Sharp Shooter Keychain, le trousseau-fléau de défense

commentaire(s)

Les portes-clés de défense sont nombreux car les clés restent des objets que quasiment tout le monde a sur soi, et qui se transforment facilement en armes car dures & tranchantes. Alors bien sûr, le Kubotan a initié ce mouvement de créativité autour des portes-clés de défense.

Le Sharp Shooter Keychain est un porte-clé « fléau », puisque son principe est de rajouter de la puissance de frappe (et de la distance, env. 30cm) aux clés, au travers d’une cordelette (de la paracorde, of course). L’idée est simple et nous vient du Massachusetts (ah, ces américains ^^), même si je suis persuadé que déjà plusieurs d’entre vous n’ont pas attendu que ce produit existe avant de se bricoler une rallonge en paracorde. Pas compliqué à fabriquer quand on est bricoleur, mais d’un autre côté, pas très cher non plus sur Etsy.

sharp-shooter-keychain

Certaines vidéos montrent l’utilisation du Sharp Shooter sur une noix de coco qui vole en éclat… in fine, les pros/cons de cet outil sont :
– permet des frappes à une distance sensiblement plus lointaine
– permet des frappes fortes sans force
– peut être attrapé au vol par l’agresseur
– peut rendre les clés inutilisables après une frappe

sharp-shooter-keychain-coco

Attention au marketing américain autour de ce produit, ça pique les yeux. Et les coconuts ça ne rend pas les coups 🙂

5 Comments

  1. Ariegeboy

    17 novembre 2014 at 16:06

    Une pomme de touline tressée avec 30cm fait le même travail et c’est un vente comme goodie dans les magasins d’outdoor depuis des années.

    • Guillaume [admin]

      4 décembre 2014 at 21:53

      Tout à fait vrai, et on peut même avoir le fun de la fabriquer et avoir un truc 100% perso, pour les plus bricoleurs (ça me rappelle mon adolescence ^^)

  2. Humbert

    21 novembre 2014 at 13:44

    Humf…
    Nécessite de savoir manier le nunchaku, sinon gros risque de passer pour un con… et de devenir une victime.

    • Guillaume [admin]

      4 décembre 2014 at 21:54

      Et se prendre sa propre arme dans la figure en retour, en effet, un problème des armes flexibles !

  3. Thanorval

    6 août 2015 at 22:39

    Sans vouloir discuter sur l’efficacité d’une telle arme dans l’absolu, la réalisation américaine laisse à désirer. Des traces de rouille sont apparues au bout de quelques mois et les bords tranchants entames la paracord (il faut bien s’entraîner). De plus, c’est un produit un peu « bling-bling » : difficile de cacher sa destination. Ainsi, la maréchaussée pourrait légitimement confisquer le produit. Je conseillerais aux amateurs de bricoler avec un peu de paracord afin d’obtenir un produit plus discret.

Laisser un commentaire