Bates GX-8, bottes de sécurité

11 commentaires


Bates GX-8Zhengzhou, Shaolin, Los Angeles, Chicago, le soleil, la neige… j’ai pas mal bougé ces derniers mois et j’en ai profité pour tester une paire de bottes de sécurité, qui m’ont suivi dans ces différents voyages.

Depuis longtemps j’avais décidé d’essayer la marque américaine Bates, qui moins connue que Oakley ou Blackhawk (car ces autres marques proposent une gamme de produit bien au delà du footwear), n’en est pas moins une véritable référence en matière de chaussures & bottes de sécurité. Bates a fait le choix de se spécialiser dans le footwear.

J’ai choisi le modèle GX-8 avec glissière latérale, à la base sans être convaincu par l’installation d’un zip sur le côté (idée de base : ça doit affaiblir la chaussure). Un peu comme j’ai choisi ma première boite auto alors que je voulais une boite manuelle (lol), j’ai prisle modèle avec zip car l’autre modèle n’était pas dispo à ma taille et que j’en avais besoin rapidement.

Et à l’usage, j’ai compris tout l’intérêt du zip latéral. Contrairement à une idée reçue, il ne permet pas de se déchausser sans dénouer les lacets (en tous cas dans mon cas en 41-42 ; sur des tailles plus petites peut-être), ce qui ne serait d’ailleurs pas forcément souhaitable. En revanche c’est une aide précieuse pour se déchausser rapidement, par exemple lors des contrôles sécurité des aéroports. Dénouer les lacets et baisser le zip suffit, pas besoin de relâcher la pression des liens oeillet par oeillet… et l’ouverture ainsi créée permet aussi de renfiler la chaussure plus vite et plus confortablement. Dans l’avion (ou au repos quelque part) c’est aussi un moyen pour se détendre un peu les pieds sans retirer complètement ses chaussures.

Côté résistance, on sent le pied très protégé, de l’eau, des agressions physiques naturelles, etc.
J’ai porté les bottes des journées entières, avec pas mal de marche : un peu de fatigue dans les pieds le soir (ça reste des bottes de sécurité), mais jamais aucune ampoule ou zone douloureuse… je les reprenais dès le lendemain.
J’ai aussi tester des ports urbains genre « sortie/soirée » et avec un jean par dessus, elles passent très bien sans faire « équipement de sécurité ».

Ces bottes sont bien étanches (et quand il neige comme en ce moment, c’est plaisant), la semelle est moulée en caoutchouc et une doublure Gore-Tex permet à la fois une certaine respirabilité et une bonne étanchéité (un équilibre toujours difficile à doser).

Plus de photos ici.

Bates GX-8, standard



COMMENTAIRES RESEAUX SOCIAUX

Pour commenter cet article, vous pouvez soit utiliser le module réseaux sociaux ci-dessous (s'il ne s'affiche pas c'est que votre ordinateur bloque l'affichage de facebook sur les sites tiers), ou bien le module traditionnel du blog situé un peu plus bas.

11 Comments

  1. chris

    23 décembre 2010 at 10:05

    Bjr,
    Que ce soit en usage professionnel et en usage perso je mets tjrs ce type de chaussures marque Magnum.
    Pratique par tous les temps comme pour toute utilisation et la cheville est tenue.
    @+

  2. aaa

    23 décembre 2010 at 15:18

    j ai une question tres importante vis à vis de ce genre de matos :

    si on tombe à l’eau en ayant ca aux pieds, peut on nager avec ou bien est ce la noyade assurée???

  3. admin

    23 décembre 2010 at 16:56

    honnêtement, je n’ai pas essayé 😉
    mais c’est une question très pertinente — je vais poser la question au fabricant, pas envie de me mettre à l’eau en ce moment !

  4. aaa

    23 décembre 2010 at 18:39

    @admin
    et surtout n oubliez pas de nous tenir au courant si vous obtenez l’information 😉

  5. Edmund

    24 décembre 2010 at 11:12

    Personnellement, je ne suis pas fan… je trouve que l’aspet design et esthetique prend trop le dessus.

    De plus le cuir s’abime assez vite (devant au dessus des orteilles) en usage régulier.

    Moi je préfère les bonne vielle ABL ou Rangers.

    De bonnes fetes à tous de la part de la Belgique.

  6. admin

    24 décembre 2010 at 11:35

    Bonnes fêtes à toi aussi Edmund !

    Je comprends ta remarque, c’est en effet une question de style.
    Le design d’une paire de bottes peut faire passer l’ensemble plus « low profile », ce que je cherche car mon approche est une « utilisation de certains matériels tactiques par les particuliers » (plutôt que « matériel pour l’usage professionnel seulement »).
    Avec un Jean’s, des Bates ou des Oakley (autre paire en test) passent très bien pour aller prendre un verre, personne ne voit que l’on porte des bottes de sécu. Des Rangers un peu moins… et encore, c’est un style que certains aiment et je respecte, mais en termes de confort, d’étanchéité et d’entretien, il me semble qu’un modèle comme ces Bates reste supérieur.

    Pour le cuir, je n’ai encore aucun scratch après plusieurs mois de port régulier (quotidien pendant mes 4 semaines de voyages)… mais en effet, on peut imaginer qu’après un usage plus intensif, cette belle surface lisse ne se « raye ». L’avantage du cuir c’est avec une bonne couche de cirage, ça doit pouvoir se rattraper.

  7. Galaad G.

    24 décembre 2010 at 15:36

    Si par ranger tu parles des BMJA 65, je me permet de citer quelqu’un que j’apprécie beaucoup « une pointure ». Il parle pour un usage pro, mais les arguments convaincraient même pour un usage EDC. Il faisait la comparaison dans un contexte airsoft.

    « Je porte des Rangers à titre professionnel depuis longtemps.
    Les ayant portées dans des occasions très variées, y compris en opération, et dans tous types de conditions, je peux t’affirmer que les BMJA sont très loin d’être les meilleures chaussures pour l’engagement opérationel à l’heure actuelle. Elles l’étaient sûrement quand elles ont été conçues il y a 65 ans sous la forme des Boots, Service, Combat M-1943 (Double Buckle). Mais depuis, la technique a évolué : on a inventé des matières imper-respirantes, des semelles amortissantes, des matériaux plus légers, des coupes plus adaptées à la forme du pied…
    Parmi les grandes « qualités » des Rangers :

    * Elles n’offrent qu’une protection minime contre l’humidité. Je ne parle pas d’un terrain légérement humide ou une petite pluie qui vient arroser une après-midi d’airsoft, je parle de rester plusieurs jours sur le terrain, sous la drache, avec un sol transformé en mare boueuse. Dans ce cas, je t’assure que t’as les pieds rapidement trempés. Et une fois que l’eau est rentrée, elle ne ressort plus. Et pour sécher tes rangers, c’est la galère, même en les bourrant de papier journal…
    * Elles sont très inconfortables en cas de chaleur. Pareil, je ne parle pas de les porter une demi-journée en été pour lâcher de la bille, mais bien de te taper des marches de 40 bornes en plein cagnard ou passer de journées entières à faire du combat ou d’autres activités du même acabit, et ce plusieurs jours d’affilée. Dans ces conditions, tes pieds cuisent dans leur jus, le fond de tes Rangers devient un bouillon de culture nauséabond et tes chaussettes se transforment en une arme à la fois chimique et biologique.
    * La combinaison de la semelle aussi amortissante q’une planche en bois, et du poids de la chaussure digne d’un bloc de béton armé, rend les activités type marche-course/marche commando ou les parcours d’obstacles et autres pistes d’audaces particulièrement agréables. En effet, après t’être tapé tes 8 km en courant avec ça aux pieds ou après avoir enchaîné des sauts, roulades et autres réceptions, ta chaîne articulaire de l’extrémité des pieds jusqu’à la nuque a bien souffert. Les chevilles, les genoux et les vertébres apprècient tout particulièrement ce type d’exercice…
    * Je passerais rapidement sur les oeillets métalliques qui te bouffent les lacets plus vite qu’un nuage de criquet ne ravage un champ de blé, ou les boucles qui une fois sur deux n’ont pas la bonne taille pour le porteur et qui produisent ce clink-clink si caractéristique et audible de si loin rolleyes.gif

    S’il est vrai que les rangers offrent une bonne protection du pied grâce à l’épaisseur du cuir et un certain maintien de la cheville, c’est loin de rattraper les défauts. Non, le seul truc vraiment bien avec les rangeos, c’est qu’elles ont une belle gueule, et que entretenues régulièrement et correctement, elles brillent bien : ça permet d’avoir de beaux défilés et de belles prises d’armes. »

    Bref les rangers c’était bien il y a plus d’un demi-siècle. Et en dehors du look, l’intérêt est très limité pour les activités outdoor et en EDC il y a bien plus confortable.

  8. Boris

    19 janvier 2011 at 16:03

    @ Chris : oui tu peu nager avec, j’ai une paire de chaussure similaire et j’ai tester de force, on s’en sort bien car elles sont assez léger. Après faut pas espérer nager pendant des heures, ça demande un effort plus important de nager avec des chaussures 😉

  9. zzzzzz

    21 janvier 2011 at 18:03

    merci pour l’info boris 😉

  10. olivier statham

    23 juin 2013 at 16:51

    j’en ai une paire et je marche avec chaque jours de taf (entre 14km et 28km(en nuit) très confortable ,légères ,un petit bonjour à edmund

  11. Marsu

    31 août 2013 at 9:29

    J’utilise des Bates depuis plus de 7 ans… Un super confort, la doublure Gore-Tex est un réel avantage et le zip latéral offre un plus indéniable.

    Mon type d’utilisation? Je suis guide dans un fort, donc on patauge souvent dans l’eau, on racle les chaussures contre les murs, contre des crochets métalliques rouillés, etc… Jamais prises en défaut, les Bates sont bien plus agréables que les classiques modèles de combat shoes, type ABL, etc… Et j’ai testé, croyez-moi!

    Point négatif? Je dirais le prix, mais si elles sont bien entretenues (graisse pour gore-tex plutôt que cirage, bien que…) elles offrent une longue durée de vie! Et le cuir reste beau, malgré son vécu!

COMMENTAIRES BLOG

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *