partir vite. Toutes les analyses de positions de pieds (écartement, orientation & appuis), de flexion des jambes, de répartition du poids ci-dessous ne sont que des outils pour que chacun d’entre vous trouve SA position à lui, dans laquelle il se sent à l’aise et de laquelle il peut à la fois bouger, frapper et résister.

J’ai donc regardé en détail le Sanchin Dachi du Karaté, le Pasang du Silat, la position de garde de la boxe anglaise, du Krav Maga, du Kali, et de la police US (lors d’un contrôle d’identité)… histoire de comparer un peu et de voir les points communs et divergences.

6-positions-garde

Comparatif de 6 positions – la grosse flèche orange est la largeur de hanche – cliquer sur l’image pour agrandir

Quelques points clés de Sanchin…

Revenons à Sanchin, quels sont ses points forts / clés ? (vous verrez que la plupart des autres positions ont une bonne partie de ces points forts aussi… heureusement !)
– une bonne stabilité, grâce à un centre de gravité bien au cœur du polygone de sustentation
– des pieds en tension vers l’extérieur qui renforcent la stabilité et en mode « ressort » pour l’action à venir (départ de coup ou fuite)
– des genoux fléchis et des jambes relativement détendues pour une bonne mobilité & réactivité
– une relative protection des parties génitales via la position des genoux pointant vers l’intérieur
– des abdominaux, fessiers et adducteurs en contraction (et rétroversion du bassin), cette mobilisation musculaire définissant le moteur de toute action : les hanches
– un écartement des pieds pas ou très peu supérieur à l’écartement des hanches, plus naturel (discret) et positif pour une mobilité rapide
– corollaire du point précédent, une position globalement plus adéquate pour le combat rapproché (donc la self)
– une répartition du poids 50-50 qui ne préjuge pas de la prochaine action

S’entraîner dans le métro 😉

Une des bonnes façons de progresser dans l’entraînement aux arts martiaux, c’est de beaucoup répéter les techniques & positions, histoires de les intégrer complètement et que son corps se les approprie complètement. Quand j’étais ado, j’étais insupportable, j’arrêtais pas de répéter des bouts de katas dans les couloirs de mon lycée, dans ma chambre, n »importe où en somme dès que j’avais un moment libre… il faut dire qu’il n’y avait pas de smartphone à l’époque, donc il y avait des moments libres ^^ Et je suis persuadé que les passionnés d’arts martiaux qui lisent l’article ont comme moi cette envie perpétuelle de répéter un bout de technique, de tester une position, un déplacement, etc. Mais difficile à faire au bureau quand on a un boulot formel, on passerait pour des gens bizarres !

Je prends le métro tous les jours, plusieurs fois par jour, et les usagers du métro parisien connaissent tous les plaisirs de ce mode de transport en termes d’affluence… on se retrouve souvent dans des situations incroyables, collés les uns aux autres, avec des stressés qui poussent pour sortir avant l’ouverture des portes, avec des maladroits qui vous marchent sur les pieds et des conducteurs fangios qui accélèrent et freinent parfois avec peu de délicatesse. Je me suis dit que c’était un bon moyen pour tester la stabilité de sa position « de garde passive », « de tir », etc. et donc son Sanchin-Dachi.

sanchin-metroX

Entraînement à Sanchin-Dachi dans le métro – cliquer pour agrandir

Quel pied en avant : vous êtes Regular ou Goofie ?

Au fait, vous préférez avoir quel pied en avant, le gauche ou le droit ? Est-ce que tous les droitiers aiment avoir la jambe gauche devant et vice-versa… non, car il y a des personnes qui aiment les gardes non-orthodoxes (« southpaw » en boxe anglaise), les gardes inversées. Ceux qui ont fait du skate ou du snowboard connaissent la problématique du Goofie ou Regular sur la planche. Essayez- ces techniques pour vous aider à mieux connaître votre corps :
– La technique de « je te pousse par surprise par derrière » (le premier pied qui fait un pas en avant est le pied avant de la garde).
– La technique de « avec quel pied vous tapez dans un ballon ? » (le pied qui tape est en arrière dans la garde).
– La technique de « je saute par dessus un obstacle » (le pied qui se pose en premier est le pied avant dans la garde).

sanchin-dachi-2

Sanchin Dachi par Shinyu Gushi, Seyu Shinjo, Kanei Uechi, Hirokazu Kanazawa, etc.

Merci à Michael Illouz (Silat), Scott Brennan (Kali, Police US) & David Fitoussi (Krav Maga) pour les infos. Merci à Bruno & Grégory pour les photos.

Sources web :
Posture de boxe anglaise (et ici aussi) (et article sympa ici)
Police interview stance
Position de Krav Maga (US) (et ici aussi)
– un travail rapide de Sanchin-Dachi en compétition avec Suparinpei

pasang-silat-illouz

Pasang de Silat par Michael Illouz




COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

4 Comments

  1. Dimitri

    12 juin 2016 at 13:28

    Il s’agit du positionnement des pieds pour l’Attitude Universelle de Riposte ( AUR ) que les gendarmes connaissent …
    La notion d’universalité ne repose pas sur le fait que la position est la meme pour tout le monde mais qu’elle est la meme pour les différents moyens de riposte. (Armes à feu, moyens de force intermédiaire et mains nues )

  2. UneCertaineIdee

    13 juin 2016 at 12:55

    Il s’agit effectivement de l’AUR que j’ai appris en gendarmerie. Enseignée comme « la position » à adopter , autant en stand de tir, qu’en défense. Merci de cette article qui revient sur les origines de cette position.

  3. sébastien

    13 juin 2016 at 14:18

    Peut être savez vous que cette position est utilisée en chemise de fer pour fermer les points vitaux des jambes, notamment les points du méridien VB situés sur l’extérieur de la cuisse et qui rendent les jambes vulnérables aux low kick. Il est impressionnant de pouvoir recevoir des low kick très puissants dans cette position et ne rien ressentir d’autre que le choc, sans la douleur ni la déstabilisation associée.
    Le Kyusho étudie à la fois la manière de porter les coup sur les points vitaux et la manière de s’en protéger, et cette position en fait partie.
    Mais ce n’est pas une position d’attaque, trop ancrée et statique, plutôt d’attente, voir défensive. Il n’y a pas de position ultime !!!
    Cordialement

  4. Comtois

    13 juin 2016 at 22:32

    Bonjour,
    Sanchin Dachi est la position essentielle du style de karaté okinawaïen Uechi Ryu. Elle se travaille notamment via le kata Sanchin qui est un kata respiratoire mais qui permet aussi de gainer le corps, d’apprendre à se déplacer, à à pivoter tout en encaissant des coups. Ce kata s’effectue mains ouvertes en Uechi Ryu et non pas poings fermés comme en Goju Ryu ou Kyokushin.
    Le métro (ou le bus, ou le train) est effectivement un excellent moyen de travailler sanchin dachi, en se mettant dans le sens de la marche, en sens contraire, de biais etc …

    Le style Uechi Ryu, tel qu’enseigné par les senseï Takemi TAKAYASU et Kiyohide SHINJO, est axé sur la self défense. En position sanchin, la garde est mains ouvertes vers l’adversaire, coudes à un poing de largeur des côtes pour les protéger. Cette position qui apparemment cherche à calmer un conflit, assure une bonne protection et permet, par des défenses circulaires, de dévier des coups tout en frappant du même bras, ou en saisissant l’adversaire et en frappant simultanément de l’autre bras (comme sur la photo de Kanei Uechi ci-dessus à droite). Les frappes s’effectuent avec la main ouverte, le poignet, l’avant-bras …
    Un travail important d’endurcissement musculaire avec et sans instruments permet à la fois de savoir encaisser et de renforcer ses armes corporelles.

    Bien maitrisée, sanchin dachi est une position qui n’est pas statique mais autorise des déplacements courts, très rapides, tout en conservant une bonne stabilité.
    Bon entraînement !

COMMENTAIRES BLOG

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *