Tir & Défense, mémento du détenteur d’armes à feu

commentaire(s)

Alors que l’incident du vendredi 21/08/15 dans un Thalys relance sur les réseaux sociaux le débat du port d’arme et de la possibilité de l’utilisation par les citoyens d’armes à feu pour se défendre, je trouve qu’il est bon de lire (ou de relire pour ceux qui l’ont déjà car il a été publié il y a quelques mois déjà), le Mémento du détenteur d’arme de défense, « Tir & Défense » de Philippe Perotti (dit « PP »).

tir-et-defense

PP est un spécialiste de référence en tir et en sécurité personnelle. Il expose dans ce petit livret une réflexion très intéressante, car très responsable et très pratique, sur ce que signifie détenir une arme à des fins de défense. Il ne s’agit pas, dans ce mémento, de débattre sur le port d’armes à feu (interdit en France), mais de prendre conscience déjà de ce que signifie avoir une arme chez soi (ce qui est possible en France, sous un certain nombre de conditions très formelles à respecter) et d’envisager de pouvoir l’utiliser en cas d’agression chez soi.

Faire prendre conscience notamment de l’impact moral, émotionnel, sur le regard des autres, sur les coûts financiers induits en cas d’utilisation, etc. est une excellente initiative de PP. Ce livre est un must-read pour toutes celles et ceux qui s’intéressent à leur sécurité personnelle et réfléchissent aux meilleurs outils pour défendre les risques desquels ils souhaitent se prémunir.

5 Comments

  1. Humbert

    5 septembre 2015 at 10:18

    Petite remarque au passage.
    Les 4 ricains et les deux français qui ont désarmés le terroriste (armé pourtant de 3 armes (kalach’, arme de poing et cutter) l’ont désarmé à main nue.
    Je n’ose pas imaginé ce que ça aurait donné si tous les occupants du train avaient eu un flingo en main et tiré dans tous les sens.
    Ce que cet épisode terroriste doit nous rappeler, c’est que nous avons le nombre avec nous. Et -à fortiori dans un espace clos- on a le choix de mourir comme un con ou mourir en combattant. Le deuxième permettant peut-être, justement, de ne pas être tué.

    • noname

      10 septembre 2015 at 14:19

      « Je n’ose pas imaginé ce que ça aurait donné si tous les occupants du train avaient eu un flingo en main et tiré dans tous les sens »

      Vous ne savez absolument pas ce qui se serait passé si une ou plusieurs personnes s’étaient défendu avec une arme à feu dans le Thalys.

      Par contre, ce que l’on sait, c’est que les passagers et les protagonistes ont eu une chance énorme: le terroriste ne savait pas bien utiliser ses armes et celles-ci ont connu un dysfonctionnement.

      Avec une personne un poil plus entrainé (comme l’un des frères kouachi), cela aurait été un énorme massacre.

    • veroux

      18 octobre 2015 at 12:05

      bonjour je suis d’accord….mais avor un armes à la maison ou avec …. demande avant tout aboir le sens de la responsabilité, di allée au stand régulièrement et d’être cosciente de conséquence en cas d’utilisation inapproprié ou disproportionnée en cas de légitime défense
      amitié
      E.V.

    • Stalker 69

      4 novembre 2015 at 15:13

      … je me demande si ces personnes « à mains nues » n’avaient pas entendu de bruit et que le terroriste avait commencé à arroser dans le couloir du train à la Kalash !!! On aurait eu le nombre avec nous oui … mais de morts !!! Regarder Israël … c’est rare que des civils se tirent dessus entre eux dans le cadre d’une attaque terroriste ! Et vu le nombre qu’ils ont, heureusement qu’ils sont armés. pour l’instant nous n’en sommes pas encore là … pour l’instant !

  2. Alain

    24 octobre 2017 at 11:36

    Depuis 1939 et la première lois, qui devait être, d’exception sur le contrôle des armes, les gouvernements successifs ont démontré une défiance grandissante à l’égard de leur population. Actuellement cela culmine avec les dernières directives, commenditees au parlement européen par la France (Michel Cazeneune) qui, sous prétexte du terrorisme, désarme un peu plus les honnêtes citoyens. Ces médias, que d’autres appellent « chiens de garde », ont réussi à conditionner une majorité de français, qui en viennent à douter de leurs capacités et bien sûr de celles de leurs voisins : Discernement, gestion des émotions, responsabilité … reste plus qu’à prier l’état providence de nous protéger.
    Si vous n’êtes pas contaminé par cette phobie des armes, allez jeter un œil sur le site de l’ARPAC. Intéressant et responsable, rien à voir, à mon sens, avec le costume de cows boys dont certains voudraient les affubler.
    Si vous êtes « anti armes » n’y aller pas, ménagez votre santé…

Laisser un commentaire