Interview de Jean Carrillo, fondateur du Strike Combat System

26 commentaires

strikecombatsystemJean Carrillo est né en France, mais a décidé, il y a maintenant 14 ans, de partir vivre aux Etats-Unis, à Los Angeles. Il  est à l’origine d’une méthode baptisée « Strike Combat System », qu’il enseigne à certaines forces de l’ordre et compétiteurs de MMA. Il a bien voulu à répondre à quelques questions pour nous expliquer les spécificités de sa discipline en matière de sécurité personnelle et de self-défense.

26 Comments

  1. Eric B.

    19 janvier 2011 at 13:11

    J’ai eu l’occasion (et la chance!) de faire un stage avec lui fin 2010 à Voiron (38) et je peux confirmer que c’est le vice (terme peu utilisé en SD) qui est recherché.
    C’est un personnage très simple qui ne se la pète pas mais qui remet en cause pas mal de choses concernant l’éfficacité annoncée de certaines disciplines.
    Autrement c’est vrai que son logo fait un peu trop « racail » mais au moins ça annonce la couleur!

    Continuez comme ça, c’est un plaisir de vous lire!
    Sinçères (c’est vrai!)Salutations.

  2. guillaume

    19 janvier 2011 at 13:19

    Merci du feedback (et du compliment) 🙂

  3. Arkhein

    19 janvier 2011 at 13:26

    Merci pour cette interview très intéressante, j’aurais toutefois une petite question pour ceux qui connaissent bien cette technique de self : Globalement, quelles sont selon vous les différences entre le strike et le krav maga ?
    J’avoue avoir un peu de mal à voir les spécificités du strike qu’on ne retrouverait pas en krav maga par exemple.
    Merci d’avance pour les futures réponses =D
    (A toutes fins utiles, je précise d’avance que mon message n’a pas pour but de polémiquer sur « ça c’est mieux que ça », mais bien d’approfondir ma connaissance du strike ).

  4. Jean Carrillo

    19 janvier 2011 at 16:30

    Tout d’abord je voulais remercier Guillaume de ce blog. Merci a Eric j’apprécie le feedback et content de voir que tu as aimer (merci encore)
    Et dernierement merci Arkhein pour la question, je ne peux pas répondre a cette question car j’ai éssayé de faire ca dans un forum kravmaga et je me suis fais incendier et la majorité des gens qui m’ont incendier on critiquer le strike combat system, moi meme sans me connaitre car je n avais pas fait un stage encore en France car le strike combat system est enseigné qu’aux USA.
    Ce que je peux dire c’est que j ai des instructeur de kravmaga 1er, 2iem et 3 iem dan (Richard Douieb, Moni Azik), Instructeur Systema, des instructeurs de sambo (champion de france, europe et monde) etc… qui ont fait soit les stages de « masse » ou instructeur et aucun d’eux ne ma contredie, je n’irai pas plus loin. Je mettrai des videos testimonials sur youtube tres bientot car ils parleront du strike combat system et surtout de leur experience. Car si j en parle on va continue a dire si ou ca, mais quand cela vient d instructeurs de kravmaga (Rchard Douieb ecole), Moni Azik, Systema, Sambo etc… on ne pourra pas dire grand chose.
    Ce que je peux te dire et c’est que je n’ai absolument rien contre le kravmaga etc… mais je n’ai absolument rien a voir avec leur style.
    Par contre je serai en Avril en stage en France pour formation instructeurs, et stage de club, le mieux serait de venir essayer.
    ps: on dit que tu peux parler de natation toutes la journée mais tu n auras jamais la sensation de l eau sur ton corps sans que tu essaye. Merci encore

  5. Bomby

    19 janvier 2011 at 17:43

    Bonjour,

    content de voir le Strike évoqué ici et, décidément, merci à Guillaume du temps consacré à ce blog…
    Pour donner malgré tout quelques éléments de réponse à la question d’Arkhein tout en allant dans le sens de la réponse de Jean, je me permets de copier ici un lien vers une page du fameux forum évoqué par Jean… Sauf que là, la page visée est relative aux impressions de deux instructeurs et/ou pratiquants chevronnés de KM consécutives à un stage de Strike Combat avec Jean : http://kravmaga.forumactif.com/t4466p15-stage-de-strike-combat
    En résumé approximatif: le Strike leur paraît plus épuré, encore plus réaliste, encore plus axé sur les réflexes et sur la mise en situation et le travail en scenario.
    J’ai la chance d’être relativement bien entraîné en Strike et au contraire je n’ai qu’une connaissance disons livresque du Krav, mais j’ajouterais personnellement que l’enseignement de Jean insiste sans doute plus sur un entraînement en mode vraiment non coopératif, et plus sur les principes que sur les finasseries techniques, laissant sans doute plus de possibilité aux pratiquants déjà expérimentés de s’approprier les « détails » techniques qui leur conviennent…
    En d’autres termes, il me semble que l’enseignement de Jean va, toujours dans la même logique, insister plus sur la nécessité de réussir à « libérer la bête » pour répondre à l’agresseur et parallèlement s’efforcer de réduire l’illusion que le seul apprentissage de techniques pourrait suffire…
    Ceci dit, tous ces derniers aspects sont souvent plus liés à la personne de l’instructeur qu’au style lui-même, certains élèves se refuseront toujours à entendre ça, et surtout toute généralisation trouve par principe très vite ses limites…
    En tous les cas, il ne faut pas s’arrêter au logo, et ça vaut à mon avis vraiment la peine d’aller jusqu’à l’enseignement de Jean, en passant par les instructeurs localisés en France, Fred Faudemer en particulier, et/ou par les stages prévus lors des passages de Jean en France…
    Cordialement,
    Bomby

  6. Arnaud

    19 janvier 2011 at 21:14

    Bonjour,
    tout d’abord merci à Guillaume de faire découvrir le Strike Combat System à ses lecteurs. Je suis instructeur de Strike et je pratique également le Krav Maga (j’ai également pratiqué quelques sports de combat).
    Comme l’a dit bomby l’une des spécificités du Strike est qu’il se travaille en mode non coopératif, l’on y travaille aussi l’aspect psychologique d’une agression : comment désamorcer une situation qui peut devenir vite critique sans forcement se battre.
    Après, les techniques sont différentes voir même pour certaines surprenantes mais tout aussi efficaces, bref le Strike Combat n’est pas du Krav Maga et vice et versa, se sont deux méthodes avec une approche et des techniques différentes. Je conseillerais donc, comme l’a dit Jean, aux personnes intéressées mais aussi aux sceptiques de venir tester le Strike et de se faire leur propre avis, je crois que c’est la meilleure solution. Rien ne vaut la pratique plutôt que des paroles.
    Cordialement.

  7. Arkhein

    19 janvier 2011 at 21:51

    Bonsoir à tous,
    Tout d’abord, merci de vos réponses, que ce soit Jean, bomby ou encore Arnaud, c’est sympa de pouvoir échanger avec d’autres personnes. Comme l’a dit Jean, je me suis douté que le Strike devait avoir eu son lot de critiques, chacun ayant sa sensibilité que l’on froisse parfois sans le vouloir. Donc je vous rassure à nouveau, ce n’est absolument pas le but de ma démarche que de « prendre en traitre » ou de chercher à descendre un système au profit d’un autre.
    Je pense qu’au contraire, il est toujours bon de chercher à améliorer sa technique de défense, à essayer de nouvelles choses et finalement à toujours chercher à évoluer. A chacun après de se développer comme il l’entend.
    Du coup je m’excuse Jean si jamais vous avez souffert de ma comparaison avec le krav maga, une des raisons étant que pratiquant moi même le krav maga, j’ai utilisé la référence principale que j’avais et celle que je maitrisais le mieux. L’autre raison étant que lors de mes recherches sur le strike sur internet, j’ai découvert plusieurs sites où on l’on parlait aussi bien du strike que du krav maga ou du kapap, en les « collant » côte à côte. D’où mon interrogation sur les spécificités des différentes techniques.
    Je vous rejoins totalement sur l’idée qu’il faut pratiquer afin de se rendre compte de l’intérêt pour soi d’une nouvelle activité. Grâce à vos interventions, j’ai pu obtenir les prémices théoriques nécéssaires pour éveiller ma curiosité au strike, et c’est donc avec un grand plaisir que je ne manquerais pas une initiation à ce système en avril.
    En vous remerciant encore pour vos réponses.
    Cordialement,

  8. chris

    20 janvier 2011 at 10:42

    Bjr tous 😉
    Bien moi je vais contredire certains…bien sur je n’ai pas eu d’entrainement de strike mais en effectuant un « point commun » intellectuel, je trouve pas mal de similitudes avec le krav-maga:
    -rapidité
    -direct et épuré
    -frapper vite & efficacement afin de maîtriser la situation
    Sur ces points, les 2 systêmes de self-défense se rejoignent.
    Bravo pour cet article 😉
    @+

  9. admin

    20 janvier 2011 at 10:58

    Hello Chris… aka « the contradictor » 😉

    Ton approche intellectuelle est assez globale, elle marche finalement avec beaucoup de « systèmes ». Le Kali est assez rapide et direct, le Penchak aussi, etc.

    a+
    Guillaume

  10. Alexis

    20 janvier 2011 at 14:47

    Pratiquant de krav, j’irai faire un tour au Mans pour tester ce Strike Combat qui me paraît pas mal du tout.
    L’introduction du ShocKnife doit apporter beaucoup au réalisme, de même l’accent mis sur la psychologie et le stress qu’on retrouve en cas d’agression me paraisse important pour s’en sortir.
    J’ai l’impression que c’est surtout cette approche psychologique et de scénarios qui différencierait le Strike du Krav mais je testerai.

    Merci à Jean Carrillo en tout cas pour sa disponibilité sur Internet pour répondre aux intéressés et débattre, j’aime beaucoup sa façon de mettre en valeur son système !

  11. Jean Carrillo

    20 janvier 2011 at 16:11

    Merci a vous de pqqsé du temps aussi sur ce forum, l’ambiance et plus ouverte et plus mature que sur certain. Je suis d’accord avec Guillaume a 100%, non seluement le krav, la self mais aussi la bf, la thai, le kail, l anglaise sont basé sur la vitesse etc… C’est simple tous sports de combats ou la finalité est le KO on c est point commun, donc je ne reviens pas sur ca. Par contre ce que je peux guarantir et tous ls gens qui ont travaillé avec moi pourrons confirmer que sur l approche psychologique, mais surtout sur les techniques que j’utilise en Strike Combat System meme si certain d entre eux sont instructeur de Krav Maga et d’autres disciplines toutes les techniques, et je dis bien toutes les techniques que je montre ne sont pas pratiqué par le Krav Maga. Le Strike Combat System n’est pas un copié/collé modifié du Krav. J’ai l’impression des fois que certains du Krav Maga commence a entendre parlé du Strike Combat System maintenant un peu trop et plus on mentionera et essayera d ‘attaché Krav Maga comparaison plus on parlera de la comparaison est non plus du style Style Combat System.
    Merci en tous cas a tous de participer a ce debat et merci Guillaume encore pour ton excellent job. Je serai en France en Avril ou peut etre fin Mai je vous invite a visiter le site Officiel: StrikeCombatSystem.com pour voir les nouvelles

  12. pietro

    24 janvier 2011 at 13:18

    Bonjour sait pour savoir s’il y aura des stages en belgique (liege )? Merci

  13. Jean Carrillo

    26 janvier 2011 at 16:06

    Bonjour Pietro et merci de ton message. Tu peux me contacter a http://www.strikecombatsystem.com ou cjusa@mac.com et on pourra en parler. Merci
    Jean Carrillo

  14. Nico

    28 janvier 2011 at 13:16

    Bonjour,
    Je ne connaissais pas du tout le strike combat, et je suis très content de le découvrir ici.
    Juste 2 questions… j’ai cru comprendre qu’il était possible de devenir instructeur, mais j’ai du mal comprendre car c’est indiqué qu’il suffit de 2 jours de formation? (en plus d’être diplômé d’un sport de combat… mais quand même je trouve ça vraiment court…)
    Autre question… y a-t-il un club sur Paris (impossible de trouver l’info sur le net)
    Merci!
    Nicolas

  15. Jean Carrillo

    29 janvier 2011 at 6:46

    Salut Nicolas, des clubs vont s’ouvrir dans l’année donc regarde le site StrikeCombatSystem.com pour te tenir au courant. Concernant la formation sur 2 jours je me suis deja expliquer a plusieurs reprise sur d autre forum. Je peux faire comme beaucoup de discipline (comme la fait le kravmaga au debut, le kapap, le System etc) une formation qui peut durer entre 5 et 7 jours mais je ne veux rentre dans une formation comme ca pour la simple et bonne raison et que dans ses formations (surf sur youtube seminaire instructeurs etc) il y a plusieurs jours ou les instructeurs font des pompes, des abdos, des simulation d entrainements commando, du physique etc… je pars du principe que les gens qui veulent devenir instructeur ne paye pas pour faire des pompes ou entrainement commando. Sur mes stage sur 2 jours on ne faits que des techniques et des mises en pratique concrete et reel.
    Etant ancien militaires et travaillant avec les meilleurs MMA du monde cela serait facil de creer une formation de 7 jours. Mais cela ne m interesse pas. J’espere que cela repond un peu a ta question. Surtout n’hesite pas a me contacter

  16. Nico

    31 janvier 2011 at 9:31

    Salut!
    Désolé je n’avais pas vu que tu avais déjà répondu ailleurs à cette question.
    C’est très clair, et je dois dire que ça me rassure à 100%!
    Je te remercie pour cette réponse rapide, et attends avec impatience le premier club parisien!
    Bonne continuation.
    Nicolas

  17. sébastien

    31 janvier 2011 at 15:41

    Salut, quelques impression en vrac et infos trouvées sur le net en 15 minutes

    Le StrikeCombatSystem a l’air très populaire
    http://indo-europeen.com/category/autodefense/

    le StrikeCombatSystem est le seul a utilisé le shock knife en France ?
    http://www.sarc-cop.fr/le-sarc/shocknife

    Le StrikeCombatSystem enseigné par des gars costauds à des filles et des gars qui savent taper dans des paos (et faire des pompes)
    http://www.strikecombat72.fr/ (vidéo en bas à gauche)
    Vidéo en contradiction avec le texte à droite (à propos des clés de mains entre autre) :
    « Jean n’enseigne pas d’art martial de combat rapproché ou de self défense, pas de clés de mains, pas de clés de bras, de dissuasion esthétique, de comportements de soumissions. Jean enseigne la frappe, le STRIKE. Le Strike est un savant mélange entre bons gestes, gestes efficaces et frappes de Strikers. »

    Le StrikeCombatSystem c’est avant tout du business à l’américaine
    http://www.wix.com/strikecombatfrance/strikecombatsystem
    lire dans le programme du stage

    « un centre de profit.
    Une communication nationale.
    Votre marché du Strike Combat System
    Votre communication autour du Strike Combat System […]
    Développez votre écoute, la démarche de recherche des besoins.
    Vos axes de progrès comme instructeur.
    Les remises à jour de vos techniques.
    Lassistance dans votre pédagogie. »

    Le StrikeCombatSystem par un expert de l’agression
    « Une chose est sûre, tous les gens que j’ai agressé, frappé… ont toujours été pris par surprise. »

    C’est sur que çà va donner envie à pas mal de gens de s’y mettre, à défaut de développer un centre de profit, ils sauront comment agresser par surprise. çà me rappelle le karaté-do des Nuls
    « Karaté-do, apprenez à frapper dans le dos »

    Bon trêves de remarques (j’ai tout trouvé sur le net, pas de méchancetés de ma part, juste des faits).
    Je viendrais à une formation si j’ai 800 euros à lâcher et un diplome en poche, plusieurs de mes instructeurs ont dit qu’il fallait écouter, pratiquer et prendre ce qui nous convenait.

    J’ai trop envie de devenir un STRIKER
    (enfin pas un Jeff Stryker non plus: http://www.youtube.com/watch?v=lVB_sa-JxsM)
    Bon je sais c’est trop facile.

    • admin

      31 janvier 2011 at 18:06

      Salut Sébastien,

      En effet, tu as surfé un peu vite 😉

      Bien évidemment, le shock knife n’est pas utilisé que par le Strike… c’est un produit développé par une entreprise, l’utilise qui veut et plusieurs groupes ne s’en privent pas. Mais c’est pas commun tout de même (pour des raisons de coût).

      Qu’est-ce qui te choque dans ce que tu qualifies d’approche « à l’américaine » précisément ?
      Quand tu vas aux US, chez Inosanto, Gracie, Machado, Vunak, etc. l’approche est identique et je ne pense pas que ce soit de mauvaises écoles.
      Les fédérations françaises des grandes disciplines martiales ont le même discours quand elles s’adressent à leurs instructeurs — décider de lancer un système / une école pour vivre, ça passe forcément par un rationnel financier. C’est problématique tu trouves ?

      Tu touches un vrai sujet de fond en fait et c’est pour cela que je trouve ton intervention intéressante, elle touche le fond de notre culture.
      J’ai l’impression que tu vois le diable dans les mots « profits » et « marché » 🙂

      Je trouve qu’il est important pour une méthode d’expliquer clairement et en toute transparence ce qu’elle apporte à la fois aux pratiquants et aux enseignants qu’elle forme. Tu préfères les méthodes opaques qui n’exposent pas leur modèle de rémunération ?

      a+
      Guillaume

      PS : J’essaie de comprendre ton point sur la surprise (« les agresseurs cherchent souvent à surprendre sa victime »)… tu penses que les agresseurs ont besoin d’aller en cours de Strike pour apprendre cela ? 🙂 (par contre les victimes peuvent en tirer des principes de sécu perso, d’où l’intérêt de l’expliquer en cours)

  18. Jean Carrillo

    31 janvier 2011 at 22:04

    Merci ADMIN pour tes mots. Concernant Sebastien, que te dire. Je n’ai absolument rien a prouvé ici. Je suis la pour apporter une nouvelle vision de la self defense. Je n’ai jamais dit que j’etais le meilleur par contre je le dit a tous mes stages, je suis different. Concernant le business, soyant honnete s’il te plait. Tous prof qui enseigne et ne fait que ca on appelle ca faire du business, je n en ai pas honte pour mes instructeurs. Toutes les federation en france font du business, tu payes une licence oui ou non? tu paye une affiliation oui ou non? tu payes tes stages oui ou non? donc c est tres tres facile de dire ca. Je vis aux usa depuis 14 ans et je travaille a l’americaine et je n’en ai pas honte. Guillaume est aller aux USA j’ai vu avec des photos etc… et il te dira que ici c est une autre dimensions. Ce que je dit au gens c’est critiquer aprés avoir essayer, sinon regarder ailleur. Je ne te connais pas et je ne te critique pas. Dernieres choses, mon passé de delinquant aide et aide mes eleves car j ai été de l autre coté de la barrieres. Crois moi ceci est un atout dans la self defense. Je ne connais pas beaucoup de portier qui etait glofeur professionelle avant. Ici aux USA si tes pas solide mentalement et physiquement ce n’est pas la peine.
    Derniere choses concernant les gros bras, va regader le passé de David Sannier le President et tu veras que c est pas que un gros bras 🙂
    Ceci dit tu es le bienvenu a mon stage quand tu veux.

  19. sébastien

    1 février 2011 at 9:24

    Bonjour à tous les deux, merci de m’avoir laisser m’exprimer, et de m’avoir répondu.
    J’ai envoyé le post en relevant des détails dans le discours présentant la méthode de combat, et non la méthode en elle même.
    Bien sur il faut de l’expérience, bien sur certains, et notamment les expérimentateurs et fondateurs doivent pouvoir en vivre, mais je constate des incohérences, et je trouve le tarif prohibitif (Guro Dan Inosanto, 150€ le WE prochain à Edinbourg, Stage de SARC 200€ pour 40h, stage de JKD avec D. Delannoy 200€ pour 50 heures, stage de Sifu Rick Young 60€ le WE, stage de Sayoc qui sont aussi des businessmen, 250 € la semaine). et on ne fait pas de pompes.
    Vous mettez en avant la frappe, mais la vidéo montre les mêmes techniques qu’ailleurs pour désarmé (clé de mains).
    Il y a ici le même paradoxe que pour toutes les méthodes de SD.
    Les pros n’ont pas le choix, ils doivent acquérir ces réflexes et cet état d’esprit de « loup », je dirais de prédateur dans la terminologie de l’agression que l’on retrouve sur PROTEGOR ou sur d’autres sites. Qu’en est-il pour les civils ?
    Les frappes doivent être incapacitantes, mais qui les mets vraiment en pratique. Je n’ai vu que C. Joussot entrainer des gens avec des minerves pour réaliser des attaques à la gorge, ou le SPEAR qui utilise des casques renforcés, mais dans tous les cas, il n’est pas possible de s’entrainer réellement à détruire la gorge ou les yeux ou les articulations de quelqu’un, parce que personne ne vient pour ce faire défoncer, et que la plupart des gens normaux (les agneaux) rechigne à faire du mal à son prochain.
    Je pense simplement que la méthode de SD adaptée aux civils n’existe pas encore.
    Pour ce qui est des forces de l’ordre et encore plus difficile les agents de sécurité ils ont des obligations de maîtrise de leurs actes qui sont plus strictes que les civils (je ne vous apprends rien j’espère). Donc la dangerosité des frappes préconisées devient problématique.
    Je n’ai rien contre le business, j’ai payé pas loin de 500 € de stage l’année passée. Les magazines anglais et américains sont remplis de pubs pour améliorer le business, mais justement, je vois trop d’incohérences au premier regard pour ne pas les soulever.
    Peut être que d’autres les auront remarqués, en tout cas je me permets d’attirer leur attention.
    Pour la question de se connaitre et de critiquer, ceux qui se mettent en avant pour vendre quelque chose se doivent de supporter la critique et de se justifier, leurs discours doit être cohérent et irréprochable. C’est l’avantage et l’inconvénient d’internet, on touche beaucoup de gens, mais ceux-ci, grâce à la tribune ouverte par guillaume, peuvent donner leur avis en retour.

    Merci Encore.

    Sébastien.

    PS: Au passage merci pour le livre, le blog et toute l’info qu’il nous permet de partager avec toi.

    • johnny

      28 janvier 2013 at 19:25

      Salut sebastien magnifique toutes ces belles paroles, cependant sa reste que de la parlotte alors le mieux c’est d’essayer mon ami avant et surtout aprés !!!!!

      En ce qui concerne l’argent il n’y a aucun club aucun prof aucune discipline en france ou il n’y a pas a un moment ou un autre une histoire d’argent !!!!!

      Et pour finir bien sur que Jean embête pas mal de monde et surtout toutes les personnes qui ont ou avaient des idées bien arrêtées.
      Mais en strike il n’y a pas de un deux trois tu m’ataques par la où la, il y a juste une attaque une agression violente ou pas.
      Maintenant faut il encore avoir était d’un côté ou de l’autre (agresseur, ou agréssé).

      voila a bientot alors !!!!

  20. admin

    1 février 2011 at 12:35

    Sébastien, ton approche est bonne & merci de ces réflexions légitimes & enrichissantes sur les méthodes de self-défense. On pourrait en effet ouvrir un débat sur l’existence ou pas de méthodes « qui marchent » pour les civils. Là je me dis que ma conclusion serait sûrement que certes, les exercices les plus « réalistes » ne peuvent pas être enseignés au grand public (qui fuirait car cela remet trop en cause sa propre personne, mets le doigt sur ses peurs profondes, met en stress devant le groupe avec le risque de perdre la face, etc.)… mais qu’il vaut mieux des méthodes incomplètes (qui ne vont pas à fond) que rien 🙂

    En tous cas, le site est bien là pour ces échanges en toute transparence, et merci à Jean qui s’y prête volontiers… je peux vous dire que ce n’est pas le cas de tout le monde, accepter d’être challengé ainsi c’est (moderne &) « open minded », et le meilleur moyen d’être proche des attentes des pratiquants !

  21. Steph

    8 février 2011 at 11:44

    Bonjour à tous.

    Pratiquant depuis plusieurs années de Krav Maga, j’ai participé également à la formation instructeur de Strike Combat system auprès de Jean Carrillo.

    Ce que je peux dire est que son approche de la Self défense est vraiment très intéressante. Même si on est pas (encore) aux USA ou la violence est surement extrême, il amène une vision différente (comme Jean le dit) de l’opposition agresseur – agressé.
    Le fait de travailler avec des outils pédagogiques différents (exemple : Le Schocknife) peut donner une autre théorie de certaines techniques apprises dans certaines méthodes de Self Défense.

    Personnellement j’ai beaucoup aimé ce que fait Jean et il est vrai que cela peux remettre en question quelques techniques apprises (pas toutes) dans d’autres styles de Self Défense.
    Cette différence entre Strike Combat et Krav Maga, Penchak, Systema… peut être dû aussi au fait que Jean (je pense qu’il nous le confirmera) ne trouve pas intéressant de perdre du temps sur des gestes qui peuvent paraître inutile de prime a bord (coup de pied haut, coup de pied retourné, sauté…).
    Son objectif (ou celui du Strike Combat) est de repondre au plus vite à la demande des pratiquants,; c’est à dire se tirer d’affaire de suite sans attendre.
    Comme il nous l’a dit en formation, il a filtrer ce qui apparemment l’était déjà, pour ne garder vraiment que ce qui marche.

    Et même si j’adhère toujours à 100% aux techniques de Krav Maga et son concept, je ne peux que conseillé au plus perplexes, d’essayer le Strike Combat et de ce faire sa propre idée.

    Pour moi les 2 sont de très bonnes disciplines (différentes) mais qui peuvent être complémentaires.

  22. John

    12 février 2011 at 10:22

    Bonjour à tous.Je me permet de laisser un message sur ce blog à propos de ce systéme de self defense.A chaque fois qu’une nouvelle méthode apparait je m’attends à une méthode révolutionnaire….alors que ce n’est qu’une copie!Je ne critique pas le travail de ce monsieur,pas du tout ni son talent,mais il faut reconnaitre,que ces méthodes de self défense (krav maga,rds,systema,jeet kune do,penchak……) C’est la même chose les mêmes techniques,les mêmes principes…. pour moi,je fais plus confiance à ces instructeurs avec leurs passés de soit disant militaires,policiers,l’expérience du terrain.Pour moi l’éfficacité et un travail mental.

  23. Jean Carrillo

    14 février 2011 at 2:47

    Merci John de ton message mais tu sais les styles evolue car la violence evolue. Faire la guerre en 1910 et maintenant et vraiment different. L’attitude est la meme « survivre » mais les techniques change. Je te rejoins sur ce que tu dit, je suis seulement a la recherche de l’efficacité pur. Concernant Stephen qui ecris plus haut, je le remercie de son message. Je tiens d’ailleurs a dire a tous les gens de ce forum de voir une des videos de ce que les instructeurs pensent du Strike Combat System. Plus de videos arrive. Celle ci est de Stephen (du dessus) a vus de juger et de prendre non seulement connaissance mais responsabilité.
    Video temoignages: http://www.youtube.com/watch?v=bP8Ssi4Yx-Y

  24. Franck

    1 décembre 2011 at 11:44

    Bonjour,

    Un petit témoignage pour dire que j’ai eu l’opportunité de participer à un stage de Strikecombat, dispensé par Jean Carrillo, la semaine dernière .
    J’ai trouvé l’homme très abordable, ouvert, et très sympathique . Ce que j’ai vu et ai pratiqué ce jour là est jusqu’ici ce qui m’a paru le plus réaliste, efficace, et adapté au combat de rue, comparé aux disciplines que j’ai pu pratiquer jusqu’alors …
    Jean Carrillo insiste bien sur la différence entre les sports de combat de tout type ( MMA compris, ce qui a d’autant plus de poids quand on sait qu’il entraine des champions dans cette discipline ) et le combat de rue . L’approche visant à mettre les gens en situation d’agression est également très intéressante, de même que le travail sur l’importance des réflexes naturels, qui sortiront en cas de stress intense ( contrairement à d’autres techniques trop compliquées ) .
    Bref, un vrai moment de plaisir, et des principes qui vont m’être fort utiles dans mon arsenal personnel!

Laisser un commentaire