SMJ7, couteau de survie par hPa

9 commentaires

smj7chPa a designé un poignard de survie simple & efficace, le SMJ7.

Le nom est amusant (‘Sévère Mais Juste 7 pouces’, soit environ 18cm), et la forme offre une excellente prise en main, avec un logement suffisamment large près de la garde pour que l’index vienne en butée sans risque de débordement malheureux sur le tranchant.

L’anneau au bout de la poignée, « à la Karambit », permet quelques techniques de prise en main (par exemple saisir le couteau de son étui en introduisant l’index dans l’anneau, tranchant vers le « haut », et rotation rapide pour passage en prise « pic à glace »). Il sert aussi au maintien du couteau dans son étui, par blocage d’un cordon élastique.

Le SMJ7 de hPa

L’étui justement est en nylon à l’extérieur, et la lame glisse dans un logement plastique (pour que le tranchant ne vienne pas trancher l’étui). La lame n’est donc pas tenue par frottement, comme avec un étui en Kydex… c’est mon seul petit regret (et aussi un petit plaisir de bricolage en perspective). Un petit essai en port renversé n’a cela dit pas montré de faiblesse de l’étui, juste un temps de dégainé un petit peu plus long (il faut faire sauter le cordon élastique, ça reste rapide).

Les plaques de G10 donne une finition propre et améliore la tenue en main. Le SMJ7 est robuste, par sa construction simple, l’épaisseur de la lame et le métal employé (acier inox AUS-8 trempé à 58/59 HRC). Il s’affûte simplement au Lansky — la lame fait 7,8cm.

Le crantage un peu agressif sur le dos de la lame peut servir de zone de frottement d’un bloc magnésium, si besoin d’allumer un feu.

Ci-dessous, un port en X classique fait en 2 minutes avec un bout de paracorde s’adapte très bien sur l’étui (qui présente un passant à son extrémité).

SMJ7 en holster

Le SMJ7 est disponible chez hPa.
Pour rappel, le port du couteau est interdit en France.

9 Comments

  1. voulaz

    6 novembre 2011 at 17:11

    Bonjour, très intéressant, pas du tout agressif, et très pratique, cependant, j’aimerais que l’on parle un peu plus de la législation en France concernant la détention et le port d’arme. Etant gendarme, c’est important pour moi. Donc oui ce sont de très bons couteaux de survis mais encore faut il avoir le droit de porter une telle arme tout comme le bâton télescopique, taser, ou encore flash ball.

    • barberat

      6 décembre 2011 at 20:03

      Bonjour, pour répondre à ta question les armes blanche comme le couteau est autorisé que si la lame ne dépasse pas la largeur de la main sinon la matrac le tonfa sont interdite classe CTG 1 mais les lacrymos ou taser sont autorisé car se sont des accessoires de défense (qui ne sont pas sensez tuer.

      • Guillaume [admin]

        7 décembre 2011 at 18:10

        Tout faux.

        La largeur de la main est une légende urbaine & n’existe pas dans les textes de loi.

        La « catégorie 1 », ce sont les armes de guerre (à feux).

        Toutes les armes citées sont des la « catégorie 6 » (sauf le Taser qui doit être en 4… sauf si par Taser vous entendez Stun Gun, c’est alors du 6), interdit au port, autorisé à la détention chez soi.

  2. Guillaume [admin]

    6 novembre 2011 at 19:02

    Pour la législation française, c’est expliqué à différents endroits du blog (par exemple ici : https://www.protegor.net/blog/a-propos/avertissement/) et très clair : un couteau est une arme de 6e catégorie, transport* justifié** autorisé, et port interdit.

    *dans un sac fermé, pas simple à mettre en oeuvre
    **avec une vraie bonne raison (« je viens de l’acheter », « je l’amène à réparer », « je fais du camping/pic-nic »…)

    Donc un port comme sur la photo en holster est interdit en France (sauf sur sa propriété privée), et autorisé dans d’autres pays (certains états américains par exemple).

    Un tel couteau peut être emporté dans des affaires de camping, randonnée, etc. (transport justifié).

    Ensuite, pour ce qui est d’emporter un tel accessoire pour de la défense personnelle, c’est un choix à prendre en connaissance de cause : préférer prendre le risque d’être arrêté que d’être sans accessoire de défense si un problème surgit. Ce genre de choix doit être responsable et s’opère selon de nombreux paramètres : apparence du porteur (ie risque de contrôles), zone de déplacement prévue & risques associés, capacité à savoir utiliser un couteau, capacité à savoir garder son sang-froid sous stress, etc.

    • voulaz

      7 novembre 2011 at 7:01

      Bien sûr !! Merci de l’avoir développé de nouveau, sa me paraît important car aujourd’hui beaucoup en sont doté mais très peu de gens n’ont pas conscience de tous les paramètres évoqués !

    • vzx

      6 décembre 2011 at 20:08

      Pour un couteau il y aura toujours une raison (vrai ou fausse)mes si la lame ne dépasse pas la pome de ta main ils peuvent pas vraiment faire quelque chose.

  3. nicolas

    24 juin 2013 at 23:42

    bonjour j aimerais savoir ci lutilisation d une arme de ce genre dans la rue en cas d agression peuve etre utiliser merci d avance

    • baugier hermelin

      30 décembre 2015 at 20:30

      Une arme: objet destiner a blesser, tuer ou menacer. cela peut être n’importe quoi : de la branche d’un arbre ou un journal rouler. le couteau n’est qu’un outils pouvant devenir une arme ; en cas d’agression pour que la légitime défense s’applique il faut 3 choses: que ce soit nécessaire , spontané, et PROPORTIONNER. j’insiste fortement sur ce point car si tu utilise une arme contre une personne qui ne t’as agresser qu’avec ses poing c’est toi qui est en tord et il peu porter plainte contre toi. pour que la légitime défense s’applique il y as un autre point très important c’est que tu ne peut pas t’échapper ; si tu ne t’est pas échapper alors que tu pouvais le faire c’est comme si tu agresser l’agresseur et il peut porter plainte contre toi.
      si tu veux porter un couteau sur toi (j’en ai un toujours dans ma poche) il te faut un motif légitime au port de cet outils : exemple: pour faire mon sandwich a midi ; pour ouvrir les cartons au boulot. MAIS EN AUCUN CAS POUR TE DEFENDRE si tu donne se motif aux forces de l’ordre en cas de contrôle tu es sur de passer par la case confiscation et probablement poste de police.

Laisser un commentaire