Vision nocturne

13 commentaires

night-visionLa campagne, c’est génial pour se reposer ou travailler au calme. Et quand la nuit vient, c’est rapidement le grand noir, surtout si la maison est à l’orée d’un bois ou simplement un peu isolée. Un parent me disait adorer sa maison et sa liberté, mais être toutefois un peu stressé quand la nuit tombait, malgré son chien (trop gentil) & son fusil de chasse (trop éloigné dans un coffre cadenassé). Je l’avais bien entendu équipé d’une puissante lampe (celle-là était une Surefire), d’une gazeuse OC (sans grande conviction dans un contexte isolé et non urbain, mais parce que ça le rassurait).

Récemment, j’ai pu me procurer une lunette de vision nocturne, grâce à l’entreprise anglaise Spycatcher of Knightsbridge qui distribue aussi la gamme Bladerunner évoquée dans ces colonnes. Et c’est un accessoire intéressant pour un tel contexte, car permet de voir sans être vu. Le modèle que j’ai testé s’appelle « Ranger 5 », et fonctionne comme toute vision nocturne, en « intensification de lumière ». Un projecteur d’infra-rouges permet d’ « éclairer » les sujets avec efficacité (dans une zone très sombre où l’intensification de lumière résiduelle peine à donner un bon résultat, l’ajout d’infra-rouges a un effet important)… le résultat est surprenant, car on voit très clair, en vert certes, mais très nettement. Ce modèle reste d’entrée de gamme (amateur donc) et peu pratique car monoculaire, mais intéressant pour un usage d’observation distante. Lors de précédents voyages en Chine, j’avais souvent vu de tels produits, sans investir car un peu frileux sur le résultat visuel et l’utilité… mais la prochaine fois (dans quelques mois), je vais y regarder de vraiment plus près.

Pour finir, je rappelle que cette technologie est très ancienne (ce n’est pas une « découverte » pour beaucoup, surtout les militaires), et qu’elle est même parfois utilisée en… pilotage d’hélicoptères (militaires) — elle est donc fiable & efficace. Mais au niveau amateur, la gamme de prix en fait un produit encore peu accessible… à quand la démocratisation !



COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

13 Comments

  1. FREAK

    2 avril 2011 at 12:54

    Il est à rappeler que l’utilisation mains-libres (fixée sur une arme ou un casque par exemple) d’un système de vision nocturne est interdit en France.

  2. Robert Marchenoir

    2 avril 2011 at 20:06

    Fixé sur une arme, je veux bien, mais sans arme ? Il serait interdit de voir dans le noir en France ? Je n’arrive pas à y croire. Ce serrait une trop belle parabole de notre système politique.

  3. admin

    3 avril 2011 at 15:06

    Merci Freak d’avoir levé le point, je ne savais pas.

    Et en effet, après une petite recherche, il s’agit du décret du 6/5/95

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005618597

    Extrait :

    « 2e catégorie : Matériels destinés à porter ou à utiliser au combat les armes à feu :

    (…)

    Paragraphe 4 : a) Périscopes, hyposcopes, dispositifs d’observation (y compris ceux à imagerie), de prise de vue, de détection ou d’écoute ; dispositifs de pointage et de réglage ; appareils de visée, d’illumination d’objectif, de conduite de tir ou calculateurs pour le tir aux armes de la 1re et de la 2e catégorie.

    Matériels de vision nocturne ou par conditions de visibilité réduite utilisant l’intensification de lumière ou l’infrarouge passif conçus ou modifiés pour un usage militaire, ou destinés à cet usage, y compris les appareils monoculaires ou binoculaires qui peuvent être mis en oeuvre sans l’aide des mains. »

    Maintenant, il s’agit de voir comment cela sera classé dans les nouvelles catégories d’armes actuellement en cours de définition.

  4. Robert Marchenoir

    3 avril 2011 at 18:17

    Oui, enfin d’après ce que je comprends, cela ne comprend que les matériels « destinés à un usage militaire ». Si c’est destiné à voir les voleurs dans son jardin, ce n’est pas militaire. Le produit dont il est question ici est vendu pour un usage de marine de plaisance.

    Ou alors, il faudrait considérer que tous les « dispositifs de prise de vues » (paragraphe 4) sont considérés comme armes de guerre, y compris les appareils photo ! Et encore, ce passage ne mentionne même pas la « destination à un usage militaire ».

    A noter que ce site refuse de vendre un certain nombre de ces produits dans l’Unioon européenne, par exemple les brouilleurs de téléphones portables ; je suppose parce qu’ils y sont illégaux.

  5. Alex

    5 avril 2011 at 10:41

    Non, ce qui est problématique c’est l’usage d’appareils de vision nocturne  » qui peuvent être mis en oeuvre sans l’aide des mains “. Donc si l’appareil peut être fixé sur une arme, un casque ou sur la tête nue c’est prohibé.

  6. RATATOSK

    15 avril 2011 at 10:53

    « Le modèle que j’ai testé s’appelle « Ranger 5 », et fonctionne comme toute vision nocturne, en « intensification de lumière ». Un projecteur d’infra-rouges permet d’ « éclairer » les sujets avec efficacité (dans une zone très sombre où l’intensification de lumière résiduelle peine à donner un bon résultat, l’ajout d’infra-rouges a un effet important)…  »

    PAS D’ACCORD !

    – intensification de lumière = amplification du signal reçu par la cam. Ce système est entièrement passif et ne fonctionne pas dans le noir total.

    – infrarouge = la cam ne filme que les infrarouges proches du spectre visible (sinon on filme la chaleur). Une « torche » infrarouge éclaire à la manière d’une lampe mais dans un spectre que l’oeil de voit pas. Tout utilisateur tiers muni d’un capteur infrarouge peut vous repérer à des kilomètres.

    INFORMATION UTILE: absolument n’importe quelle caméra est apte à filmer en infrarouge ! pour vous en convaincre, prenez votre GSM ou appareil photo ainsi qu’une télécommande de TV qui comporte une led infrarouge et appuyer sur une touche de la télécommande. La caméra « voit » la led s’allumer.

    Par conséquent, nul besoin d’acheter une cam infrarouge. Mieux vaut se payer un filtre infrarouge à mettre sur sa lampe tactique et « observer » par l’intermédiaire d’un appareil photo.

  7. RATATOSK

    15 avril 2011 at 10:55

    @Alex

    ok c’est interdit mais personne ne viendra vous enquiquiner si vous vous amusez avec ça dans les bois en toute innocence.

    Par contre ! si vous employez ce dispositif dans le cadre d’une infraction à la loi, cet outil fera figure de circonstance aggravante (lors d’un cambriolage par exemple)…

    Faut arrêter de psychoter avec la loi. Je porte tous les jours un couteau pliant (PPT) et je peux serrer la paluche aux gendarmes, aucun problèmes. Dans le métro parisien, c’est une autre histoire, je vous l’accorde.

  8. admin

    15 avril 2011 at 11:05

    Merci de l’info Ratatosk, intéressant !

  9. bob

    7 juin 2011 at 5:11

    Bonjour, je me demandais… est-ce que l’on voit bien avec ? Est-ce que l’on voit réellement dans le noir ? Merci

  10. admin

    7 juin 2011 at 9:48

    Oui on voit réellement dans le noir, mais ce modèle reste pour de l’observation. Posé tranquillement, en s’habituant au visuel tout vert (et avec une relativement bon contraste, faisant bien ressortir les éventuels reflets de lumière, et avec la possibilité d’éclairer en infra-rouge pour y voir encore mieux), on peut vraiment bien observer.

    Maintenant, pour un usage en mouvement, ce n’est pas pratique du tout (monoculaire, champ de vision limité).

  11. bob

    10 juin 2011 at 10:20

    Merci pour la réponse ! En fait je cherche un truc pour des ballades nocturnes, mais bon j’imagine que là faut s’orienter vers des modèles militaires interdit et qui coutent 10000 euros. Si vous connaissez une alternatives, dites-le moi s’il vous plait. Merci, votre blog est génial au fait.

  12. admin

    10 juin 2011 at 10:30

    Oui, je pense qu’un monoculaire va pour une situation posée, mais pour la balade, il faut un binoculaire qui ne nécessite pas d’être tenu à la main… ce qui est classé comme « militaire » en effet (cf échanges plus haut).

    Pour le prix en revanche, je pense que les 2 pistes à regarder sont :
    – les vieux modèles militaires d’occasion, dans certains surplus peut-être
    – le marché chinois ; j’ai vu 3 marques vendues à Pékin (SDT, Yukon, Pulsar) dans les magasins de HongQiao (cf mon article dans Prosécurité) où les prix sont très négociables — tu peux aussi regarder sur eachnet (le eBay chinois), alibaba, etc.

    Par exemple pour 250€ environ :
    http://item.eachnet.com/prd/1298866815922159_prd.html

    Pour 350€ : http://item.eachnet.com/prd/1282811624225878_prd.html

  13. bob

    10 juin 2011 at 17:20

    Merci beaucoup pour votre réponse ! Je vais aller jeter un œil…

COMMENTAIRES BLOG

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *