Conseils de la CIA pour les voyageurs (Wikileaks)

commentaire(s)

Pour ceux qui veulent comprendre comment marche la sécurité dans les aéroports américains, Wikileaks a dévoilé un document confidentiel de la CIA expliquant les différentes phases de screening / identification des passagers « à risque ». Le document formule d’ailleurs des conseils aux passagers pour un passage fluide et éviter la dernière des 3 phases de contrôle :
– Pre-screening avant l’arrivée à l’aéroport
– Premier screening, le contrôle du passeport & des bagages
– Second screening, l’interrogatoire par les agents de sécurité qui est déclenché si le passager est sur la « watch-list », ou si de la contrebande est découverte dans ses bagages, ou si les inspecteurs ont détecté un comportement inhabituel

CIA-icts

Par exemple ici quelques critères à respecter dans un aéroport pour éviter de se retrouver à l’interrogatoire :
– Comportement
. nervosité inhabituelle, anxiété du passager ou des personnes qui l’accompagnent
. contacts secrets avec d’autres passagers sans lien apparent
. apparence de mensonges ou de rétention d’information
– Passeport
. absence de lien / logique entre les pays visités
. présence de tampons ou visas de pays connus pour supporter le terrorisme
. incapacité à parler la langue de son pays natal
– Ticket
. itinéraire inhabituel
. mode de paiement inhabituel
. achat ou modification dans les 24h précédentes le vol
– Bagages
. bagages ou contenu ne correspondant pas au passager, à sa profession ou à sa classe de voyage
. contenu des bagages ne correspondant pas à la description faite par le passager
. quantité de bagages illogique par rapport à la durée/itinéraire

… et le rapport contient encore plein d’exemples : bonne lecture !



COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

2 Comments

  1. Humbert

    3 février 2015 at 19:52

    Bonus! Si le voyageur sent le camembert et le saucisson, c’est un Frenchie! Danger d’attaque au camembert, arme biologique lourde! :D.

  2. AlainD

    4 février 2015 at 4:30

    Le camembert, c’est pour les filles… Tentez une attaque au Munster, on en reparle après… ^^

    Article bien utile et PDF à étudier, même si l’on a rien à se reprocher 🙂

COMMENTAIRES BLOG

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *