CrossOps, méthode de préparation physique opérationnelle

commentaire(s)

Le week-end passé j’ai rencontré la team CrossOps et découvert leur concept de préparation physique « opérationnelle » : des WOD (work out of the day) courts et composés d’exercices réalisés sans matériel (poids du corps) ou bien un matériel minime, que les « opérationnels » peuvent avoir avec eux.

Le concept risque d’éloigner certains des salles de sport car plus besoin de machines complexes pour travailler toutes les parties du corps, et possibilité de s’entraîner n’importe où, en vacances, chez soi… en mission pour les professionnels en opex (puisque c’est de là que viennent les origines de la méthode).

CrossOps recensent leurs WOD dans un livre, que vous pouvez trouver difficilement en ce moment sur Amazon, mais aussi sur le site CrossOps en achat direct.

La préparation physique étant une base de la sécurité personnelle (sans être un grand sportif, la fuite (je dis toujours « l’athlétisme est le 1e des arts martiaux ») et l’entraînement self-défense nécessitent un minimum de préparation physique & cardio), il est intéressant de regarder sur le marché les différentes méthodes qui existent, Lafay, Kettlebells, Impact 357, etc. et CrossOps en est une qui rentre définitivement dans les méthodes qui correspondent particulièrement bien à la pratique des disciplines de self-défense. D’ailleurs, ma découverte de la méthode était à l’occasion de l’organisation d’un stage conjoint entre CrossOps & SMA (Stratégie & Maîtrise de l’Adversaire) organisé par le club SMA 49 Babylone (Paris), et les deux se sont mariés à merveille !

crossops2

crossops3

Laisser un commentaire